Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Lettre du Refus de l’extractivisme climaticide n°381

samedi 9 février 2019 par Yonne Lautre

Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme

1/ Vale, géant minier aux mains sales
Propriétaire du barrage qui a cédé la semaine dernière au Brésil, la compagnie minière traîne une longue histoire d’exactions environnementales et humaines.
https://www.humanite.fr/industrie-vale-geant-minier-aux-mains-sales-667190
Rupture du barrage minier de Vale au Brésil : la catastrophe de trop
Le 25 janvier, un barrage minier de l’entreprise Vale a rompu à Brumadinho, au Brésil. L’avalanche de boue de déchets a provoqué la mort de centaines de personnes. Une catastrophe humaine et environnementale qui fait vaciller le géant minier et remet en lumière la nécessité d’intégrer les risques sociaux et environnementaux dans les performances du secteur, notamment par les investisseurs.
https://www.novethic.fr/actualite/gouvernance-dentreprise/entreprises-controversees/isr-rse/rupture-du-barrage-minier-au-bresil-la-catastrophe-de-trop-146876.html

2/ La Chine ne fait pas assez d’efforts pour réduire ses émissions de méthane
Les émissions de méthane issues de l’extraction de charbon demeurent à des niveaux élevés, selon une étude de la Whiting school of engineering Johns Hopkins. La Chine s’était pourtant fixé des objectifs ambitieux de réduction des émissions.
https://www.novethic.fr/actualite/energie/energies-fossiles/isr-rse/la-chine-ne-fait-pas-assez-d-efforts-pour-reduire-ses-emissions-de-methane-146861.html

3/ Rosbruck (Moselle) : les dégâts miniers au cœur des doléances
La CLCV (confédération de la consommation et du cadre de vie) de Rosbruck, qui lutte pour la reconnaissance des dégâts de l’après-mine, a également saisi l’occasion. « Le gouvernement veut faire appliquer le principe du casseur-payeur ? », lance Joëlle Pirih. « C’est ce que nous réclamons depuis près de trente ans ! L’exploitation minière est directement responsable des affaissements qui touchent nos communes, des dégâts sur nos maisons… » Les actions en justice se sont multipliées, mais elles tardent à trouver une issue. Pour Joëlle Pirih, la raison est claire : « Les Houillères, et maintenant l’Etat, pratiquent la stratégie de ‘’l’élimination naturelle’’. Ils attendent que l’on meure. »
https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-forbach/2019/01/29/les-degats-miniers-au-coeur-des-doleances-a-rosbruck

4/ Aux Etats-Unis, le pétrole de schiste à l’heure des doutes
La révolution de la fracturation hydraulique, qui a fait des Etats-Unis une superpuissance pétrolière en quelques années, nécessite des investissements gigantesques pour une rentabilité encore incertaine. Sous perfusion de Wall Street, le secteur reste très fragile.
https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0600331910314-aux-etats-unis-le-petrole-de-schiste-a-lheure-des-doutes-2230978.php

5/ Projet d’extension d’une sablière à Villemanoche (89)
Les observations de l’ASEPA avant la clôture de l’enquête publique
Ce lundi 4 février 2019, dernier jour de l’enquête publique sur les sablières de Villemanoche, l’ASEPA a rencontré le Commissaire enquêteur en Mairie et a déposé ses observations. L’ADENY a fait de même.
Les observations de l’ASEPA sont disponibles ici.
Une analyse du dossier relève plusieurs éléments très problématiques, en plus de la disparition d’excellentes terres agricoles : la question de la préservation de l’eau potable, la question du remblaiement par le moyen de déchets (140 000 tonnes de déchets par an !), la non-prise en compte du plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) et l’obscurité, voire l’incohérence, de l’identification de l’espace de mobilité de la rivière.
Pour l’ASEPA ces lacunes et défauts devraient conduire à refuser la demande de renouvellement et d’extension de l’exploitation.
Nous attendons désormais l’avis du Commissaire enquêteur avec qui un échange bénéfique a pu avoir lieu en Mairie.
http://asepa89.eklablog.com/projet-d-extension-d-une-sabliere-a-villemanoche-89-a158599464

6/ Une tribune appelle à renoncer au projet minier de la Montagne d’Or en Guyane
Une tribune, signée notamment du député européen Yannick Jadot et de la porte-parole de la Jeunesse autochtone en Guyane, demande mercredi au ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy de renoncer au projet industriel d’extraction d’or Montagne d’or en Guyane.
http://outremers360.com/politique/une-tribune-appelle-a-renoncer-au-projet-minier-de-la-montagne-dor-en-guyane/

7/ Gazoduc Nord Stream 2 : piège russe ou nécessité européenne ?
Un gazoduc reliant directement et sans pays de transit la Russie à l’Allemagne à travers la mer Baltique, telle est l’ambition du Nord Stream 2. D’une capacité annuelle de 55 milliards de mètres cubes, ce qui correspond à 11 % de la consommation annuelle de l’UE, l’achèvement de sa construction est prévu pour 2020 et estimé à 9,5 milliards d’euros.
https://theconversation.com/gazoduc-nord-stream-2-piege-russe-ou-necessite-europeenne-110225

8/ Pétrole : plus de 80 milliards de profit pour les majors en 2018
Exxon, Chevron, Shell, BP et Total ont ont des résultats supérieurs à ceux de 2014, quand le baril était à plus de 100 dollars, malgré la volatilité des cours du brut.
https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/02/07/petrole-plus-de-80-milliards-de-profit-pour-les-majors-en-2018_5420468_3234.html

9/ Au Kosovo, le gouvernement ne jure que par le charbon
Prishtina, la capitale du Kosovo, est l’une des villes les plus polluées au monde à cause de deux centrales au lignite héritées de l’époque yougoslave. Malgré les conséquences sanitaires et environnementales, le gouvernement compte bien poursuivre dans cette voie en construisant une nouvelle centrale… au charbon.
https://reporterre.net/Au-Kosovo-le-gouvernement-ne-jure-que-par-le-charbon

10/ Recours contre les projets miniers en Bretagne : le verdict attendu début mars
Le tribunal administratif de Rennes a examiné trois recours contre les permis exclusifs de recherches miniers de Silfiac (Morbihan) et Loc-Envel (Côtes-d’Armor), ce jeudi 7 février
https://actu.fr/bretagne/silfiac_56245/recours-contre-projets-miniers-bretagne-verdict-attendu-debut-mars_21360186.html

11/ Guyane : sous l’or, le poison
L’or, on peu trouver ça beau – ou pas. Ce qui est sûr, c’est qu’il salope beaucoup de choses. En France, c’est surtout en Guyane qu’on en extrait. Il existe des centaines de mines en activité. Mais toute extraction libère un produit très toxique : le mercure. Une étude coordonnée par l’Institut de de recherche pour le développement (IRD) apport de nouvelles informations.
Le mercure est vicieux car il attaque sur deux fronts. Il y a celui contenu naturellement dans le sol. Tant qu’il est piégé dans les roches, il est inoffensif. Mais toute exploitation de mine entraîne une déforestation et une érosion des sols, ce qui accélère sa diffusion dans l’environnement. A cela, il faut ajouter une autre source de mercure : sous forme liquide (comme dans les anciens thermomètres), il est utilisé par les orpailleurs pour amalgamer l’or.
https://resistanceinventerre.wordpress.com/2019/02/09/guyane-sous-lor-le-poison/

Nos autres lettres

Nos annuaires

Pour faire paraître une info dans cette lettre, pour demander des anciennes lettres (depuis janvier 2011), nous écrire à : listes yonnelautre.fr
Merci de ne pas écrire à l’adresse Refusextractivisme yonnelautre.fr
car cette liste est réservée à cette seule lettre qui paraît une fois par quinzaine et, en cas d’urgence, serait au plus quotidienne.
Pour s’abonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
refusextractivisme-subscribe yonnelautre.fr
Pour se désabonner nous écrire ou le faire directement sur le serveur
refusextractivisme-unsubscribe yonnelautre.fr
Merci de faire connaître cette lettre si elle vous paraît utile.


En réponse à :

Lettre Refus de l’extractivisme climaticide n°361

11 mars 201808:37, par Yonne Lautre

Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme
1/ Congo : la malédiction des mines de Coltan Forcés de travailler dans les mines, les Congolais bénéficient peu des richesses naturelles que possède leur pays. RTDoc part en quête de témoignages pour mieux comprendre ce pays dans une perspective à la fois intime et historique. La République démocratique du Congo est l’un des pays les plus riches du monde en termes de ressources naturelles. Les minéraux rares s’y trouvent en abondance : diamant, tantale, tungstène, or, uranium et beaucoup d’autres. Le Congo dispose de nombreux gisements de (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4961635

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License