Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Gérard Robert : LE GRAND PARDON, OU LE GRAND DEBAT NATIONAL...

Brèves et chroniques
samedi 19 janvier 2019 par Robert Gérard

C’EST ENTRE NOUS...

LE GRAND PARDON,
OU LE GRAND DEBAT NATIONAL...

Deux fois six cent maires réunis pour recevoir le honni ! C’est l’exploit qu’a réussi Macron. En effet, mille deux cent maires l’ont bien reçu, 600 dans le département de l’Eure, 600 autres en Occitanie, dans le département du Lot. Ces maires, pourtant si maltraités d’après leurs dires, acceptent par ce geste de servir de « pare baffle » au président qui les écrasait de son arrogance il n’y a pas si longtemps de ça !

Ces réceptions qualifiées de républicaines, forcément républicaines, révèlent encore une fois l’écart entre les élus (mêmes locaux) et une partie importante de la population. Je précise ma pensée : certes, ce n’est pas les gilets jaunes qui font la majorité, qui réclament plus de justice sociale, fiscale et sociétale, mais derrière ceux-là, des millions de françaises, français, hier, d’après les sondages, et neuf semaines de lutte, 51% des citoyens(e) approuvent intrinsèquement le sens profond du mouvement et pourtant une majorité de ces maires ne l’ont pas compris en recevant ce président qui dans l’instant, contraint et forcé, leur fait patte de velours. Il recherchait une certaine reconnaissance, une reconquête, ces maires la lui donnent sans contre partie.

Les maires des gros bourgs et des communes petites et moyennes, se déclarent de plus en plus « sans étiquette » politique, qui peut croire cela ? Durant ma période d’élu local, ( une douzaine d’années,) j’en ai connu des maires qui se disaient « sans étiquette politique » et pourtant j’affirme que c’était faux. Il y a déjà bien longtemps qu’une catégorie de personnalités rurales ou péri-urbaine a senti la défiance des citoyens(e) vis à vis du politique et ils y ont remédié en cachant leur réelle sensibilité dans ce « sans étiquette ». Ces élus là sont en réalité, au mieux, des sociaux libéraux voir des libéraux très affirmés. Ils se conduisent comme tel dans leurs décisions de gestion des affaires communales.
Un exemple : alors que les françaises, français réclament plus de démocratie de proximité, des maires fusionnent leurs communes en une seule. Où est la cohérence du refus populaire des intercommunalités ou des communautés de communes ? La sensibilité cachée des maires apparaît au grand jour ces temps-ci dans la manière consensuelle de débattre avec ce président qu’ils désignent pourtant publiquement comme un prédateur des communes et des départements et qu’ils reçoivent néanmoins en grande pompe. Double langage chez eux aussi ? Les maires sont le seul degré politique que les populations respectent encore, hélas et c’est démonstratif, en deux fois déjà, les maires ont montré leur capacité à adorer le « veau d’or ». Leur responsabilité de neutralité républicaine est engagée. Demain, si comme prévu déjà dans les sondages le grand débat national est un fiasco, le président se défaussera sur ceux-là qui lui ont fait la fête et le seul échelon encore préservé politiquement disparaîtra dans le chaos.

Les maires n’auraient-ils pas compris que derrière ces réunions, c’est les élections européennes qui sont en ligne de mire, plutôt que l’obtention des vraies réponses aux questions sociales, fiscales et sociétales que se posent, avec ou sans les gilets jaunes, l’immense majorité des françaises, français ?

Voici un exemple de débat national macronien sur la nouvelle organisation des enquêtes publiques. (source : Canard Enchaîné)Deux régions devaient se prononcer (la Bretagne et les Hauts de France) sur un décret ou l’écologie est partie prenante. 2971 commentaires, dont seulement 3 avis favorables. Que croyez-vous qu’il arriva... le décret a bien été signé. A bon entendeur salut, et vive le débat national !

Gérard ROBERT
19 janvier 2019.


En réponse à :

Gérard Robert : FORTITUDE, LE FABULEUX MENSONGE DU 20ème SIÈCLE ! (3/3)

20 janvier 201812:43, par Yonne Lautre

C’EST ENTRE NOUS... 3/3 fortitude III. SUITE FORTITUDE DU 06 et 13 JANVIER 2018. Le système capitaliste a inventé une jungle mondiale, elle s’appelle austérité pour les petites gens. Pour l’instant il est le dominant ! En 2018, dans le monde, 1/3 de la population mondiale, soit 2,5 milliards d’hommes, de femmes et d’enfants vivent avec moins de un $ par jour. 2043 milliardaires vivent avec plus de 10 millions de $ par jour !
Mêler le mensonge à un zeste de vérité, telle est leur (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4902855

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License