Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Autorisations de Mise sur le Marché des produits phytosanitaires en question

samedi 18 février 2017 par Yonne Lautre, ADENY

Autorisation de Mise sur le Marché... du rat à l’assiette

Les AMM, Autorisations de Mise sur le Marché des produits phytosanitaires, sont confiées à deux organismes : ANSES et DGAL [1].
Les tests toxicologiques sont effectués sur des rats ou des souris L’AMM d’un produit phytosanitaire est assortie d’une LMR ( Limite Maxi de Résidus ) admissible dans les fruits, légumes, céréales... selon le principe qu’en dessous d’une certaine dose, tout produit toxique deviendrait inoffensif.
« C’est la dose qui fait le poison » Paracelse, (1493-1541)

Les molécules chimiques sont testées individuellement sont détectés essentiellement les effets à court terme.
Voilà pourquoi cette méthode « laisse passer » des produits cancérigènes, reprotoxiques, mutagènes, perturbateurs endocriniens.

Elle n’étudie pas la bio accumulation, ni les effets des molécules en mélange : Effet cocktail, potentialisation...

Seule la toxicité des molécules actives est recherchée (423 autorisées en UE).
On commence juste à tester la toxicité des coformulants (solvants, adjuvants, mouillants, surfactants...) présents dans les 4000 produits phytosanitaires disponibles sur le marché.


En réponse à :

Évaluation des pesticides : un nouveau rapport montre comment l’industrie édicte ses propres règles.

12 mars 201819:50, par Yonne Lautre

Sur 12 méthodes d’évaluation des risques des pesticides étudiées dans ce nouveau rapport du Pesticide Action Network, publié en collaboration avec Générations Futures, il s’avère que 11 ont été développées ou promues par l’Industrie !
Problème : des effets délétères observés dans des tests sur des animaux peuvent être ignorés avec ces méthodes.
Ainsi, des tumeurs mises en évidence sur des animaux peuvent être classées comme ’non pertinentes pour l’homme’,
des résidus de pesticides dangereux dans l’eau peuvent être classés comme acceptables,
la mort de 50% de populations d’insectes et d’abeilles non (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4659578

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License