Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Lettre Refus de l’extractivisme climaticide n°353

mardi 14 novembre 2017 par Yonne Lautre

Cette lettre a changé d’intitulé : « Refus Gaz & Huile de Schiste » et est devenue « Refus de l’extractivisme climaticide »

Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme

1/ Guyane : appel des Hurleurs de Guyane contre l’orpaillage illégal
Le Collectif LAWA et Les HURLEURS de Guyane invitent la population guyanaise à manifester son ras le bol face à l’orpaillage illégal, en participant ce jeudi 26 octobre à 15h à un grand concert de klaxon et de hurlements, afin de rappeler au Président de la République la nécessité d’enclencher au plus vite une nouvelle ère dans la lutte contre l’orpaillage illégal.
http://www.icrainternational.org/actualites/1153/

2/ Sous l’influence des industriels et de leurs lobbies, l’Europe s’enferme dans un carcan de gazoducs et de terminaux méthaniers
Alors que le vieux continent s’apprête à accueillir une nouvelle fois la Conférence internationale sur le climat à Bonn, un rapport met en lumière la manière dont institutions européennes, États membres et industriels se sont entendus pour lancer un vaste programme de construction de nouvelles infrastructures gazières de la Baltique à l’Adriatique. Au risque de renier les engagements de l’Europe non seulement en matière de climat, mais aussi de démocratie et de droits de l’homme. En France, cette politique se traduit par de nouveaux projets de gazoducs comme MidCat et Éridan. Et les grandes entreprises tricolores comptent bien profiter elles aussi de l’aubaine.
http://multinationales.org/Sous-l-influence-des-industriels-et-de-leurs-lobbies-l-Europe-s-enferme-dans-un

3/ Occupation au Crédit Suisse contre le financement des oléoducs
Mercredi 25 octobre à 11h30, 7 militants autochtones d’Amérique du Nord, accompagnés par 60 activistes genevois et du réseau Stopcorporateimpunity.org, ont occupé le siège genevoise du Crédit Suisse afin de protester contre le financement d’oléoducs traversant leur terres et représentant une grave menace pour leur environnement, ainsi que pour la planète.
http://www.icrainternational.org/actualites/1155/

4/ Interdiction de fracturer en Écosse
Le Parlement écossais a, cet après-midi, voté pour soutenir et renforcer l’interdiction de la fracturation prise par le gouvernement écossais.
https://houille-ouille-ouille-5962.com/site/interdiction-de-fracturer/

5/ S’opposer au projet de la « première bioraffinerie de taille mondiale » en France, à Mède : déforestation et pollution : 14 novembre 2017 à Martigues
https://yonnelautre.fr/spip.php?article12651#forum125190

6/ Centrale à charbon du Havre : la bataille du Premier ministre Edouard Philippe pour la maintenir
Emmanuel Macron avait promis la fermeture des centrales à charbon, confirmée pour 2022 par le plan Climat de juillet. Problème : depuis des années, Édouard Philippe bataille ferme pour maintenir la centrale du Havre jusqu’au moins 2035. Récit d’une obsession énergétique.
https://reporterre.net/Climat-La-bataille-du-Premier-ministre-Edouard-Philippe-pour-maintenir-sa

7/ Extraction des sables bitumineux : des milliards de financements contre le climat et les droits humains
Selon un nouveau rapport publié aujourd’hui par les Amis de la Terre France, BankTrack, Rainforest Action Network et 9 autres organisations, les grandes banques privées continuent de financer le secteur des sables bitumineux à des niveaux bien supérieurs à ceux nécessaires pour respecter l’objectif climatique de 1,5 à 2 °C. Alors que la COP23 s’ouvre dans 4 jours, les ONG appellent ces banques, en France Crédit Agricole, Société Générale et Natixis à suivre l’exemple de BNP Paribas et ING, seules banques internationales à avoir adopté des politiques d’exclusion portant non seulement sur les projets mais aussi sur les entreprises du secteur.
http://www.amisdelaterre.org/Nouveau-rapport-sur-les-sables-bitumineux-des-milliards-de-financements-contre.html

8/ Matières premières, fin de vie : le secteur de l’énergie face à ses responsabilités
Le concept de « voiture propre » ne doit pas faire perdre de vue les problèmes liés à l’exploitation des matières premières nécessaires à la fabrication des batteries ainsi qu’à leur recyclage.
http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/06/matieres-premieres-fin-de-vie-le-secteur-de-l-energie-face-a-ses-responsabilites_5210853_3234.html
https://yonnelautre.fr/spip.php?article4882

9/ Les séismes provoqués par la géothermie profonde
Les forages profonds annoncés en Creuse, Allier et Puy de dôme seront ils sans conséquences comme l’affirme la compagnie minière TLS Géothermics ?
Un rapport sur les impacts environnementaux de la géothermie profonde révèle l’intensité des « secousses » ressenties dans la région de Soultz-sous-Forêts, en Alsace, lors des forages et de la « stimulation hydraulique des roches » à des profondeurs allant de 3 à 5 km :
http://www.stopmines23.fr/les-seismes-provoques-par-la-geothermie-profonde/

10/ Géothermie profonde : Nouveau permis minier « Combrailles en marche » [65 communes concernées] (EGS – stimulation par fracturation hydraulique)
Le 24 octobre 2017, les ministères de Nicolas Hulot et de Bruno Lemaire ont accordé un nouveau permis minier en Combrailles : un Permis Exclusif de Recherches de gîtes géothermiques à haute température dit « permis de Combrailles-en-Marche » (Allier, Creuse et Puy-de-Dôme), à la société TLS Geothermics.
Rencontre avec ce permis minier du « troisième type ?! » : La géothermie profonde est une technique qui capte l’énergie fossile des sources d’eau chaude en profondeur afin de produire de l’électricité ; Les forages peuvent atteindre 5000 mètres. Le permis de Combrailles-en-Marche », d’une superficie de 807 Km² environ dans les départements de l’Allier, la Creuse et du Puy-de-Dôme, est accordé pour une durée de 3 ans. Il concerne 63 communes et convoite en premier lieu les sources d’eau chaude des communes d’Evaux-les-bains et de Neris-les-bains.
http://www.stopmines23.fr/nicolas-hulot-accorde-un-nouveau-permis-minier-en-combrailles/

11/ Agir contre le projet minier de Loc-Envel (vers Guingamp) : Rassemblement festif contre les projets miniers Samedi 18 Novembre 2017
Le collectif Douar Didoull, « Pour la préservation de notre terre et contre les projets miniers », appelle à un rassemblement festif contre les projets miniers, le Samedi 18 Novembre 2017, devant la sous-préfecture de Guingamp à 14h30.
Sur le périmètre du permis dit de « Loc Envel », il n’y a eu, pour le moment, aucun travaux de forage d’entrepris. Cela est du d’une part, au travail d’explication et de mobilisation du collectif Douar Didoull (dont notamment 2 »Festivals des luttes » en 2016 et 2017 à Plougonver) et d’autre part au refus de plus de 600 propriétaires de laisser pénétrer Variscan Mines sur leurs parcelles.
La principale raison de s’opposer à ce projet néfaste est son incidence sur la qualité et la quantité de l’eau potable. Les arrêtés sécheresse pris par la préfecture des Côtes d’Armor durant une grande partie de l’année 2017 montre bien la vulnérabilité de la ressource en eau, surtout avec les changements climatiques futurs annoncés par les scientifiques.
http://alternatives-projetsminiers.org/6430-2/

Pour faire paraître une info dans cette lettre, pour demander des anciennes lettres (depuis janvier 2011), nous écrire à : listes yonnelautre.fr
Merci de ne pas écrire à l’adresse Refusextractivisme yonnelautre.fr
car cette liste est réservée à cette seule lettre qui paraît une fois par semaine et, en cas d’urgence, serait au plus quotidienne.
Pour s’abonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
refusextractivisme-subscribe yonnelautre.fr
Pour se désabonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
refusextractivisme-unsubscribe yonnelautre.fr
Merci de faire connaître cette lettre si elle vous paraît utile.


En réponse à :

Lettre Refus de l’extractivisme climaticide n°351

5 octobre 201717:41, par Yonne Lautre

Cette lettre change d’intitulé : « Refus Gaz & Huile de Schiste » devient « Refus de l’extractivisme climaticide » Cependant elle fera toujours la priorité à la question des Gaz & Huile de Schiste.
Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme
1/ Les métaux courent à l’épuisement et il est temps de s’en inquiéter Si l’or, l’argent, ou encore le fer sont les métaux dont on entend le plus souvent parler, ils sont loin d’être les seuls dont nos économies modernes se sont rendues dépendantes. Loin de servir uniquement à la spéculation, la bijouterie ou la construction, les métaux « rares » se (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4043839

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License