Yonne Lautre

Edito du mercredi 22 janvier 2020 : Porter des projets qui font sens !

mercredi 22 janvier 2020 par Rédaction de Yonne Lautre

Chaque mercredi, la rédaction de Yonne Lautre envoie une lettre aux abonné.es de celle-ci. Cette lettre liste les articles parus depuis le mercredi précédent.
Depuis septembre 2019, les membres de la rédaction de Yonnelautre se chargent, en alternance, de l’éditorial de cette lettre et ces éditoriaux sont publiés ci-dessous, au fil des semaines.
Ainsi des points de vue différents, pluriels, s’expriment au gré des engagements et des urgences de chacun.e.

Une nouvelle année a commencé,
Nous nous souhaitons tous, à tous, qu’elle soit bonne et heureuse...
Et certains ajoutent ’’et surtout la santé ’’
Soit ! Et très grand merci à tous !
Souhaitons qu’elle obtienne la note qu’elle annonce cette nouvelle année…
20/20 !
A moi de faire maintenant !
Je me permets d’emprunter les vœux de Cyril, ami de la Cagnole, notre chère monnaie locale complémentaire et citoyenne, pour à mon tour, et à ma façon, souhaiter.... espérer, quand espérer est un verbe actif, car rien ne nous tombe tout cuit dans les mains, vous le savez bien, mieux que moi sans doute !

’’Le monde brûle de tout feux et plus que jamais la joie de porter des projets qui font sens doit nous animer, car c’est elle qui donne force et courage dans l’épreuve, oui la joie de célébrer le vivant ! ’’

Porter des projets qui font sens !
Aucun de vous, de nous ne manque de projets, je crois.
Ne laisser personne, nulle part, abîmer cette Terre, ses habitants, qu’ils soient forêts, végétaux, animaux et humains
Je voudrais ici saluer l’action de l’ASPAS, Association pour la Protection des Animaux Sauvages, qui, en proposant d’acheter des parcelles de terrain, a pu concrétiser, mercredi dernier, l’achat d’un grand terrain du Vercors, 500 hectares au cœur du parc du Vercors, pour en faire une réserve où arbres, plantes, insectes, loups, cerfs renards sangliers aigles et vautours pourront vivre sans aucune pression d’activités humaines : ni coupe de bois ni chasse. Pour y arriver, l’association a fait appel aux dons et a réussi à réunir en 14 mois plus de 2 millions d’euros.
Nous souhaitons belle vie à ceux qui vont y habiter, s’y faire un terrier, un repaire, un nid, une galerie, une aire... !
Longue vie aussi au Chat Sauvage qui, dans l’Yonne et alentours, acquiert et gère des forêts dans le Morvan, dans une perspective de sylviculture raisonnée, de protection de la biodiversité et des massifs de feuillus, menacés par l’exploitation intensive et croissante des résineux. (www.forets-chatsauvage.org)
Saluons tous ceux qui résistent à la taille des arbres et des forêts , et assurons qu’ils nous auront comme soutiens cette année, qu’ils Arpentent à Tonnerre, ou dans toutes les forêts de ce pays, et de la Terre !!!
Et ne boudons pas notre plaisir d’admirer ou écouter la beauté des haies replantées et habitées !
Tous ces projets ont du sens, énormément, et nous aurons la joie de leur donner aussi notre attention.

Les jeunes inventent, cherchent, créent, partagent tout ce qu’il est possible d’inventer pour résister au réchauffement, pour inventer que l’effondrement ne soit pas le désastre d’égoïsme, d’absence de relations humaines, de mépris et de suffisance que certains installent déjà.
Je pense au ’’Nomade des mers’’, de Corentin de Chatelperron, qui propose un tour du monde d’innovations découvertes dans les lieux les plus reculés et lointains de nous sur cette Terre, chercher et découvrir avec lui et ses co-navigants nombre de solutions intéressantes à toutes sortes de problèmes, des idées qu’il reçoit des personnes rencontrées et dont il donne les clés de réalisation.
Certains travaillent à l’information, à la diffusion des recherches, des conférences, des événements, des rencontres, comme nombre de vidéastes qui savent pousser le pensée, et poser de bonnes questions. Merci ’’Partager c’est sympa’’, merci Aequitaz, merci le LEPAC, et merci à l’Yonne l’Autre (!!) parmi beaucoup beaucoup d’autres !!!
Laissons les nous interpeller, nous proposer de réagir, nous proposer des projets qui ont du sens et qui font sens !

Un très grand nombre de nos frères humains n’ont plus la liberté, la possibilité de vivre chez eux, dans leur pays qu’ils connaissent, avec ceux qu’ils aiment.
Parce que le climat, la politique, la guerre, l’intolérance que sais-je, le leur interdisent.
Saluons le travail de ceux qui accueillent et aident les personnes migrantes dans leurs dossiers... parce que là aussi, le sens n’est pas facile à trouver.
Certains amis assurent leur accueil plus... concrètement, avec une adresse, avec des vêtements chauds, avec un logement, avec des cours de français, et aussi avec beaucoup d’amitié et de compréhension.
Que ce soit la CIMADE, les réseaux de soutien aux migrants, les mouvements comme l’ACAT ou Amnesty Internationale, ils donnent un sens incroyable au projet de vivre la fraternité humaine. Participons !

D’une autre manière, nombre de projets se développent en coopération, en coopératives, en collégiales... que ce soient des banques, des producteurs, des fournisseurs d’alimentation, des acteurs de la culture,
il est impossible de les évoquer tous !
Du camion qui va proposer des produits bio en vrac au fin fond de la campagne, au Parentibus qui rapproche l’écoute et le dialogue de familles les plus éloignées des bourgs en Normandie, partout sont des porteurs de projets qui font sens dans ce monde parfois fou où la machine remplace les hommes, et où on est capable de pleurer parce que les hommes n’ont pas de travail !
Ici, je voudrais finir cet inventaire en vrac, sans ordre de valeur, à la Prévert, en souhaitant un tellement bel avenir aux salariés des EBE (entreprises à but d’emploi) du projet TZCLD (Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée) quand nos décideurs et parlementaires voteront la loi qui permettra cette créativité à tous ceux qui ne sont même plus nommés sur les registres de l’emploi ou du chômage, du RSA ou d’une quelconque aide.
Et c’est avec tous ceux qui n’ont plus voix au chapitre que je voudrais que nous partagions ces nombreuses occasions de porter des projets qui ont du sens , ensemble , cette année. Les occasions ne manqueront pas ! Nous partagerons force et courage.
Et nous aurons la joie de célébrer le VIVANT !

Françoise Leclerc du Sablon, co-rédactrice de yonnelautre.fr


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 976 / 5654571

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Qui sommes-nous ? S’informer et participer, éditos, (...)  Suivre la vie du site Éditos   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License