Yonne Lautre

Gérard Robert : ETAT DE DROIT... GOUVERNEMENT BANDIT ?

Brèves et chroniques
mercredi 8 avril 2020 par Robert Gérard

Les Chroniques de Yonne Lautre

C’EST ENTRE NOUS...BREVES MEDIAS.

ETAT DE DROIT... GOUVERNEMENT BANDIT ?

Dans l’affaire de détournement des masques de protection commandés par la Région Bourgogne France-Comté, le gouvernement Philippe, s’est par deux fois conduit en bandit de grand chemin.

Sans en avoir au préalable prévenu la présidence de la Région, le gouvernement a préempté 2x2 millions* de masques sur le tarmac de l’aéroport Bâle-Mulhouse, commandés et destinés aux soignants de la Région BFC. Ce n’était pas son coup d’essai, ses gabelous avaient déjà subtilisé 4 millions de masques destinés à la Suède qui transitaient par l’hexagone !

Ces méthodes relèvent d’une sorte de pillage digne des corsaires d’antan qui écumaient les mers pour le roi. Certes, ici les bénéfices des pillages des masques ne rapportent pas d’argent à qui que ce soit du gouvernement, mais il lui permettra, le moment venu, de rendre les comptes, sur le traitement de cette pandémie, d’affirmer haut et fort, que la quantité de masques était assurée et le gain éventuel sera porté à son actif. Politiquement, pas d’argent mais de l’or !

Cette façon de faire ne démontre pas une volonté de coopération entre une institution régionale et l’État. La présidente de la Région BFC, pourtant Macron compatible, ne digère pas la situation qui lui coupe sous le pied sa moisson personnelle de compliments et ça, ça la fâche beaucoup !

Dans ces actes de vandalismes, le gouvernement Philippe, a magiquement omis de saisir un autre envoi, c’est vrai qu’il venait d’un ami, le bon Mr James Zhou, patron de l’AJ Auxerre. Un PDG, surtout chinois, ça ce respecte plus qu’une présidente de Région. Merci quand même à James Zhou pour ces 60 000 masques donnés à l’hôpital d’Auxerre.

….......................................................................................................................

Neufs des experts scientifiques, chargés d’éclairer le président de la République, nommés au Comité d’Analyse et Expertise, (Care) ont touché 449 389 euros des firmes pharmaceutiques depuis 2014. L’un d’entre eux s’est vu verser 251 327 euros. En 2018, le cartel des industries pharmaceutiques, a versé 1,36 milliard d’euros d’avantages aux professionnels de santé, illégal si pas signalé à la HATVP et de toute façon loin de la déontologie du médecin. (les déclarations d’intérêts des médecins membres du Care, seraient en cours de rédaction) Une catégorie de patriciens ne déclarent toujours pas leur lien avec ces firmes, créant un doute sur tous. Plusieurs des conseils du président ont des liens d’intérêts importants avec les laboratoires du secteur. Cette promiscuité n’empêcherait pas l’indépendance d’esprit ?..une étude du British Médical Journal de 2019, montre, que les médecins liés aux industriels pharmaceutiques, prescrivent moins bien, mais plus de médicaments que ceux qui sont totalement indépendants. A méditer !

Gérard ROBERT,
08 avril 2020.
Sources : Yonne Républicaine, Marianne.
* 100 000 de ces masques étaient destinés au département Icaunais, 200 000 mille à la Nièvre.

À lire aussi : Gérard Robert : chroniques de décembre 2015 à décembre 2017

Remarque : Yonne Lautre publie cette chronique qui n’engage que son auteur.


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2832 / 5862068

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Qui sommes-nous ? S’informer et participer, éditos, (...)  Suivre la vie du site Chroniques   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License