Yonne Lautre

La pisciculture de Champlost (89) détruite sous couvert de continuité écologique

mercredi 30 mars 2016 par Yonne Lautre

Sur le Créanton (affluent icaunais de l’Armançon) à Champlost, une pisciculture et le seuil d’un moulin ont été détruits afin de ‟renaturer” la rivière. Coût estimé de l’opération : 345 k€ d’agent public pour moins de 500 m de linéaire concernés, sans protocole scientifique de suivi sur la durée pour connaître le bénéfice réel sur les milieux. Cette opération portée par le SIRTAVA (Syndicat de l’Armançon) et l’Agence de l’eau Seine-Normandie est une gabegie supplémentaire conduisant à détruire le patrimoine historique (ouvrage fondé en titre) et le potentiel économique (le site avait servi d’usine hydro-électricité et de pisciculture). L’examen des données disponibles révèlent plus profondément l’absurdité du chantier : le Créanton est massivement recalibré au XXe siècle et pollué sur l’ensemble de son lit, il subit des flux de particules fines liés aux usages du bassin versant et des prélèvements dès la source, l’état piscicole vers 1900 (reconstruit par des chercheurs) montre que les moulins n’ont guère d’impact sur la biodiversité et de l’aveu même du rapport de la Fédération de pêche de l’Yonne, la zone aval ‟renaturée” est celle qui avait de toute façon les meilleurs peuplements de poissons à l’époque contemporaine. Quand cette désinformation au service de travaux inutiles va-t-elle donc cesser ? Qui a encore envie de payer ?
http://continuite-ecologique.fr/pisciculture-detruite/


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 85 / 4090379

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Eau  Suivre la vie du site Rivières & Fleuves   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License