Yonne Lautre

Quand la Marseillaise n’est plus adaptée... Le concept de « sang impur » est à bannir : trois versions nouvelles !

samedi 16 janvier 2016 par Yonne Lautre

Nous nous unissons à tous ceux qui, déjà, ont estimé souhaitable sinon indispensable de revoir le texte actuel de la Marseillaise.
Nous reconnaissons sa valeur historique, nous respectons le souvenir de l’époque tragique où elle fut rédigée, et les drames sanglants auxquels elle fait référence.
Mais beaucoup admettent maintenant le « décalage » de cet hymne avec notre époque.
C’est surtout la dernière phrase du refrain qui fait problème : « Qu’un sang impur abreuve nos sillons ! »
Ses connotations sanguinaires cadrent mal avec l’image que la France veut donner.
Quel message donnons-nous avec un tel langage aux autres pays avec lesquels nous voulons entretenir des relations basées sur le respect, les valeurs humaines, le droit international … ?

Dominique COQUERET et Éliane GAUTHERON

3 versions nouvelles citoyennes de la Marseillaise, par Dominique Coqueret et Éliane Gautheron


titre documents joints

3 versions nouvelles citoyennes de la Marseillaise, par Dominique Coqueret et Éliane Gautheron

15 janvier 2016
info document : PDF
18.4 ko

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 328 / 4048410

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Démocratie  Suivre la vie du site Démocratie & Citoyenneté   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License