Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Énergies > Gaz & Pétrole de Schistes bitumineux > Europe >

Grande Bretagne : Gaz de schiste : La fracturation hydraulique est de nouveau autorisée

11 décembre 2018 Gaz de schiste et nucléaire règnent sur la politique énergétique anglaise

État le plus venteux d’Europe, le Royaume-Uni pourrait être en pointe de la production d’énergies renouvelables. Il n’en est rien : le gouvernement finance bien davantage le nucléaire et favorise la fracturation hydraulique.
https://reporterre.net/Gaz-de-schiste-et-nucleaire-regnent-sur-la-politique-energetique-anglaise


18 octobre 2018 Grande-Bretagne : la prospection de gaz de schiste reprend par la force

Bloquée depuis 2011, la prospection de gaz de schiste vient de reprendre en Grande-Bretagne, sur un site de la firme Cuadrilla dans le Lancashire. Même si les perspectives d’exploitation à grande échelle de cette ressource restent extrêmement douteuses, et que la fracturation hydraulique suscite énormément de résistances, le gouvernement britannique conservateur semble prêt à tout pour l’imposer, y compris sur le dos des élus locaux. Malgré la condamnation controversée de trois d’entre eux à de la prison ferme, les militants anti-gaz de schiste se sont à nouveau mobilisés pour bloquer les travaux de Cuadrilla.
http://multinationales.org/Grande-Bretagne-la-prospection-de-gaz-de-schiste-reprend-par-la-force


17 octobre 2018 UK fracking : Peine de prison annulée en appel pour les trois militants

La cour d’appel de Londres examinait aujourd’hui le cas des trois manifestants anti-fracturation hydraulique qui faisaient appel de leurs peines de prison.

Manifester son opposition à l’exploitation du gaz de schiste n’est pas un crime

Ce matin, les juges de la cour d’appel de Londres ont annulé la peine de prison prononcée à l’encontre des trois hommes emprisonnés pour avoir participé à une manifestation anti-fracturation.

Dans leur prononcé ils ont indiqué que la peine était « manifestement excessive ».

Simon Roscoe Blevins, Richard Roberts et Rich Loizou sont les premiers militants à avoir été envoyés en prison au Royaume-Uni pour avoir pris part à une manifestation anti-fracturation (voir l’historique ici). Ce matin devant la Cour d’appel, la mobilisation était forte de celles et ceux venu soutenir les trois prisonniers et revendiquer le droit de manifester.
https://stopgazdeschiste.org/2018/10/17/peine-de-prison-annulee-en-appel-pour-les-trois-militants/


15 octobre 2018 Grande Bretagne : opération de fracturation hydraulique sur fond de contestation

La société britannique Cuadrilla a annoncé lundi 15 octobre avoir lancé une première opération de fracturation hydraulique sur un site du nord-ouest de l’Angleterre en vue de produire du gaz de schiste, une première au Royaume-Uni depuis 2011. Deux cents manifestants se sont réunis près du site pour faire part de leur inquiétude face à cette initiative qui pourrait, craignent-ils, en appeler d’autres. « Ce n’est que le sommet de l’iceberg. Si cela continue ici on pourrait en voir partout », a déclaré l’un d’eux.
https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/10/15/gaz-de-schiste-premiere-operation-de-fracturation-hydraulique-en-angleterre-sur-fond-de-contestation_5369779_3214.html


13 octobre 2018 Gaz de schiste : fracturation hydraulique attendue samedi 13 octobre en Angleterre

La société de prospection Cuadrilla a annoncé vendredi le début samedi d’opérations de fracturation hydraulique sur un site du nord-ouest de l’Angleterre en vue de produire du gaz de schiste, une première au Royaume-Uni depuis 2011.
https://stopgazdeschiste.org/2018/10/12/gaz-de-schiste-fracturation-hydraulique-attendue-samedi-en-angleterre/


11 octobre 2018 UK : Le juge qui a infligé des peines de prison aux trois manifestants a des liens familiaux avec l’industrie pétrolière et gazière

Selon le journal britannique le Mirror, le juge critiqué pour avoir infligé des peines de prison aux trois manifestants contre la fracturation hydraulique (lire ici) a « des liens familiaux avec l’industrie pétrolière et gazière« .

En plus d’une décision scandaleuse, un conflit d’intérêt ?

C’est le juge Robert Altham qui a prononcé la peine d’emprisonnement à l’encontre de Simon Blevins, 26 ans, Richard Roberts, 36 ans, et Richard Loizou, 31 ans, pour leur manifestation sur un site de Cuadrilla.

Connus sous le nom des « Fracking Three », ils sont les premiers militants écologistes à être emprisonnés « pour nuisance publique » depuis 1932, « un châtiment manifestement excessif ».
https://stopgazdeschiste.org/2018/10/11/uk-le-juge-qui-a-inflige-des-peines-de-prison-aux-trois-manifestants-a-des-liens-familiaux-avec-lindustrie-petroliere-et-gaziere/


5 octobre 2018 Gaz de schiste, les trois militants emprisonnés au Royaume-Uni font appel de leur sentence

Les trois militants écologistes qui sont les premiers à avoir été condamnés à une peine de prison pour une manifestation anti-fracturation hydraulique au Royaume-Uni doivent faire appel de leurs condamnations alors que la colère grandissante suscitée par leurs punitions « excessives et extraordinaires » se fait sentir.
https://stopgazdeschiste.org/2018/10/05/gaz-de-schiste-les-trois-militants-emprisonnes-au-royaume-uni-font-appel-de-leur-sentence/


1er octobre 2018 Soutien aux militants anti fracking anglais emprisonnés

Des militants britanniques condamnés à de la prison ferme

Quatre militants environnementaux britanniques poursuivis pour avoir participé en 2017 à la manifestation non violente qui a bloqué les camions transportant les équipements de forage pour le site de Preston New Road, près de Blackpool dans le Lancashire, viennent d’être condamnés et trois emprisonnés.

https://stopgazdeschiste.org/2018/10/01/soutien-aux-militants-anti-fracking-anglais-emprisonnes/


29 septembre 2018 Grande Bretagne : Trois opposants au gaz de schiste condamnés à de la prison ferme

15 et 16 mois d’emprisonnement ferme : ce sont les peines auxquelles ont été condamnés trois militants britanniques opposés à la fracturation hydraulique, ce mercredi 26 septembre. C’est la première fois, depuis près d’un siècle, que des militants environnementaux sont condamnés si sévèrement au Royaume-uni, a rappelé l’un de leurs avocats [1]. C’est une action pourtant non violente qui vaut à Simon Roscoe Blevins, 26 ans, Richard Loizou, 31 ans, et Richard Roberts, 36 ans, de se retrouver derrière les barreaux pour plus d’un an à la fin du mois de juillet 2017. Alors que des camions contenant du matériel de forage tentaient de s’approcher du site de Preston New Road, dans le nord ouest de l’Angleterre, les trois hommes ont grimpé sur les engins pour stopper le convoi. Ils sont restés à bord des véhicules entre deux et quatre jours, soutenus par de nombreux manifestants venus leur amener des couvertures et de quoi s’alimenter.
https://www.bastamag.net/Trois-opposants-au-gaz-de-schiste-condamnes-a-de-la-prison-ferme


26 septembre 2018 UK : La prison pour trois militants anti-fracking

Une première depuis 1932 au Royaume-Uni, trois militants environnementaux sous les verrous suite à une manifestation contre l’exploitation d’hydrocarbures par fracturation hydraulique !
https://stopgazdeschiste.org/2018/09/26/uk-la-prison-pour-trois-militants-anti-fracking/


12 septembre 2018 L’exploitation du gaz de schiste reprend au Royaume-Uni

Après une bataille de sept ans contre les populations locales et les écologistes, la première fracturation hydraulique du pays depuis 2011 va commencer.
https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/09/12/au-royaume-uni-sur-la-ligne-de-front-du-gaz-de-schiste_5353867_3234.html


20 août 2017 GB Lancashire : Reprise des forages de gaz de schiste à Blackpool

La compagnie britannique Cuadrilla spécialisée dans l’exploration et l’exploitation de gaz de schiste a confirmé le 18 août 2017 que les opérations de forage commençaient sur le site de Preston New Road à Little Plumpton près de Blackpool dans le Lancashire, Royaume-Uni. Ce site devrait accueillir bientôt les premiers drains horizontaux d’exploration de gaz de schiste au Royaume Uni. C’est dans cette même région que la fracturation hydraulique avait généré des séismes en 2011.https://stopgazdeschiste.org/2017/08/20/gb-lancashire-reprise-des-forages-de-gaz-de-schiste-a-blackpool/


1er janvier 2017 Grande Bretagne : Save Sherwood Forest from fracking

Public forests including the legendary home of Robin Hood are under threat from chemicals giant INEOS.

INEOS wants to carry out seismic surveys in public forests across Nottinghamshire, including Sherwood. This is a dangerous step towards industrial fracking in our forests - and a threat to our cultural heritage and the climate.

The Secretary of State for the Environment, Andrea Leadsom, is the legal owner of our public forests. Please add your name to this petition and urge her to protect the forests for future generations.

https://act.foe.co.uk/act/save-sherwood-forest-fracking?refsid=104775


9 août 2016 Gaz de schiste au Royaume-Uni : Quand on ne peut la convaincre on achète la population

Pour faire taire les opposants locaux à l’extraction du gaz de schiste, le Royaume-Uni consentira de fortes indemnités aux communes et contribuables.

Promotion du gaz de schiste et suppression du ministère de l’environnement

Fraichement arrivée au 10 Downing Street, Theresa May qui a remplacé DavidTheresa May stop gaz de schiste Cameron au poste de premier ministre du Royaume-Uni semble vouloir hâter les forages et la production de gaz de schiste par fracturation hydraulique. Il existe dix zones ayant reçu un visa d’exploitation en Angleterre et au Pays de Galles et le nouveau gouvernement veut contrer l’opposition des habitants en leur accordant de fortes indemnités. L’une des dernières mesures de l’ancien ministère fut de supprimer les subventions à 36 entreprises se consacrant à la production de biomasse renouvelable. Dès la formation de son gouvernement, Theresa May a quand à elle supprimé le ministère dévolu à la préservation de l’environnement et au changement climatique. Ses prérogatives sont désormais vaguement dévolues au ministère du Développement économique, de l’énergie et de la stratégie industrielle.
https://stopgazdeschiste.org/2016/08/09/gaz-de-schiste-royaume-uni-quand-on-ne-peut-la-convaincre-on-achete-la-population/


24 mai 2016 Grande Bretagne : appel à l’opposition nationale contre la fracturation hydraulique

Après l’autorisation accordée la veille à la société Third Energy de rechercher du gaz de schiste dans le nord-est de l’Angleterre, les opposants à la fracturation hydraulique appellent à la formation d’un mouvement d’opposition national.

Comme le rapporte l’AFP, cette autorisation, qui porte sur un site de forage situé près du village de Kirby Misperton, est la première accordée au Royaume-Uni depuis 2011, quand des tests menés dans le Lancashire (nord-ouest) avaient été considérés comme responsables de séismes mineurs dans la zone.
Une région touristique en danger

Ce mardi 24 mai, l’association de défense de l’environnement Les Amis de la keep the fracking out of the UK stop gaz de schisteTerre UK (Friends of the earth) a lancé une pétition (lire et signer ici) pour empêcher la réalisation de forages. » Nous savons que la fracturation hydraulique comporte de sérieux risques pour la population locale, pour notre santé, notre eau, notre faune, et contribue au changement climatique« , écrit-elle.

https://stopgazdeschiste.org/2016/05/24/grande-bretagne-appel-a-lopposition-nationale-contre-la-fracturation-hydraulique/


27 septembre 2022

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mardi 27 septembre 2022

Mis à jour le 27 septembre 2022