Yonne Lautre

« Débris Chères » Eddi Erard, François Mativet & Barbara Moreau

jeudi 5 juillet 2007 par Mativet François , Moreau Barbara

Salut,

Nous, c’est Tatou Edi, Eddi (deux d, il y tient) en dessin animé : enfant, ado et plus vieux, même si Eddi n’est pas si vieux. Fait jeune même.

Dora

Un peu marin, notre papa, on trouve.

Et Chipper et Dora. On se trouve juste à côté d’un serpent de dessin animé, sorti de la corbeille d’ Eddi pour charmer les Brichères.

On a eu une de ces trouilles samedi !. Y’ avait plein de monde qui nous regardait, qui nous photographiait même, des gens avec des micros, tous avec leur téléphone portable comme si on allait avoir droit à un remake du World Trade Center et qu’ils embrassaient leur femme et leurs enfants pour la dernière fois, des en costumes et des moins endimanchés, comme ceux qu’on avait l’habitude de voir.

Alors on a eu peur. On se demandait bien pourquoi tout ce grand monde venait dans notre quartier. C’est pas dans leurs habitudes.

On s’est rappelé que dans le journal, on avait enfin parlé de nous. C’était dit qu’on était des oeuvres d’art. Mais on n’a pas bien compris parce que après, c’était dit qu’on allait être retirés du ventre des Brichères. Bref, on ne savait plus du tout ce qu’on allait devenir.

Eddi nous affirmait qu’on resterait là mais le journal disait autre chose. On a débattu toute le nuit pour savoir si c’était Eddi le mieux informé ou le journal.

Eddi nous aime mais Eddi a-t-il plus de pouvoir que ceux qu’ont dit au journal qu’on allait valser ?

Eddi, c’est notre papa. Il a habité là, juste derrière, pendant 35 ans et il a voulu offrir un cadeau à ses trois tours qu’il aimait.

« Un lieu aimé ne meurt jamais » qu’il a écrit.

Y’ en a qu’ont transformé les portes des tours en oeuvres d’art.

On est bien obligé d’admettre que ces portes sont splendides. D’ailleurs, elles ont été retirées des tours et on pourra les voir à l’abbaye St Germain. On n’est plus trop sûrs du lieu mais on a le droit de se tromper aussi...

Difficile de dire la porte qu’on préfère. Elles sont toutes magnifiques. Y’ a quand même un pseudo qui a attiré notre attention. C’est Capucine. Enfin, c’est Dora qui a flashé sur le prénom et qui voudrait s’en faire une copine. Peut-être que Capucine aura une idée pour notre avenir.

Car, pour nous, qu’est-ce qui a été prévu ?

Eddi dit que comme ça les gens vont le connaître .Il veut ouvrir un salon de tatouage sur Auxerre.

D’accord. Mais nous ? On ne va pas nous tatouer sur des géants !

Alors, quand au matin, on a vu tout ce monde, on s’est dit : « ça y est : c’est la fin. Sinon seraient pas venus avec cette mine d’enterrement, tous ces gens qu’auraient jamais voulu habiter là et qui passaient devant nos trois grandes soeurs, la mine dédaigneuse. » Donc, ça ne pouvait être que pour nous.

Ces gens venaient assister à notre exécution.
D’un seul coup, un gars s’est mis à parler fort mais il n’avait pas de porte-voix. Alors, on n’entendait rien.

Faudrait revoir l’équipement !

Parce que nous on aurait bien aimé comprendre.

Si c’est en l’air qu’il faut regarder, si c’est un avion qui va se cracher sur nous ou si c’est l’ Yonne qui va faire un tsunami.

On n’a pas eu le temps de dire ouf qu’un son étrange a retenti. On savait bien qu’on n’était pas au match puisque personne n’était en short.

Y’ avait des uniformes avec des masques. On a commencé à trembler.

Autre son étrange...

Les pigeons se sont envolés.

Oh là là !

On a entendu quelque chose derrière nous et des clameurs devant.

Eddi nous faisait des signes d’apaisement. On ne l’a pas vu longtemps car la fumée avait envahi les alentours.

On se retourne : nos tours avaient été déplacés dans n’importe quel pays en guerre, donc n’importe où, du moment que ce soit loin.

Mais nous, on était toujours là.

Alors, à bientôt.

A bientôt papa.

Fresques : Eddi Erard
Photos : François Mativet
Texte : Barbara Moreau


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3065 / 3953604

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Se cultiver, s’émouvoir  Suivre la vie du site Culture(s) Yonne & Bourgogne Franche-Comté  Suivre la vie du site Arts visuels 89 & Bourgogne  Suivre la vie du site Brèves Arts Visuels 89 & Bourgogne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License