Yonne Lautre

Poster un message

En réponse à :

Jean-Marc Guillon : au filet de l’actualité

jeudi 24 janvier 2019 par Guillon Jean-Marc

Dans le flux de l’actualité, quelques évènements paraissent oubliés.

Une perquisition avec fort déploiement policier, digne de l’antiterrorisme, a couvert nos médias nationaux durant le mois d’octobre dernier .

La mise en scène bien orchestrée avec présence de caméras et micros ne laissait planer aucun doute, le coupable était nommé : La France Insoumise !
Au fait que devient l’instruction de cette affaire ?
Si faute avérée il y a, alors une mise en examen est prononcée. Serait-ce le cas ?
Si faute il n’y a pas eu, alors non Lieu est prononcé. Serait-ce le cas ?
Silence, attente, doute et oubli et sondages en guise de réponse. Etonnant, non ?

Selon la campagne de 2017, tout était bon dans le Macron, depuis sans crier gare, il s’emmêle dans les filets jaunes, ou bien dans des commissions d’enquêtes, parlementaire d’une part et sénatoriale de l’autre, pour une première mouture.
Alors il nous revient par avion . Jésus ? Non Benalla !
Aurait-il commis des fautes dignes de la France Insoumise ? Pas tout à fait.
Il était avec des marchands d’arme au Tchad sur l’aéroport de Njaména. Evidemment ce n’est pas le même monde.
Alors, sur le champ, une autre commission d’enquête sénatoriale est à pied d’oeuvre afin de comprendre, éventuellement de crucifier.
Depuis l’élection du président en 18 mois, 3 commissions d’enquête, c’est beaucoup pour un seul homme, du jamais vu sous la 5é république.

Le président du sénat Gérard.larcher de garde, après le saccage de l’arc de triomphe, exprima une colère froide au point de décocher sa flèche d’une autre commission d’enquête sénatoriale, une de plus- il connait bien-.
L’arc de triomphe était gardé depuis des jours par un cordon de CRS, 24h sur 24.
Le jour de la manifestation des filets jaunes, plus de CRS, partis envolés, (fini a plu, mais juste à cet endroit...) et grilles et portes de la crypte ouvertes à tous les vents.
Certains filets jaunes firent une protection autour de la tombe du soldat inconnu, pendant que d’autres rentraient dans la crypte, ouverte au bon moment.
Acteurs de ce saccage, des mercenaires, des policiers, des faux filets jaunes retournés : allez savoir ? Indignation nationale, émotion médiatique oblige.
Gérard.larcher outragé, brisé, courroussé et froid comme un tireur :
« Je veux une commission d’enquête... qui a donné l’ordre d’enlever les CRS.??.. ». G.Larcher gardien du lieu sacré.

Tiens donc, une réaction intelligente, mais depuis oubliée dans le flux des informations, l’actualité suit son cours, celui d’un fleuve en crue et qui l’eut cru s’y fie .

Les violences policières s’enchainent aux destructions de boutiques, chaque jour apporte son lot d’émotion, surtout quand l’émotion ne permet plus la réflexion, ou tente d’effacer de la mémoire des décisions prises à la sauvette.

Par exemple, à 2 reprises l’assemblée nationale devait voter contre le glyphosate, herbicide connu pour ses conséquences sur la santé.
Pourtant, 50 députés En marche avaient déposé un projet d’interdiction dudit glyphosate, ce jour là pas de chance, la majorité des députés ne sont pas venus, pas au courant d’un vote à 2h du matin : raté, pas de majorité !
La 2é fois, ratage, mais l’aprés-midi, le président de l’assemblée de Rugy déclara à Elise.Lucet dans Envoyé Spécial, sans rire, qu’il n’était pas au courant de l’ordre du jour.
François de Rugy n’avait pas eu le temps d’apprendre son métier de président d’assemblée, c’est dommage.
Mais cette fois c’est différent, l’interdiction viendra en 2021, selon la volonté du président Macron, d’aprés François de Rugy, depuis devenu ministre de l’écologie apprend maintenant son nouveau métier.
Bigre, pourquoi attendre autant, connaissant les dégâts du poison glyphosate ?

A cause des filets jaunes dans lesquels Macron est venu s’emmêler, evidemment c’était pas prévu de cette manière.
Donc le meilleur moyen de calmer la colère des jaunes consiste à découper les revendications en différents lieux : les lieux jaunes.
D’où l’idée d’un grand débat nationale en sens giratoire, devant les maires ruraux, afin d’éliminer les ronds points devenus visibles.
Alors le grand débat nationale met en scène notre Macron de président devant des élus ceints d’écharpe tricolore, cette fois il est en campagne électorale comme un prédicateur.

S’agirait-il de limiter les dégâts des élections européennes prochaines ? Certes !
Mais les élections municipales de 2020 sont plus importantes, si ratage il y a, les filets vont encercler le Macron avarié, en marche vers la sortie, aux poubelles de l’histoire.

Dans cette logique le glyphosate attendra le résultat électoral avec ses alliances ou pas, il peut patienter jusqu’à 2021, afin d’argumenter la présidentielle de 2022.
Mais si la romance élyséenne s’achève, celle d’un couple amoureux et tendre, elle finira en filet mignon, par ici ma Cocotte !

jmarc G.


En réponse à :

Jean-Marc Guillon Réflexions & Brèves/Les saint jacques n’aiment pas le Nucléaire

20 octobre 201213:32, par GUILLON jm

Samedi 13 octobre 2012 Paris Depuis quelques jours un rassemblement de japonais contre le nucléaire est annoncé sur la place de la Bastille Paris. Samedi aprés-midi je m’y rends. A la sortie du métro la pluie tombe drue. Zut j’ai oublié mon parapluie, j’aperçois un abri formé d’un bache blanche, lequel protège le matériel de sonorisation, enceintes, amplificateur, table de mixage et des micros. Vite je file sous l’abri, déjà bien mouillé. Quelqu’un s’affaire aux manettes, puis il se retourne : « salut Nicolas... » lui dis-je. et me répond :« bonjour jm.. » Nicolas une connaissance de sud-PTT, il (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4959397

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License