Yonne Lautre

« Rouvrir les yeux ou El pueblo unido jamás será vencido », par Bernard Moraine

Maire de Joigny
vendredi 16 janvier 2015 par Moraine Bernard

MESSAGE DE BERNARD MORAINE, MAIRE DE JOIGNY DU 15 JANVIER 2015

Rouvrir les yeux ou El pueblo unido jamás será vencido ( Le peuple uni ne sera jamais vaincu )

Si le 7 janvier 2015 restera pour longtemps dans notre ­mémoire collective comme un moment d’effroi et d’impuissance, le 11 janvier est entré dans l’histoire de la France par la grande porte de la fraternité citoyenne.

C’est tout un peuple qui a manifesté son indignation devant les sauvages assassinats des journalistes de « Charlie Hebdo », des policiers, des français juifs et de simples citoyens.

Ce peuple, qui affirme son refus du terrorisme, de la violence, de la barbarie, a reçu la solidarité de la communauté internationale à travers les nombreuses manifestations partout dans le monde.

Notre peuple a marché partout dans la dignité, la fraternité, pour dire son attachement à la liberté, pour dire aussi son refus de l’intolérance, de l’antisémitisme, du racisme, y compris à Joigny où de très nombreux concitoyens se sont réunis dès le lendemain de la tuerie.

Le peuple de France a été à la hauteur de son histoire pour défendre les valeurs de la République. Parmi ces valeurs, il y a la liberté de croire ou de ne pas croire et chaque citoyen doit être protégé dans la pratique de sa foi. Mais parmi ces valeurs il y a aussi l’entière liberté d’expression, y compris la liberté de rire de tout et celle d’être impertinent.
À tous et chacun, saisis par la peur et l’effroi, nous devons inlassablement répéter que la France ne serait pas la France sans les juifs et les musulmans, qu’ils font partie intégrante de notre histoire commune, qu’ils ont contribué à la bâtir et qu’ils en sont toujours les acteurs.

C’est dans cet esprit-là que j’ai, le 9 janvier, rencontré la communauté musulmane de Joigny pour lui dire notre soutien contre les intolérables amalgames dont ils sont victimes et que nous serons toujours présents pour les protéger des actes islamophobes.

Les temps sont à la solidarité et à la résistance. Nous ne devons laisser aucune partie de la société au bord du chemin et lutter contre tous les maîtres et apprentis sorciers de la division, contre tous les marchands de haine qui enfantent les monstres.

C’est le moins que nous devions à tous ceux dont l’épouvantable massacre nous a fait rouvrir les yeux.

Le peuple uni ne sera jamais vaincu.

Bernard MORAINE
Maire de Joigny


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 57 / 3957794

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Démocratie  Suivre la vie du site Démocratie, fanatismes & terrorismes  Suivre la vie du site Réflexions globales   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License