Yonne Lautre

« Education populaire : guidage ou guidance ? » par Jean-Pierre Chevaux

Groupe Attac 89 Avallon
mardi 6 décembre 2005 par Chevaux Jean-Pierre

Education populaire - consigne ou indication de vote - nos buts, nos valeurs.
Comme nous sommes convaincus, les autres devraient l’être !

Qu’est-ce qui est urgent ? Mettre le bon bulletin dans la main des électeurs ou apporter suffisamment d’information pour que chacun puisse prendre sa décision, de la façon la plus responsable possible ?

Où est notre efficacité, mais surtout, compte tenu de nos statuts d’association
d’éducation populaire tournée vers l’action, que pouvons nous faire ensemble au
nom d’Attac ?

Notre intervention auprès des personnes ou des groupes :
Nous avons eu à nous présenter, à nous faire connaître auprès des personnes
et des groupes locaux.

Nous l’avons fait avec les statuts d’attac, avec peut-être aussi notre interprétation de ce qu’est un mouvement d’éducation populaire.

Nous ne pensons pas être les détenteurs d’un quelconque savoir à transmette à d’autres qui ne l’auraient pas.

Nous avons un but clair en commun qui est de lutter contre une mondialisation libérale sauvage.

Concernant notre relation avec les personnes et les groupes extérieurs à Attac, nous entretenons des rapports reposant sur l’écoute mutuelle, à partir de thèmes que nous choisissons parce qu’ils représentent un enjeu important pour notre lutte.

Cet engagement nous amène à débattre, à argumenter, à enrichir l’information
de tous, y compris la nôtre.

Quant aux décisions que prendront les citoyens, elle leur appartiennent pleinement et nous ne saurions les inviter à changer d’avis autrement qu’en apportant des arguments rationnels.

Intervenir avec des consignes ou des slogans, c’est mépriser la capacité de jugement des personnes, c’est leur tenir la main quand ils sont assez grands pour décider et choisir.

En éducation, on pourrait symboliser le progrès des méthodes nouvelles depuis
une vingtaine d’années en analysant l’évolution des consignes proposées aux
apprenants.

Georgette Nunziatti, chercheur en sciences de l’éducation, distingue sur
ce point le guidage (consignes sur les opérations à réaliser) de la guidance (rappel
des buts et focale orientée sur des éléments importants et problématiques de
l’action).

C’est bien dans cette seconde optique que l’éducation populaire se situe.

C’est aussi cette conception humaniste de l’apprenant que défend la loi d’orientation de juillet 89.

Le travail que nous n’avons pas fait explicitement, au sein d’attac, de définition de nos valeurs, de notre éthique est en train de se faire implicitement par l’action.

Le risque évident est d’entrer en contradiction entre nos buts et les moyens que nous sommes invités à mettre en œuvre.

Il n’est pas trop tard pour réagir et agir en tant que mouvement d’éducation
populaire, nous n’en serons que plus efficaces et pourrons nous inscrire
sereinement dans le long terme.

Attac Avallon Jean-Pierre Chevaux 13.12.04


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3707 / 7039424

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alternatives partout et maintenant  Suivre la vie du site Education populaire  Suivre la vie du site Autres associations pour comprendre et agir  Suivre la vie du site France   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License