Rubriques > Pour les terres, l’air, l’eau, l’alimentation, contre les pesticides > Préserver les terres nourricières, la biodiversité, l’autosuffisance et l’agrobiologie > Occitanie >

Gard : Dans les Cévennes, l’armée s’approprie les terres paysannes

Préserver les terres nourricières, la biodiversité, l’autosuffisance et l’agrobiologie

9 décembre 2016 Sauvegarder la Vallée de la Salindrenque. Ne pas subir la « disneylandisation » des Cévennes

Situé sur la route de Lasalle, à Thoiras, le camping de
« la Pommeraie » a été cédé en 2016 à un groupe financier
« France-Loc /Capfun » et rebaptisé « Le Filament ».
Ce groupe a entamé la transformation du camping existant en un parc de loisirs à l’image de ses autres complexes touristiques. Selon leur site internet, ce groupe détient 84 complexes d’hôtellerie de plein air et de résidences de
tourisme et réalise 120 millions d’euros de chiffre d’affaires.
Il est prévu une seconde piscine « géante », un toboggan « géant », des animations nocturnes avec mégaphones et une sonorisation puissante :
Dès cette année 2016 une forte pollution sonore a rendu la vie insupportable aux riverains, tard dans la nuit, en pleine semaine et jusqu’à des centaines de mètres du site. Et l’aspect de la vallée a été dégradé par un entassement de bungalows en bord de route et un toboggan aux couleurs criardes.
Leur projet prévoit en été presque le triplement de la population de la commune de Thoiras.
Alors que les agriculteurs sont priés de limiter leur consommation d’eau, comment tolérer l’accueil d’un millier
de personnes supplémentaires et la création d’infrastructures aquatiques ultra consommatrices d’eau ?
Les habitants du hameau de Prades ont pu mesurer l’ampleur des besoins d’eau du camping : ils ont eu cet été, des restrictions prolongées d’eau, sévères et quotidiennes.
Nous nous questionnons sur la pertinence d’un tel développement dans la vallée : les retombées économiques seront faibles.
•Animations pour les enfants, piscine, tennis... tout
est fait pour maintenir les clients au sein du site ;
•« Capfun » propose une épicerie, un restaurant au sein du camping ;
•« Capfun » recrute au niveau national des saisonniers
pour les deux mois d’été...

Pour l’enrichissement de ce groupe, c’est l’ensemble des habitants riverains et des alentours qui sont pénalisés.
La vallée de la Salindrenque est appréciée pour la
qualité de son environnement et des séjours en milieu naturel. Sa défiguration affecte tous ceux qui ont choisi ce lieu pour sa qualité de vie et sa nature.
L’image du tourisme en Cévennes se retrouve également dégradée, pénalisant les gites et campings déjà existants.
Protéger la vallée est une urgence.
Il convient de contenir le projet avant que ce pré
cédent n’entraîne une extension inexorable de la dégradation de notre cadre de vie. Dans ce but, des habitants de la vallée ont créé une association :
Association pour la Préservation de la Vallée de la
Salindrenque
Prades – 30140 THOIRAS
Contact : apv.salindrenque gmail.com

Pour être efficaces, nous avons besoin de nombreuse
s adhésions pour sauvegarder la qualité de notre vallée et ne pas subir une « disneylandisation » des Cévennes.
Contactez-nous pour participer ou pour nous donner des informations concernant le projet... Merci !
Il est important de réagir vite
Menaces sur la vallée


11 août 2022

Par Préservation de la Vallée de la Salindrenque

Le jeudi 11 août 2022

Mis à jour le 2 août 2023