Rubriques > Pour les terres, l’air, l’eau, l’alimentation, contre les pesticides > Alimentation, Biodiversité & climat >

Manger moins de viande pour le climat : Quelles dynamiques de transition vers des régimes alimentaires durables ?

 Quelles dynamiques de transition vers des régimes alimentaires durables ? 4.06.24
“Modelling the drivers of a widespread shift to sustainable diets” est un article rédigé par Eker et al. en 2019 et publié par la revue Nature. Son intérêt réside dans l’analyse comportementale des ressorts des habitudes alimentaires, l’identification des leviers de transformation associés et leurs conséquences sur le système alimentaire mondial.
https://www.lafabriqueecologique.fr/quelles-dynamiques-de-transition-vers-des-regimes-alimentaires-durables/

 Réduire de 50 % la consommation de viande permettrait d’atteindre les objectifs climatiques 21.02.24
Réduire de moitié la consommation actuelle de viande en France, pour tomber à 450 grammes maximum par semaine, permettrait d’atteindre les objectifs climatiques fixés pour le pays, affirme une étude du réseau Action Climat et de la Société française de nutrition publiée mardi.
L’alimentation représente 22% de l’empreinte carbone de la France, et « 60% de ces émissions proviennent de la production, au niveau agricole, des aliments que nous consommons », rappelle l’étude.
https://www.goodplanet.info/2024/02/20/reduire-de-50-la-consommation-de-viande-permettrait-datteindre-les-objectifs-climatiques-selon-une-etude/?idU=1

 Moins de viande, plus d’amandes 20.02.24
Manger moins de viande, privilégier les légumineuses... Dans un rapport publié le 20 février, deux associations demandent que les enjeux environnementaux soient pris en compte dans les recommandations alimentaires françaises.
https://reporterre.net/Moins-de-viande-plus-d-amandes-comment-concilier-alimentation-et-climat

 Pourquoi les végétariens sont une minorité et les mangeurs de viande si nombreux 5.12.23
Le végétarisme se développe au sein des classes les plus aisées des pays les plus riches. Mais à l’échelle mondiale, on observe, à l’inverse, une augmentation de la consommation de protéines carnées.
https://theconversation.com/pourquoi-les-vegetariens-sont-une-minorite-et-les-mangeurs-de-viande-si-nombreux-218669

 Du poulet plutôt que du steak ? Une solution pour le climat, pas forcément pour le reste 6.11.23
« Si on raisonne uniquement en regardant les émissions de CO2 par kilo de viande, on va tous se mettre à manger du poulet, on pourrait avoir l’impression qu’on a la solution et on ferait une erreur monumentale », estime Pierre-Marie Aubert, de l’Institut du développement durable et des relations internationales.
https://www.goodplanet.info/2023/11/05/du-poulet-plutot-que-du-steak-une-solution-pour-le-climat-pas-forcement-pour-le-reste/?idU=1

 En 10 ans, la consommation de viande a augmenté en France : "Certains considèrent que le poulet n’est pas vraiment de la viande", Novethic, juin 2023
 Le tabou tenace de la consommation de viande, Mr Mondialisation, mai 2023
 Nouveau baromètre sur la consommation de viande des Français et leurs attentes vis-à-vis des pouvoirs publics, Réseau Action Climat, avril 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le mardi 4 juin 2024

Mis à jour le mardi 4 juin 2024