Yonne Lautre

Questions aux candidats au départementales 2015 dans l’Yonne : Que ferez-vous pour la transition écologique de l’Yonne ?

Questions de la rédaction de Yonne Lautre
samedi 14 mars 2015 par Yonne Lautre

À l’intention des candidates et candidats :
Êtes vous prêt(e)s à vous engager sur l’une ou plusieurs de ces propositions ? Si oui, merci de préciser pourquoi et comment comptez-vous travailler à faire avancer dans ces directions ?
Nous publierons vos engagements ici même.
Remarque : Nous nous sommes adressés à tous les partis républicains par mail, et ne pouvons être tenus responsables du fait que seuls certains nous répondent et seraient ainsi mis en valeur. (La rédaction).

Engagement n°1 : Préserver les terres agricoles et les forêts naturelles
Limiter l’étalement urbain ; ni bétonner ni goudronner de nouvelles terres agricoles ; ne pas industrialiser l’exploitation forestière ; ne pas surexploiter les ressources de la forêt ; ne pas substituer les plantations d’arbres aux forêts naturelles diversifiées
Pascale Kaim, en binôme avec Patrick Rigolet sur le canton Auxerre-4 (Sud) au nom des listes Alternative citoyenne, sociale, écologique et solidaire, listes soutenues par EELV et le Front de Gauche :
La liste Alternative citoyenne se positionnera pour la préservation des terres agricoles et des forets, qui d’années en années sont rognées par le béton.
Nous privilégierons la réhabilitation et la rénovation des bâtiments et des infrastructures routières existantes.
Chantal Dhoukar et Joël Lales, candidats dans le canton de Charny :
S’opposer aux projets d’artificialisation des terres agricoles et de déboisement. Exemple : l’agrandissement de l’aéroport d’Auxerre-Branches pour lequel le CG vient de voter une subvention de 625000€ avec le déboisement de 65 ha à la clé !
Engagement n°2 : Préserver les zones de captage d’eau potable et économiser l’eau
Proscrire les pesticides et toute activité polluante sur les zones de captage ; proscrire les pesticides en zone urbaine ; recherche des économies d’eau
Pascale Kaim, en binôme avec Patrick Rigolet sur le canton Auxerre-4 (Sud) au nom des listes Alternative citoyenne, sociale, écologique et solidaire, listes soutenues par EELV et le Front de Gauche :
Pour notre santé ,pour notre survie à tous, l’eau constituera le problème majeur de demain.
Evidemment, il sera nécessaire de proscrire les pesticides, les engrais chimiques près des zones de captage.
Mais aussi l’utilisation des désherbants dans les collectivités, voir chez les particuliers à travers des campagnes de prévention.
Essai d’obtenir un accord avec les jardineries pour ne plus vendre de désherbants.
Chantal Dhoukar et Joël Lales, candidats dans le canton de Charny :
Arrêter l’usage des herbicides par le CG ; encourager le même comportement dans les intercos. Augmenter l’aide financière accordée à l’agriculture propre à travers les subventions à la Chambre d’Agriculture.
Engagement n°3 : Économiser les énergies
Désigner un adjoint à l’économie d’énergie dans la collectivité ; enclencher la réhabilitation énergétique du patrimoine public et aider à celle de l’habitat local ; quantifier les économies réalisées annuellement ; développer les énergies renouvelables
Pascale Kaim, en binôme avec Patrick Rigolet sur le canton Auxerre-4 (Sud) au nom des listes Alternative citoyenne, sociale, écologique et solidaire, listes soutenues par EELV et le Front de Gauche :
Veiller au bon entretien et à la bonne qualité des chauffes eau dans l’habitat public. Car des litres d’eau sont gaspillés avant d’obtenir de l’eau chaude.
Exiger une intervention immédiate en cas de fuite d’eau dans les canalisation.
Campagne de prévention sur le gaspillage d’eau et sa pollution par le particulier.
La création d’un poste d’un adjoint à l’économie d’énergie est une nécessité.Ainsi des efforts ont été produits pour l’isolation de l’habitat public. Cependant l’efficacité est quasi nulle car les travaux ont été mal effectué. Il faudra donc un état des lieux et revoir les travaux d’économie d’énergie avec des entreprises locales.
Aide à la création d’entreprises locales tournées vers les énergies renouvelables.
Engagement n°4 : Réduire les transports polluants et développer les transports en commun et doux
Réduire les transports individuels polluants ; développer transports en commun et co-voiturage ; développer la marche et le vélo et autres alternatives concrètes
Pascale Kaim, en binôme avec Patrick Rigolet sur le canton Auxerre-4 (Sud) au nom des listes Alternative citoyenne, sociale, écologique et solidaire, listes soutenues par EELV et le Front de Gauche :
Pour réduire les transports polluants une seule solution : La gratuité des transports en commun.
Chantal Dhoukar et Joël Lales, candidats dans le canton de Charny :
Soutien aux projets publics d’énergies renouvelables ; rénovation énergétique des logements sociaux et aides aux particuliers et aux collectivités.
Aménagement d’aires de covoiturages, en priorité aux abords des autoroutes.
Création d’une plateforme numérique dédiée au covoiturage.
Aide aux collectivités pour création de pistes cyclables et abris vélos.
Favoriser les plans de déplacement dans les entreprises et administrations, surtout dépendants du Conseil départemental (collèges..)
Engagement n°5 : Développer les énergies renouvelables et souscrire à Enercoop
S’abonner à Enercoop d’abord pour un ou plusieurs bâtiments publics puis pour tous les contrats ; cela garantira un développement des énergies renouvelables et une reprise en main de la production d’énergie
Pascale Kaim, en binôme avec Patrick Rigolet sur le canton Auxerre-4 (Sud) au nom des listes Alternative citoyenne, sociale, écologique et solidaire, listes soutenues par EELV et le Front de Gauche :
S’abonner à Enercoop pour les bâtiments publics me semble prioritaire.
Engagement n°6 : Développer les circuits courts de proximité et l’accès à l’alimentation bio
Réduire le réchauffement par les transports avec les circuits courts ; développer la restauration collective locale et tendant vers le bio, avec à terme un objectif de 100 % ; aide à la reconversion et au maintien -si nécessaire- des producteurs bio
Pascale Kaim, en binôme avec Patrick Rigolet sur le canton Auxerre-4 (Sud) au nom des listes Alternative citoyenne, sociale, écologique et solidaire, listes soutenues par EELV et le Front de Gauche :
Pour développer les circuits courts et l’alimentation bio, dans le cadre de l’économie sociale et solidaire ; il serait envisagé une aide à l’installation et la location de terrains agricoles pour des paysans
désireux de se lancer dans l’agriculture biologique.Leur production serait acheminée vers la restauration collective locale. Ce qui permettrait la création d’emplois de cuisiniers ainsi qu’un manger sain.
Chantal Dhoukar et Joël Lales, candidats dans le canton de Charny :
Encourager l’approvisionnement des cantines de collèges, maisons de retraite etc. en produits locaux.
Fléchage des subventions à la Chambre d’agriculture sur le bio.
Réponses globales sur les 6 engagements :
Edwige Dorbon, en binôme avec Gérard Robert sur le canton de Vincelles pour Alternative citoyenne, sociale, écologique et solidaire, listes soutenues par EELV et le Front de Gauche :
Dans le cadre des compétences du futur Conseil Départemental, et dans notre esprit, en articulation avec les autres collectivités, nous avons fait une profession de foi qui répond positivement à la majorité des questions soulevées par ce questionnaire. Sauf que nous n’avons pas abordé la première question ( est-ce du domaine du Conseil Départemental ?) et le souci que nous avons de la qualité de l’eau est induite dans notre demande de pratiques vertueuses en agriculture et dans l’exigence environnementale que nous souhaitons promouvoir à travers les aides éventuelles demandées par les PME et TPE ( en plus d’une gestion respectueuse des salariés) .
Pour le reste la promotion d’une agriculture locale et bio, de transports collectifs comme le maintien du service ferroviaire actuel, le co-voiturage avec demande de création d’aires dédiées (La question des combustibles possibles- bio-gaz- pour les autocars pourra être abordée et nous dénoncerons la promotion actuelle de la voiture électrique) font partie de notre programme.
La concrétisation de la transition énergétique est aussi présente ( soutien à la rénovation thermique des habitats et des collèges et au développement de toutes les énergies renouvelables, gérées de façon publique et citoyenne) et inscrite dans notre profession de foi.
L’idée de désigner un adjoint chargé des collectivités est une bonne idée, que nous pourrons évoquer mais nous n’avons pas abordé l’idée de passer par Enercoop ( même si personnellement j’y suis abonnée).
Toutes les propositions faites, si elles étaient appliquées, seraient déjà le reflet d’une volonté réelle de changement. La question des moyens est évidemment la question qui se pose ( la rénovation thermique est extrêmement coûteuse) et donc nous nous opposons à la politique budgétaire actuelle. Nous nous opposons au projet de Traité Transatlantique en cours de négociation. C’est écrit dans nos textes.
La taille des textes que nous pouvons produire est très réduite. Dans l’esprit qui nous anime , et dans le cadre de ce que pourra faire le Conseil Départemental,nous sommes soucieux de tous les sujets abordés dans ce questionnaire.

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 358 / 4049709

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Démocratie  Suivre la vie du site Démocratie locale, cantonale, régionale, décentralisation, (...)  Suivre la vie du site Yonne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License