Yonne Lautre

« L’arnaque de la dette publique... » par A-J Holbecq

samedi 18 août 2007 par Holbecq A-J

L’arnaque de la dette publique...

Que serait la dette publique devenue si nous n’avions pas abandonné notre droit de seigneuriage (le droit de création monétaire) au profit des banques ?

Etienne Chouard écrivait sur son blog le mardi 1 mai 2007...

Je suis en train de découvrir le détail d’une situation financière incroyable. Vous croyez que la monnaie est créée par l’État ? Vous vous trompez : ce sont les banques privées qui créent la monnaie, et qui en perçoivent le prix (l’intérêt). Si c’était l’État qui créait la monnaie, il pourrait l’investir directement lui-même (sans devoir payer le moindre intérêt jusqu’au remboursement) ; il pourrait aussi prêter cette monnaie nouvelle aux banques (charge à elles de la prêter à leur tour) et en percevait le premier intérêt (des milliards d’euros), ce qui pourrait aussi financer les services publics, au lieu de garnir des poches de soie au prix d’un déficit paralysant pour l’État.

L’État (c’est-à-dire nous tous) a perdu le droit de battre monnaie et ce sont des banques privées à qui nos soi-disant « représentants » ont abandonné ce pouvoir décisif. Vous pensez que la monnaie est un outil qui sert l’intérêt général ? Vous vous trompez : la monnaie est devenu (discrètement) un outil qui sert d’abord des intérêts privés.

Vous pourrez lire la suite de l’article d’Etienne Chouard et les différents commentaires sur ce lien


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1399 / 4048653

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Économie  Suivre la vie du site Dette(s)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License