Yonne Lautre

Apprenez la langue de bois avec nos élus (4°) ou l’économie pour les nuls expliquée par les charlots.

LA NOUVELLE SERIE « EDUCATIVE » DU PROFESSEUR VAZLIN
lundi 11 février 2019 par Vazlin’

Les Chroniques de Yonne Lautre

Rabâcher des « recettes » sensées être la seule solution.

À priori, la « compétitivité » est simple à comprendre : si un boulanger fait du pain moins cher que son collègue, à qualité égale, il drainera plus de clients, et ce dernier va tirer la langue. C’est bien fait tac !
Comment va faire notre boulanger pour baisser ses prix ? peut-être en inventant ou améliorant quelque chose ou en baissant son salaire.
Mais pour les entreprises Françaises, le Medef a une autre solution : « exhorter le gouvernement à tenir son cap pro-entreprises » c’est à dire remplir leur main tendue.
Notre gouvernement, qui ne peut rien lui refuser, a compris le message, et notre Edouard l’a bien expliqué au cours du déjeuner annuel de la Chambre de commerce et d’industrie de Cologne (Allemagne) le 10 janvier 2019
http://discours.vie-publique.fr/notices/193000066.html
La solution c’est ? C’est ? Devinez ?
« la diminution importante du taux de l’impôt sur les sociétés qui passera de 33,3 % à un taux de 25 % en 2022 »
Déjà, vous voyez la Kolossal finesse de dire aux allemands que nous allons aider nos entreprises pour qu’elles fassent des casseroles et autres couteaux Laguiole moins chers que les leurs !
Outre la nouveauté époustouflante d’une telle mesure (qui s’ajoute aux 150 à 200 milliards par an des CICE et autres), celui qui paye ? C’est ? C’est ??? Réfléchissez ?
Le citoyen ! Bravo !
Sûr, si l’impôt sur les sociétés baisse, il faudra bien que celui des Français bouche le trou.
Ainsi, (en espérant que rien de cette aide ne fuite aux iles caïmans) le prix des produits baissera exactement de la même quantité que la baisse de notre pouvoir d’achat.
Donc, cette baisse des prix n’est pas pour nous Français mais pour les citoyens étrangers, ce qui est sympa et généreux de notre part !
Mais, notre Edouard a plus d’un tour dans son sac et annonce une autre mesure exceptionnelle de hardiesse : « simplifier et alléger la fiscalité sur le capital »
Que du nouveau ! et, deuxième Kolossal finesse : « afin d’encourager les Français mais aussi les Allemands à venir investir dans notre pays »
Ça rappelle les mauvais films de l’après-guerre où les soldats allemands étaient toujours bernés par la ruse légendaire des résistants Français.
Bon, assez rigolé, il faut lui expliquer à notre pauvre Edouard : Comme la majorité des échanges économiques, se font à l’intérieur de la zone euro (à 82 %), nous sommes donc dans une économie quasi fermée.
Ainsi, tôt ou tard, les autres pays prendront des mesures identiques pour que les couteaux suisses et les gamelles locales soient moins chers que les notres, .. et nous voilà repartis pour un tour !
C’est dire la vision « moderne » de nos élus européens : saigner les citoyens à tour de rôle, et ne demander aucun effort aux entreprises qui n’ont qu’à tendre la main.
Plutôt que réciter une vieille leçon apprise dans des « énarqueries », une vraie vision politique serait de réunir tous les gouvernements d’Europe et dire : « il faut arrêter ce carrousel de l’austérité. C’est trop dangereux.
Même ceux qui, aujourd’hui, en profitent sans mérite ni talent mais par leur seul pouvoir sur nos dirigeants, en pâtiront un jour »
 
Car un jour, notre boulanger et ses clients se poseront les questions suivantes :

  • Pourquoi la population à qui je vends chaque jour moins cher, continue de s’appauvrir ?
  • Quelle est la cause de cet appauvrissement ? Manifestement, ce n’est pas ma faute, moi petit patron qui continue à baisser mes prix !
  • Et si je vends, chaque jour moins cher, à une population chaque jour plus pauvre, à qui profite cette compétitivité ?
    Et peut-être l’écrira-t-il sur un gilet jaune !
    Mais notre pauvre Edouard, comprend-il ce qu’il ânonne ?
     
    NOTES : D’après le gouvernement il y a plus de 2000 aides aux entreprises ! https://www.guichet-entreprises.fr/fr/creation-dentreprise/les-prealables-a-la-creation-dentreprise/les-aides-publiques/

titre documents joints

Langue de bois n°4

11 février 2019
info document : PDF
59.1 ko

Langue de bois n°3

29 janvier 2019
info document : PDF
105.4 ko

Langue de bois n°2

25 janvier 2019
info document : PDF
93.4 ko

Langue de bois n°1

25 janvier 2019
info document : PDF
68.1 ko

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 40 / 4951553

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Qui sommes-nous ? S’informer et participer, dessins (...)  Suivre la vie du site Chroniques   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License