Yonne Lautre

« Déchets : lettre ouverte à la Communauté de Communes du Jovinien » par Miren Kerbrat

vendredi 20 avril 2007 par Kerbrat Miren

Joigny, samedi 14 avril 2207

Mesdames, Messieurs,
les conseillers communautaires de la Communauté de Communes du Jovinien,
Monsieur le Président de la commission environnement,

Je suis allée ce matin à la déchetterie de Joigny pour y faire recycler tout un tas de choses que nous avions consciencieusement triées.

Accueil souriant, surveillance paternelle, et conseil bienveillant du monsieur avec ses lunettes et ses gros gants. Le bonheur est dans la bonne action.

Cependant il y avait un peu de monde alors j’ai dû attendre à l’entrée une ou deux minutes avant de pouvoir approcher ma voiture. Re-bonheur : je ne suis pas la seule à trier.
J’ai donc pu lire en détail le grand panneau à l’entrée qui explique que c’est bien là qu’il faut venir apporter ce qu’on a bien trié, avec des petits dessins pour les analphabètes comme sur les vitraux des églises au moyen âge. J’ai tout lu, vous dis-je.

Puis j’ai vidé la voiture. Et il ne me restait plus que la petite caisse « divers », avec laquelle je me dirige vers les petits bacs des produits dangereux. Le monsieur devine mon désarroi et s’approche pour m’aider.

Le vieux bidon d’engrais à gauche, le produit d’entretien à droite, les piles là bas, les ampoules dans la petite caisse. Je ne regrette aucun effort citoyen : la communauté de communes a vraiment des bacs pour tout.

Il reste mon vieux portable, la balance Tefal, et deux ou trois autres de ces fameux d3e qui apparaissent fièrement en bas des factures depuis quelques mois. Et le monsieur de me dire : « dans le tout-venant ». Ah bon, pourquoi ? « je n’ai pas de conteneur ». Je reste estomaquée.

Il reste aussi quelques textiles. Re « dans le tout-venant ». Ah bon, pourquoi ? « je n’ai pas de conteneur, le seul qui reste c’est vers la gare, les autres sont vandalisés »

Je suis repartie avec mes appareils électroménagers tombés en désuétude, et mes vêtements trop petits. Je vais les garder dans la remise en attendant des jours meilleurs.

De la benne à « tout venant » dépasse un lave linge en 95% ferraille, 4% plastique et 1% circuits électroniques bardés de métaux lourds.

Les seuls objets électroniques qui ne vont pas au tout venant sont les écrans d’ordi et les télévisions, dont le bac déborde, il y en a même par terre dans l’herbe.

*****

Cette longue introduction vous aura, nous l’espérons, planté le décor. Nos concitoyens, incités par les campagnes publicitaires ou suivant l’exemple de leurs voisins ou amis déjà convaincus, attendent de la déchetterie un service à la hauteur des bonnes intentions affichées et de la règlementation minimaliste en vigueur. La présence de plus de 150 personnes à la conférence de Dany Dietmann organisée à Joigny le vendredi de Pâques par notre association prouve combien la population se sent concernée - et consternée - par la gestion de ses déchets.

Depuis le décret d’application de juillet 2005 mettant en oeuvre la Directive Européenne de janvier 2003, vous devez organiser le service de la communauté de communes de manière à ce que au minimum 4 kg/an/ habitant (soit un quart des déchets produits) des D3E soient collectés et confiés à des filières garantissant leur démantèlement et la réutilisation ou le recyclage de 50 à 80% en poids de leurs matériaux.

Du reste depuis 2002, il est interdit de mettre ce type de déchet directement en centre d’enfouissement.

L’indigence de notre système de collecte et de tri est proprement scandaleuse. Une communauté de 13.000 habitants se doit d’être un exemple. Comment se fait-il que des communautés beaucoup plus restreintes parviennent à mettre en place des systèmes à la fois moins chers pour le citoyen et beaucoup plus efficaces en termes de collecte sélective et de réduction des tonnages « ultimes » ?

Dans notre département, existent des communes où le poids des ultimes par habitants est de 25% de la moyenne départementale, et où les coûts sont 50% moins élevés que ce que vous prélevez sur notre feuille d’impôts. De grosses communautés, des mairies rurales, la taille ne semble pas être un frein.

Nous vous demandons instamment de changer les méthodes minimalistes et inefficaces actuelles et de mettre en oeuvre les seules solutions réellement efficaces et économiques de gestion des produits résiduels des ménages.

A savoir :

  • trouver pour tous nos produits triés les filières de traitement nécessaires et en attendant, stocker.
  • collecter le tri sélectif au porte à porte, en remplaçant une des deux collectes hebdomadaires par la collecte de sacs fournis par la communauté,
  • favoriser le compostage individuel, la très grande majorité des habitants ayant un jardin,
  • inciter fiscalement au tri sélectif en exigeant de vos prestataires la pesée embarquée de conteneurs fournis par la communauté
  • communiquer, communiquer, et encore communiquer. Faire visiter vos installations par les élèves des écoles comme par les clubs du troisième âge, suivre mois par mois l’évolution des tonnages pour chaque type de produit. Informer les habitants sur un stand au marché, Développer un programme d’amélioration et en célébrer les étapes victorieuses...

Notre association rassemble des citoyens du centre Yonne motivés et décidés à un « autrement » respectueux de l’environnement et de notre cadre de vie. Nous souhaitons vivement vous rencontrer et aider par notre expertise et notre motivation les membres de votre commission environnement à bâtir pour le Jovinien un projet efficace et durable.

Dans tous les exemples réussis de gestion responsable des déchets, les associations locales jouent un rôle déterminant de lien avec les populations. Nous vous demandons donc de réunir dès les prochaines semaines les acteurs de la vie locale pour initier une démarche concertée et globale : l’agenda 21 du lycée, les chasseurs et pêcheurs, les associations de quartier, l’USJ, les commerçants, le Rotary, le Kiwanis, les anciens, les amicales culturelles, ... le nombre d’adhérents ne doit pas faire de sélection : tous doivent participer.

Nous comptons sur vous, et dans l’attente de nous rencontrer, vous prions, Mesdames, Messieurs, d’agréer l’expression de nos salutations citoyennes.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1197 / 3960153

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Déchets  Suivre la vie du site Déchets dans l’Yonne  Suivre la vie du site Réflexions Débats   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License