Yonne Lautre

Autorisations de Mise sur le Marché des produits phytosanitaires en question

samedi 18 février 2017 par ADENY, Yonne Lautre

Autorisation de Mise sur le Marché... du rat à l’assiette

Les AMM, Autorisations de Mise sur le Marché des produits phytosanitaires, sont confiées à deux organismes : ANSES et DGAL [1].
Les tests toxicologiques sont effectués sur des rats ou des souris L’AMM d’un produit phytosanitaire est assortie d’une LMR ( Limite Maxi de Résidus ) admissible dans les fruits, légumes, céréales... selon le principe qu’en dessous d’une certaine dose, tout produit toxique deviendrait inoffensif.
« C’est la dose qui fait le poison » Paracelse, (1493-1541)

Les molécules chimiques sont testées individuellement sont détectés essentiellement les effets à court terme.
Voilà pourquoi cette méthode « laisse passer » des produits cancérigènes, reprotoxiques, mutagènes, perturbateurs endocriniens.

Elle n’étudie pas la bio accumulation, ni les effets des molécules en mélange : Effet cocktail, potentialisation...

Seule la toxicité des molécules actives est recherchée (423 autorisées en UE).
On commence juste à tester la toxicité des coformulants (solvants, adjuvants, mouillants, surfactants...) présents dans les 4000 produits phytosanitaires disponibles sur le marché.

[1ANSES : agence nationale de la sécurité sanitaire des aliments, de l’environnement et du travail ; DGAL : Direction générale de l’alimentation


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 253 / 6732876

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pesticides  Suivre la vie du site France  Suivre la vie du site Législation sur les pesticides en France   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License