Rubriques > Pour les terres, l’air, l’eau, l’alimentation, contre les pesticides > Alimentation : Produire & Consommer bio & local > Cantines & Restauration bio & locales > Agir en France >

Agir pour manger bio et local dans les cantines : Egalim à la cantine : 1 commune sur 5 respecte la loi, 2 sur 3 invoquent le surcoût

 Egalim à la cantine : 1 commune sur 5 respecte la loi, 2 sur 3 invoquent le surcoût 22.06.24
Selon une enquête réalisée par l’Association des maires de France, 18% des communes assurant un service de restauration scolaire respectent le double seuil de 50% de produits durables et 20% de produits bio, même si la bio, isolément, s’en sort mieux avec 37% de communes en conformité. Tout comme le menu végétarien, adopté à 90%.
https://www.pleinchamp.com/actualite/egalim-a-la-cantine-1-commune-sur-5-respecte-la-loi-2-sur-3-invoquent-le-surcout

 Bio dans les cantines : on reste loin des objectifs 14.03.24
C’est mieux que l’année précédente, mais c’est encore trop peu. En 2022, les cantines n’ont consacré que 27,5 % de leurs achats à des produits durables et de qualité. Parmi ceux-ci, seulement 13 % étaient en bio. Ce bilan transmis le 12 mars par le gouvernement au Parlement s’appuie sur les télédéclarations remplies par les gestionnaires en restauration collective : écoles, crèches, universités, hôpitaux, Ehpad, administrations, entreprises…
https://reporterre.net/Le-bio-progresse-tres-lentement-dans-les-cantines

 "On est à la traîne", selon le président Fédération nationale d’agriculture biologique 29.12.023
"Le changement d’habitudes est le plus difficile à atteindre. On a parcouru beaucoup de chemin", estime toutefois Philippe Camburet.
https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/bio-dans-la-restauration-collective-on-est-a-la-traine-selon-le-president-federation-nationale-d-agriculture-biologique_6272499.html

 Bio à la cantine : Marc Fesneau veut passer la seconde 12.12.23
Il faut passer à la vitesse supérieure. Lors du Conseil national de la restauration collective (CNRC), qui s’est déroulé le 7 décembre, le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau a invité les acteurs du secteur à « accroître rapidement leur taux d’approvisionnement en produits issus de l’agriculture biologique ».
La loi Égalim a fixé un objectif de 20 % de produits bio dans la restauration collective (cantines dans les établissements scolaires, les ministères, etc.) au 1ᵉʳ janvier 2022, mais la part d’aliments bio n’est aujourd’hui que de 13 %.
https://reporterre.net/Bio-a-la-cantine-Marc-Fesneau-veut-passer-la-seconde

 Régie directe, après l’eau, les cantines 7.12.23
https://lagedefaire-lejournal.fr/regie-directe-apres-leau-les-cantines/

 Le bio à la cantine, un défi loin d’être insurmontable 20.11.23
Trop cher, trop compliqué… Nombre d’élus pensent, à tort, que mettre du bio dans les assiettes des enfants est une mission impossible. Des écoles prouvent le contraire. Mais il faut accepter de lâcher le modèle industriel.
https://reporterre.net/Le-bio-a-la-cantine-un-defi-loin-d-etre-insurmontable

http://www.unplusbio.org/cantines-bio-le-guide-pratique-des-elus-pour-qui-pour-quoi/

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le samedi 22 juin 2024

Mis à jour le samedi 22 juin 2024