Yonne Lautre

André Moreau : la fabrique d’un dessin

André offre chaque jour un dessin de « presse » à Yonnelautre.fr
lundi 31 octobre 2016 par Moreau André

D’abord il faut aimer dessiner, au moins un peu.
Ensuite il faut quelques conditions favorables comme,

  • avoir du temps pour dessiner mais aussi du temps pour « penser » ses dessins. J’ai de la chance, je suis à la retraite.
  • avoir un cadre dans lequel organiser votre activité dessin (merci à « Yonnelautre » pour l’opportunité que vous m’avez offerte.)
  • disposer d’une information la plus riche et la plus diversifiée possible pour aller à la pêche des idées. Pour l’essentiel je lis « le monde diplomatique », « Fakir », « la CRIIRAD », « là bas si j’y suis de Daniel Mermet » « l’heure du peuple de JL Mélenchon », la liste « écologie société d’Attac sur internet » sans oublier de regarder régulièrement les JT (toujours intéressant de voir et d’écouter les chiens de garde de l’ordre libéral ). Il est bien sûr important d’avoir une information fiable, vérifiable et citer ses sources à chaque fois que possible.

C’est là dans ces lectures que se passe le plus important du dessin, c’est à dire l’idée qui va surgir et ne plus vous lâcher. Mais cette idée c’est un peu comme une pépite avec sa gangue qu’il faut nettoyer, épurer. Ca peut prendre du temps, beaucoup de temps, mais d’une certaine façon cela se fait tout seul : le cerveau travaille à votre insu.
Et à un moment non prévisible, le dessin et son texte vont surgir dans votre tête.
Là, vous allez sur votre table de travail et votre crayon se met en marche.
Enfin c’est pas toujours aussi simple. Si vous devez dessiner un pompier, un gendarme ou un homme politique va vous falloir une base. Mais internet (ubuntu et startpage : plus sécurisé que google) vont vous fournir les images basiques dont vous allez pouvoir vous inspirer.
Pour les caricatures des hommes politiques ou des figures connues qu’il convient de pouvoir reconnaître cela demande un petit travail préalable : s’exercer le temps qu’il faut jusqu’à arriver à quelque chose qui vous convienne. Je me suis constitué une petite banque de données (plus ou moins réussie) dans laquelle je puise lorsque j’en ai besoin.

A partir de là, cela peut aller vite : 10 mn pour un dessin que je photographie (ce qui permet d’agrandir ou réduire facilement votre sujet). Je traite ensuite la photo sur le petit logiciel « mtpaintgraphic editor » d’Ubuntu : couleur et texte.
Et le tour est joué.
Naturellement au début je passais beaucoup plus de temps. Il m’arrivait même faute de technique de changer mon idée de dessin pour une autre idée plus facilement réalisable. Mais plus on dessine, plus on va vite et mieux on va.

J’aime bien aussi laisser « mûrir » le dessin le temps qu’une meilleure idée de texte ou de dessin se fasse jour.
Le plus difficile dans tout ça : ne pas vouloir mettre trop de choses dans le dessin. Isoler une idée et une seule.

A vos crayons si le coeur vous en dit.


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 85 / 3998242

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Qui sommes-nous ? S’informer et participer, dessins (...)  Suivre la vie du site Dessins d’actualité de Yonne Lautre  Suivre la vie du site Dessins d’André Moreau   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License