Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

« Chroniques d’une conteuse de mémoire » Livre 3 « C’est ma tournée » en pré-publication, par Barbara Moreau

mercredi 29 février 2012 par KIKEBAB, Moreau Barbara

 Chronique 33/33 Gadine est un petit boudin

Beaucoup plus tard, grâce à internet, j’ai retrouvé la trace d’un cousin éloigné passionné de généalogie. Gadine était son arrière-grand-mère. Je l’avais tellement rêvée cette mée
Gadine que j’avais fini par douter de son existence même. Bernard, ce cousin qui m’arrivait comme par miracle, m’a alors expliqué l’origine du surnom dont je suis si fière. En réalité, c’est le mari, mon arrière-arrière-grand-père donc, qu’on appelait Gadin ! Tout ça parce qu’en plus de son métier de laboureur, il était charcutier à ses heures et qu’il fabriquait des petits saucissons appelés des « gadins » !

Quoi ? Tu portes le surnom d’un saucisson, s’indigne tante Germaine ?
Ha ha ha ! C’est moi Gadine, une saucisse ! explose Cervelet.
Et en plus, on la disait folle ! Elle entendait des cors de chasse, poursuit le Bras qui ne sait plus être fou.
Des acouphènes peut-être, dis-je timidement ?

On a moins ri lorsque Bernard m’a envoyé une photo de mariage sur laquelle posait mon aïeule, Gadine. J’ai ouvert la pièce jointe avec fébrilité, cherché le visage parmi toutes ces têtes figées pour l’éternité. Puis je l’ai vue. Et je me suis vue. Je me suis vue quand je serai vieille. Pépé avait bien observé et je me suis mise à l’aimer follement, cette petite vieille de traviole.

C’est bien moi, Gadine. Je reconnais mon propre rictus dans ce sourire contraint, la bouche plate et fermée de mon ancienne figure, lorsque je n’étais pas encore tout à fait moi, lorsque je n’écrivais pas, lorsque je n’étais pas une conteuse de mémoire.

Ne t’en fais pas petite mère. Il arrive ce moment pour les petites filles de métayer. Il arrive ce moment pour les femmes qui tremblent. Il arrive ce moment pour les raisons qui flanchent. Avec une carte Michelin, un téléphone, une plume, un livre, avec le souvenir de toi et de Pépé, avec ma mémoire, avec ma littérature, j’ai fait une force de ma fragilité. J’ai combattu l’indifférence et j’ai pourchassé la médiocrité, la bêtise et la tristesse jusque dans mon propre cœur. Et comme toi, je pose pour l’éternité.

C’est bien moi, c’est moi Gadine !

  Chronique 32/33 Gadine est une fraudeuse

Le surlendemain, je reçois une autre lettre anonyme, provenant toujours du Vauzellien présumé. Je retourne voir l’adjudant. Il m’avait dit de ne pas ouvrir le courrier afin de ne brouiller les empreintes. Je n’en reviens pas de me retrouver dans ce film ! On me fera lecture du contenu de la lettre un peu plus tard, par téléphone, après l’opération qui ne donnera aucun résultat. Les corbeaux regardent les séries américaines. Ils portent des gants...

« Je vous ai entre-aperçue sur les places de nos villages. Or, j’ai lu sur internet que vous étiez en invalidité de l’Education Nationale. Je m’en vais de ce pas signaler au rectorat l’irrégularité de votre situation. Un retraité contribuable », lira l’officier de police.

Mince : c’est vrai. Pour un peu, j’en oublierais Cervelet et tout le tremblement. Je joue sur les places et je ne travaille plus... Comme il est facile à l’homme méchant de faire douter les travioles de leur bon droit. Heureusement, le représentant de la loi ne semble pas du tout scandalisé par mon petit théâtre en arrêt de travail. Il me rassure, me dit qu’il me tiendra au courant, ne cherche même pas à savoir si je suis une fraudeuse de la CQ ou non. Ce n’est pas son problème. Son problème est que le métier de corbeau est interdit. Voilà.
Forte de ce soutien, je finis par la trouver ridicule cette lettre et très amusant, ce retraité contribuable. Je suis rentrée chez moi. Marie-Reine a tenu sa promesse. Je jouerai bientôt à Bléneau. Il y a quelqu’un quelque part dans l’Yonne.


En réponse à :

« Chroniques d’une conteuse de mémoire » Livre 3 « C’est ma tournée » en pré-publication, par Barbara Moreau

7 avril 201213:07, par Barbara Moreau

En vente ! C’est parti ! 12 €. Frais de port offerts jusqu’au 1 MAI.
Association kikébab
8, rue des Liserons
Clos St Georges 11 BIS
89000 AUXERRE


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3991866

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License