Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Gérard Robert : LES ENFANTS DE LA FRANCE HUMILIES ! Le pays des droits de l’homme est en panne de démocratie !!!

Brèves et chroniques
dimanche 9 décembre 2018 par Robert Gérard

C’EST ENTRE NOUS...

LES ENFANTS DE LA FRANCE HUMILIES !
Le pays des droits de l’homme est en panne de démocratie !!!

Des images de la réalité, terribles ont envahies les réseaux sociaux, des lycéens contraints de s’agenouiller au sol, les mains derrière la tête, certains face à un mur. Cette chose, se passe en France,en 2018. Ces 151 là, du lycée Saint-Exupéry de Mantes la Jolie, sont pourtant encore des enfants !
Images terribles, qui pour les aînés, rappellent d’autres moments où la France s’était perdue en employant une police non républicaine en une époque de déshonneur. Cette police arrêtait les fils de la France et les réunissait en ces postures humiliantes avant de les mal traiter durement, (je m’interdis d’autres mots). Je pense aussi à ces 2 autres étudiants blessés gravement au visage par des tirs de flash bal effectués par des gendarmes.
La police chargée du maintient de l’ordre est-elle tout à fait républicaine en cette période où le gouvernement Macron/Philippe semble avoir perdu la main ? Période où des lois liberticides fraîchement votées sous couvert de la lutte contre le terrorisme, ouvrent la voie à des maltraitances juridiques envers les citoyens (e) pacifiques, permet le bâillonnement de la liberté d’expression, de circuler librement avec à la clé, des arrestations arbitraires.
Ces lycéens, ces enfants, étaient-ils un risque sérieux pour la nation qui puisse justifier un tel comportement de notre police. La police républicaine se doit d’être exemplaire et toujours penser strictement valeur républicaine. Qu’en pense monsieur Castaner, ministre chargé de la sécurité des français(e) ? qu’en pense JM Blanquer, ministre de l’éducation nationale ? Qu’en pense les députés (e) La république en marche (LREM) ? Qu’en pense leur patron, le président Macron ?
Les lycéens (nes) humiliés(es) ont une bonne mémoire, ils s’en souviendront le moment venu !
Chers policiers chargés du maintient de l’ordre républicain, ces enfants-là, sont vos enfants, nos enfants comme les millions d’autres. Ils sont l’avenir solide de notre belle nation et aujourd’hui, vous les maltraitez au lieu de les protéger !

LES CASSEURS...

Mais qui sont-ils donc ces casseurs qui semblent évoluer en toute liberté lors des manifestations populaires ou syndicales. Qui sont ces agents provocateurs professionnels ?
Ce qui est semble-t-il ressenti par les manifestants pacifiques, c’est que ceux-là ne sont jamais arrêtés, qu’ils ne passent pas devant les tribunaux et ne sont jamais condamnés ? Si condamnation il y a, elle semble bénéficier d’une très grande discrétion de l’institution judiciaire. Pas plus d’infos à ces sujets, sur d’éventuelles condamnations de vrais casseurs professionnels dans des médias ?
Ces derniers temps, les condamnations judiciaires pleuvent comme à Gravelotte (expression née à Gravelotte, village de la Moselle, en 1870 où les combattants français tombaient en quantité, fauchés par les balles des mitrailleuses Prussiennes), les sentences sont prononcées en 20 minutes montre en main. Elles ne concernent que des citoyens(e) très ordinaires, un peu paumés, entraînés dans cette dérive organisée par les casseurs professionnels, n’ayant que rarement procédés à des dégradations ou des menaces sérieuses. Ne faut-il pas semer la peur pour protéger les puissants ? La justice républicaine ne peut être complice ! En son temps, Mr de la Fontaine disait en parlant d’elle, « suivant que tu seras puissant ou misérable, les jugements te rendront blanc ou noir... »

LE MARCHE ET LA COMMISSION EUROPEENNE...

En cette période très fébrile où les manifestations légitimes des gilets jaunes se multiplient, le pouvoir doit consulter le « marché » et la « commission européenne », servante servile de celui-là.

Les mâchoires de la tenaille ultralibérale.
La première mâchoires ; (les acteurs de la très haute finance transnationale, banque mondiale et FMI) se sont réunis en 1970 à New-york. La même année, des penseurs ultralibéraux se sont réunis eux, à Montreux en Suisse, au Mont Pèlerin., (enquête Les’t make money). Objectif partagé : Mettre les finances des états en coupe réglée ! Lors de ce beau mariage ultralibéral, les « élites » politiques et médiatiques ont été invités à faire la promotion du système qui engendre, 40 années plus tard, les inégalités sociales et sociétales flagrantes et inadmissibles pour les populations lambda. De cette union ultralibérale est née quelques années plus tard, une fille aveugle et sourde, (la seconde mâchoire). Cette fille servile, dont le nom de baptême est : « commission européenne » ne voit pas, et n’entend pas le peuple européen. Les objectifs communs définis, tendent à enserrer financièrement (par les prêts privés forcés) les États pour réduire leur indépendance sociale et salariale à peau de chagrin, constituer du chômage de masse pour maintenir les salaires et pensions de retraites au plus bas, délocaliser les fabrications industrielles et textiles. Mettre en place de part le monde globalisé, une nouvelle ère d’esclavagisme acceptée par ceux-là mêmes qu’ils exploitent sans vergogne.
Pour ne pas affoler les peuples et risquer des rebellions, cet appauvrissement contrôlé des États se fera sur une période longue, ainsi en ont-ils décidé. Près de cinquante plus tard, nous sommes dans la dernière phase de leur traquenard, les délais programmés sont respectés !
Que pensez-vous que le président, dépassé par les événements, fasse en ce moment ? Il interroge frileusement tout simplement ceux-là. Il attend la décision du marché qui lui dira tu vas jusque là ou alors la fessée, taux des emprunts de la France en augmentation et menace sur le coût de la dette. Oui, il semble bien que les GJ aient raison, dans le contexte actuel de domination de l’argent, le vote est voué à ne rien changer !

LA CONDESCENDANCE JOURNALISTIQUE !
Le très condescendant Mr Thomas Legrand, journaliste à France Inter, expliquait ce matin sur ce média, que les gilets jaunes (GJ) sont des ignares, ils ne comprennent pas les messages subliminaux du 1er ministre. Lors de la prononciation du mot « moratoire », (relatif à la taxe environnementale sur les carburants), il fallait qu’ils comprennent que le mot « moratoire » livré par cet auguste personnage, instruit lui ! signifiait en langage de démagogue et contrairement à la définition précise du dictionnaire qui dit : report, délai...D’après T Legrand, ce peuple des GJ incompétent, aurait dû comprendre immédiatement la fine allusion politicienne ; ça voulait dire annulation... ah ah ah !

Gérard ROBERT, 08 décembre 2018.


En réponse à :

Gérard Robert : FORTITUDE, LE FABULEUX MENSONGE DU 20ème SIÈCLE ! (1/3)

14 janvier 201819:55, par Yonne Lautre

C’EST ENTRE NOUS... Fortitude 2/3. * SUITE FORTITUDE DU 06 JANVIER 2018. FORTITUDE a fabriqué « L’homo œconomicus ». C’est un avatar du capitaliste, sans formation culturelle et sociale formelle. Il est motivé par des objectifs personnels qu’il se fixe, ayant pour but de les maximiser à son seul profit. (c’est l’asocialité !)
En France, depuis 1983, les (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4831249

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License