Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Lettre Refus de l’extractivisme climaticide n°367

lundi 16 juillet 2018 par Yonne Lautre

Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme

1/ « Sortir du système agroalimentaire extractiviste, destructeur de l’environnement et de la santé » par Nicolas Sersiron
L’extractivisme est le pillage des ressources naturelles communes à nous tous par les actionnaires des multinationales, avec en prime la destruction des écosystèmes. Minerais, énergies fossiles, poissons, forêts, terres fertiles, eau douce, climat existent pour le bien être de tous les êtres vivants, Bruno Latour parle des Terrestres dont nous sommes. La privatisation de ces ressources pour le profit de quelques uns est une dépossession, un vol, voire une destruction. L’exercice de « droits de propriété » ne peut en aucun cas le justifier. Si selon cette « civilisation », ils sont légaux, pour la grande majorité de l’humanité, ils sont illégitimes car contraires à l’intérêt général et aux droits de la nature. Cela même si nous les occidentaux et maintenant d’autres classes moyennes ailleurs en profitent indirectement. La majorité des habitants de la planète n’y ont pas ou peu accès quand bien même, ces ressources seraient extraites sur leur territoire de vie. N’oublions pas que 80 % des ressources communes sont utilisées par 20 % de la population.
https://yonnelautre.fr/spip.php?article14495

2/ Sables bitumineux : Crédit Agricole renouvellera-t-il son financement indirect au pipeline Line 3 ?
Crédit Agricole devrait renouveler demain une facilité de crédit à l’entreprise Enbridge, qui construit actuellement le très controversé pipeline de sables bitumineux Line 3 entre le Canada et les Etats-Unis. Puisque ce projet est une menace pour l’environnement, le climat et les droits des peuples autochtones, les Amis de la Terre appellent la « Banque Verte » à mettre un terme à ce financement et à définitivement exclure de ses soutiens l’entreprise canadienne, comme l’ont déjà fait BNP Paribas et AXA.
http://www.amisdelaterre.org/Sables-bitumineux-Credit-Agricole-renouvellera-t-il-son-financement-indirect-au.html

3/ Pollution dans le Gard : le préfet somme le géant minier Umicore de confiner ses déchets
Le préfet du Gard a engagé lundi 2 juillet une procédure de mise en demeure visant à obliger le géant minier belge Umicore à confiner les déchets laissés sur cinq anciens sites miniers du Gard, évoquant un « dossier qui fait jurisprudence ».
Une étude d’imprégnation menée par Santé Publique France et rendue publique lundi 2 juillet a confirmé les recommandations de surveillance sanitaire déjà engagées par l’Agence régionale de santé (ARS). Près d’un quart des participants présentent une imprégnation en arsenic supérieure à celle de la population générale et de 12% pour le cadmium.
https://www.midilibre.fr/2018/07/02/pollution-dans-le-gard-le-prefet-somme-le-geant-minier-umicore-de-confiner-ses-dechets,4643099.php

4/ Six matières premières essentielles mettent la transition énergétique en danger
La disponibilité du cobalt, du tungstène, de l’étain, du dysprosium, du néodyme et du praséodyme sont clés pour la transition énergétique à travers la planète. Mais la disponibilité de ces métaux et terres rares est sous tension critique à en croire une étude du BRGM, de McKinsey et de CRU Consulting.
https://www.novethic.fr/actualite/environnement/ressources-naturelles/isr-rse/six-matieres-premieres-essentielles-mettent-la-transition-energetique-en-danger-146027.html

5/ 7 Guyanais interrogés sur 10 sont opposés au projet de mine d’or
« A quelques jours de la fin du débat public sur Montagne d’Or, qui a mis en évidence les failles du projet et l’absence de retombées pour la Guyane, le WWF France révèle les résultats sans appel d’un sondage IFOP sur l’opinion des Guyanais. Ils sont 69 % à se déclarer opposés au projet.
Depuis quatre mois, la compagnie Montagne d’Or tente de défendre son projet auprès de la population mais les risques environnementaux et l’absence de retombées positives pour le territoire ont renforcé l’opposition au projet. 72 % des Guyanais déclarent ne pas avoir été convaincus par la compagnie Montagne d’Or pendant le débat (ils sont 81 % dans l’arrondissement de Saint-Laurent).
https://reporterre.net/7-Guyanais-interroges-sur-10-sont-opposes-au-projet-de-mine-d-or

6/ En Guyane, les liens étroits entre élus et miniers
Le projet Montagne d’or, une méga-mine au cœur de la forêt amazonienne, est porté par une grande partie de la classe politique. Au nom de l’emploi et du développement, disent-ils, mais aussi pour des raisons plus personnelles. Réciproquement, la compagnie minière a su embaucher de précieux alliés.
https://www.mediapart.fr/journal/france/060718/en-guyane-les-liens-etroits-entre-elus-et-miniers?utm_source=article_offert

7/ Portugal : contre le projet de forage pétrolier à 46 km au large d’Aljezur
Opposés au forage pétrolier au large des côtes portugaises, les défenseurs de l’environnement s’en remettent à la justice tout en faisant pression sur un gouvernement qui veut jouer les bons élèves en matière de transition énergétique.
Sous le slogan « stopper le forage », des dizaines de manifestants aux joues barrées d’une croix noire se sont rassemblés samedi sur une trentaine de plages du nord au sud du Portugal sous les mots d’ordre : « stopper le forage » ou « le pétrole n’est pas la vague à prendre ».
https://www.romandie.com/news/Au-Portugal-le-forage-p-trolier-ne-coule-pas-de-source/934478.rom

8/ Pétrole guyanais : ouverture d’une enquête publique avant de nouveaux forages exploratoires
La préfecture de Guyane annonce que l’enquête publique concernant les cinq forages exploratoires que prévoit de réaliser Total aura lieu cet été. Ces travaux viennent clôturer une série de forages réalisés depuis 2011.
https://www.actu-environnement.com/ae/news/petrole-guyane-offshore-permis-total-enquete-publique-31671.php4

Pour faire paraître une info dans cette lettre, pour demander des anciennes lettres (depuis janvier 2011), nous écrire à : listes yonnelautre.fr
Merci de ne pas écrire à l’adresse Refusextractivisme yonnelautre.fr
car cette liste est réservée à cette seule lettre qui paraît une fois par quinzaine et, en cas d’urgence, serait au plus quotidienne.
Pour s’abonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
refusextractivisme-subscribe yonnelautre.fr
Pour se désabonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
refusextractivisme-unsubscribe yonnelautre.fr
Merci de faire connaître cette lettre si elle vous paraît utile.


En réponse à :

Lettre Refus de l’extractivisme climaticide n°360

23 février 201808:33, par Yonne Lautre

Cette lettre a changé d’intitulé : « Refus Gaz & Huile de Schiste » est devenue « Refus de l’extractivisme climaticide »
Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme
1/ La Collectivité de Guyane obtient la compétence des permis miniers en mer Un décret accorde désormais à la collectivité territoriale de Guyane la compétence de la délivrance des permis miniers en mer, lui permettant de délivrer au groupe Total « un permis d’exploitation » si les recherches d’hydrocarbures en cours au large du territoire « s’avèrent fructueuses », a salué lundi le président de la collectivité. Le décret, paru (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4543284

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License