Yonne Lautre

Lettre Alternatiba Yonne n°111

jeudi 6 décembre 2018 par Alternatiba Yonne

Bonjour, voici nos actualités.
Merci de votre abonnement et de faire suivre autour de vous.

 Actualités des Alternatiba Yonne & Bourgogne

1/ C3V-Maison citoyenne de Joigny : Jeudi 6 décembre 19h45, salle Agnés Varda - La terre vue du cœur
http://c3vmaisoncitoyenne.com/

2/ Tous à la marche pour la forêt, le climat & la vie, dans l’Yonne, le 8 décembre à partir de 15h00 à Auxerre (et partout)
https://yonnelautre.fr/spip.php?article9704

3/ Rencontres de la Cagnole, pour agir quotidiennement pour le climat
https://www.lacagnole.fr/spip.php?article233

Prochaines réunions de la Collégiale de la Cagnole, ouverte à tout(e) adhérente(e), nouveaux partenaires, autres actualités :
https://www.lacagnole.fr/

4/ Annuaire des alternatives à soutenir dans l’Yonne
https://yonnelautre.fr/spip.php?article10846

 Actualités des autres actions & des alternatives

1/ Attac repeint la façade de la Caisse des Dépôts : Le LDDS ne doit plus financer la destruction du climat
Ce dimanche 2 décembre, jour de lancement de la COP 24, 50 militant·e·s d’Attac ont redécoré à leur manière la façade de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) à Paris. Les militant·e·s dénonçaient l’utilisation qui est faite par la CDC de l’épargne populaire, dans le cadre de la campagne nationale #PasAvecNotreArgent, à l’initiative d’Attac France et de 350.org [1].
https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/attac-repeint-la-facade-de-la-caisse-des-depots-le-ldds-ne-doit-plus-financer

2/ Charbon : CNP Assurances creuse l’écart entre les assureurs et les banques françaises
Paris, le 28 novembre 2018. CNP Assurances vient d’annoncer qu’il n’investira plus dans les principales entreprises qui développent de nouvelles centrales à charbon. AG2R la Mondiale, AXA, Groupama, MACIF et SCOR ont eux aussi pris des engagements sur ces entreprises, suite à la déclaration de la Fédération française de l’assurance en décembre 2017. Manquent toujours à l’appel Covéa et les bancassureurs, dont les groupes continuent de financer massivement ces entreprises.
http://www.amisdelaterre.org/Charbon-CNP-Assurances-creuse-l-ecart-entre-les-assureurs-et-les-banques.html

3/ Climat : des centaines de citoyens vont dialoguer avec les salariés de Société Générale
À Paris, le samedi 1er décembre 2018 — À la veille de l’ouverture de la COP24, 289 activistes de 35 groupes locaux des Amis de la Terre et d’Action Non-Violente COP21 ont mené des actions de communication directe dans des agences Société Générale partout en France. Ils sont allés engager le dialogue avec les salariés de la banque et remettre une lettre aux directeurs et directrices de plus de 200 agences sur l’ensemble du territoire. Ils leur ont exposé les motivations à l’origine de la mobilisation citoyenne qui cible Société Générale depuis plusieurs mois et leurs demandes : la fin de ses soutiens au gaz de schiste et le retrait de toute urgence du projet Rio Grande LNG au Texas.
http://www.amisdelaterre.org/Climat-des-centaines-de-citoyens-vont-dialoguer-avec-les-salaries-de-Societe.html

4/ Commerce équitable & climat : Justice économique : comment développer la résilience des agriculteurs et des agricultrices face aux dérèglements climatiques
Les acteurs du commerce équitable se mobilisent et publient une déclaration avec 5 mesures concrètes pour réduire les inégalités et agir contre le dérèglement climatique
http://www.commercequitable.org/images/2018/notes%20de%20positionvf_bd.pdf

5/ Agir en Europe pour le Climat : #JpeuxpasJoccupeLeParlement #TimeForClimateTimeForPeople
Elles et ils avaient un message à faire passer et iels ont décidé de le faire dans l’enceinte même du Parlement fédéral belge, sans y être invités ;-). Iels ont fait entendre leur déclaration de rébellion sociale et climatique. ????Découvrez quoi, pourquoi et comment !
https://www.youtube.com/watch?v=6_ungw2kppk

6/ Société Générale, n°1 des énergies sales : Écrire au PDG de Société Générale // Le 14 décembre, à Paris, organisons un nettoyage géant
Société Générale est en 2018 la « banque n°1 des énergies sales » pour son soutien massif aux énergies les plus sales : gaz de schiste, sables bitumineux, charbon, forages ultra-profonds. Alors que le rapport du GIEC du 8 octobre rappelle la nécessité de rester sous la barre de +1,5°C de réchauffement global, Société Générale doit admettre l’incompatibilité du soutien aux énergies fossiles avec le respect de l’accord de Paris et la lutte contre le dérèglement climatique. Face à l’urgence climatique, ANV-COP21 se mobilise avec les Amis de la Terre.
https://anv-cop21.org/societe-generale-n1-energies-sales/

7/ Climat : où iront les 200 milliards de dollars promis par la Banque mondiale ?
Les dirigeants des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre ne sont pas présents à Katowice (en Pologne), où se déroule jusqu’au 14 décembre la COP24, la Conférence de l’ONU sur le climat. Et l’objectif des 100 milliards annuels promis d’ici à 2020 par les pays riches pour aider les plus pauvres à lutter contre le dérèglement climatique n’est pas atteint.https://resistanceinventerre.wordpress.com/2018/12/05/climat-ou-iront-les-200-milliards-de-dollars-promis-par-la-banque-mondiale/

 Actualités du dossier climatique

1/ Les trois enjeux majeurs de la COP24
La COP24 s’ouvre dimanche 2 décembre à Katowice, en Pologne. Reporterre explique en les trois enjeux principaux : définir les règles d’application de l’Accord de Paris, élever l’ambition climatique mondiale et renforcer la solidarité internationale face aux transformations en cours et à venir.
https://reporterre.net/Les-trois-enjeux-majeurs-de-la-COP24

2/ COP24 : la crise climatique bat son plein, la France traine des pieds
L’année 2018 a rappelé au monde entier que les conséquences de la crise climatique sont déjà là. Il y a moins de deux mois, un rapport spécial du GIEC rappelait l’urgence de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C et l’ampleur des efforts nécessaires pour relever ce défi. Dans quelques jours, les gouvernements se rendront aux négociations climatiques de la COP24 à Katowice, en Pologne. Ils doivent absolument accélérer sur la question climatique. Quels sont les enjeux de cette COP ? Où en est la France sur le climat ?
https://www.greenpeace.fr/cop24-crise-climatique-bat-plein-france-traine-pieds/

3/ Avec +0,344°C au-dessus de la moyenne 1981-2010, le mois de novembre 2018 est le 8e plus chaud des archives NCEP-NCAR.
Les réanalyses comme NCEP-NCAR intègrent de multiples observations dans un modèle permettant de suivre quasi quotidiennement l’évolution du climat. Les données sont donc immédiatement publiées, contrairement aux bilans mensuels des stations au sol. Les réanalyses permettent ainsi de se faire une idée des futures annonces des agences comme la NASA, la NOAA et le Met Office qui ne sont pas faites avant le milieu du mois suivant (en l’occurrence à la mi-décembre).
https://global-climat.com/2018/12/03/temperature-mondiale-0344c-en-novembre-2018/

4/ Quel climat préparons-nous pour demain ?
Trois ans après le succès diplomatique de l’Accord de Paris, les avertissements se multiplient. Un rapport spécial du GIEC a montré les bénéfices qu’apporterait une limitation du réchauffement à 1,5 °C plutôt qu’à 2 °C. En 2016, année la plus chaude jamais observée, ce réchauffement a atteint 1,2 °C .
Le temps qu’il reste est donc compté. Et, ce d’autant plus que les émissions mondiales de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse en 2017.
Le climat de demain se joue aujourd’hui
https://theconversation.com/quel-climat-preparons-nous-pour-demain-87454

5/ Manipuler les océans, une mauvaise idée pour lutter contre le changement climatique
L’urgence de la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique pousse à trouver des solutions miraculeuses. Les océans sont au centre des spéculations de la géo-ingénierie, qui développe des techniques pour l’heure hasardeuses et aux effets collatéraux possibles élevés.
https://reporterre.net/INF-Manipuler-les-oceans-pour-reduire-le-changement-climatique-les-fausses

6/ Moratoire sur la fiscalité des carburants : une régression grave : Face au pouvoir d’achat en berne, c’est l’écologie qui trinque
Emmanuel Macron, paradoxalement nommé « champion de la Terre », semble avoir oublié ses grandes déclarations et son « Make our planet great again ». La COP 24, conférence pour mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le Climat, ne figure ni à son agenda, ni à celui de son Premier ministre. Et son Gouvernement, comme les autres partis politiques qui ont relayé cette demande, en renonçant à la hausse programmée de la taxe carbone, au réalignement de la fiscalité entre le gazole et l’essence ou encore à la hausse de la fiscalité sur le gazole non routier, renonce à des outils clé pour la transition. Ce, sans pour autant apporter de réelle réponse à la détresse exprimée.
https://www.fne.asso.fr/communiques/moratoire-sur-la-fiscalit%C3%A9-des-carburants-une-r%C3%A9gression-grave?utm_source=homefne

7/ Chaleur extrême été comme hiver en Amérique du Nord
Une nouvelle étude montre que les épisodes de chaleur extrême en été et en hiver sont en augmentation aux Etats-Unis et au Canada, tandis que les épisodes de froid intense diminuent.
A la surface du globe, la température moyenne connait une élévation indéniable, les 5 dernières années (dont 2018) étant toutes dans le top 5 des années les plus chaudes, d’après la NASA. La variabilité interne du système climatique produit cependant une variation spatiale considérable.
https://global-climat.com/2018/12/05/chaleur-extreme-ete-comme-hiver-en-amerique-du-nord/

8/ La crise des « gilets jaunes », première crise climatique pour la France ?
Dans un contexte de transition écologique où les économies cherchent à se libérer de leur dépendance aux énergies fossiles, les pays dits « développés » ne sont plus à l’abri de violences liées à l’usage des ressources naturelles. C’est ce à quoi nous semblons assister en France avec la grogne sociale des « gilets jaunes ».
Les économistes partent du postulat que les ressources naturelles sont bénéfiques pour la croissance et le développement. Si un pays dispose de pétrole – sur lequel repose en majeure partie la croissance de l’économie mondiale –, il va tirer des revenus de son exploitation (notamment ses exportations à l’étranger), de sa rente et ainsi augmenter ses revenus et sa croissance. Pour l’Arabie saoudite, par exemple, le secteur pétrolier contribue à 87 % de ses revenus et 42 % de son PIB.
https://theconversation.com/la-crise-des-gilets-jaunes-premiere-crise-climatique-pour-la-france-108210

9/ Un nouveau monde toujours plus carboné
Les émissions mondiales de CO2 devraient bondir de 2,7% en 2018, estime le Global Carbon Project.
Ce sera le premier coup dur de cette COP 24. Après une faible croissance, qui suivait trois années de relative stagnation, les émissions de CO2 anthropiques repartent fortement à la hausse. La mauvaise nouvelle nous est apportée par les contributeurs au Global Carbon Project (GCP), 76 scientifiques de 53 centres de recherche internationaux qui traquent les rejets carbonés.
http://www.journaldelenvironnement.net/article/un-nouveau-monde-toujours-plus-carbone,95080

10/ Moratoire sur la taxe CO2 : faire payer les pollueurs industriels jusqu’ici exemptés
La suspension des hausses de taxe sur les carburants va générer un manque à gagner de presque 2 milliards d’euros dans le budget de l’Etat, qu’Edouard Philippe prévoit de résorber par des « économies supplémentaires ». Alors qu’il suffirait de faire payer les entreprises les plus polluantes, jusqu’ici largement exonérées, et ainsi sauver le principe même de la fiscalité carbone.
https://blogs.mediapart.fr/maxime-combes/blog/051218/moratoire-sur-la-taxe-co2-faire-payer-les-pollueurs-industriels-jusquici-exemptes

Nos autres lettres
La Cagnole
Forêt vivante
Refus de l’extractivisme climaticide

Nos annuaires
Annuaire des sites & des projets dangereux pour le climat
Annuaire des alternatives à soutenir

Pour s’abonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
alternatiba89lettre-subscribe yonnelautre.fr
Pour se désabonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
alternatiba89lettre-unsubscribe yonnelautre.fr
Merci de faire connaître cette lettre si elle vous paraît utile.
Pour en savoir plus et pour tout contact :
https://yonnelautre.fr/spip.php?article7474


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 6285 / 4829376

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site S’engager pour les alternatives partout et maintenant, (...)  Suivre la vie du site Alternatiba & Villages des Alternatives  Suivre la vie du site Yonne  Suivre la vie du site Outils de communication   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License