Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Start-up spécialisées dans la livraison de repas à domicile : Coronavirus : les livreurs, travailleurs sacrifiés « pour des pizzas et des burgers »

Take Eat Easy, Foodora, Deliveroo, UberEats…
vendredi 20 mars 2020 par Yonne Lautre

En réponse à :

Pour la première fois, un livreur à vélo de Deliveroo est reconnu comme salarié

9 novembre 201807:11, par Yonne Lautre

Est-ce le début de la fin de l’exploitation des livreurs à vélo par les plateformes de livraison de plats cuisinés ? En Espagne, Deliveroo vient de reconnaître le récent jugement d’un tribunal de Valence qui a estimé qu’un livreur enregistré sur la plateforme bénéficiait de fait du statut de salarié. De son côté, l’entreprise considérait, comme elle le fait dans tous les pays, que le livreur était un auto-entrepreneur. Deliveroo a d’abord fait appel du jugement, avant, finalement, de l’accepter. Elle devra verser au livreur une indemnité de – seulement – 700 euros. (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5830468

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License