Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme > Monde >

L’industrie minière prépare le pillage des fonds marins : Entre appétits extractifs et biodiversité, l’avenir des fonds marins au cœur de tensions

Pillage des océans

21 août 2023 L’industrie minière prépare le pillage des fonds marins : Entre appétits extractifs et biodiversité, l’avenir des fonds marins au cœur de tensions

L’Autorité internationale des fonds marins, qui s’est réunie à Kingston en juillet, est tiraillée entre des missions et des visions contradictoires.
https://theconversation.com/entre-appetits-extractifs-et-biodiversite-lavenir-des-fonds-marins-au-coeur-de-tensions-210730


13 mars 2023 L’industrie minière prépare le pillage des fonds marins : L’exploitation minière en eaux profondes n’est pas nécessaire à la transition énergétique

« Une batterie dans un caillou ». Voilà comment la compagnie canadienne The metals company qualifie les nodules polymétalliques, ces petites formations rocheuses que l’on trouve dans certains grands fonds marins. Constitués de métaux utilisés dans la fabrication des batteries et de certaines technologies vertes, ces fameux nodules attisent la convoitise des industriels qui voudraient voir démarrer leur exploitation commerciale au plus vite, dès cet été.
Dans un rapport publié ce lundi 13 mars, intitulé ‘Ruée vers les métaux des grands fonds. Réflexions sur l’exploitation minière en eaux profondes’, Greenpeace Allemagne réfute cet argumentaire et met en lumière le fait que les grands fonds marins ne fourniront pas les métaux nécessaires à la transition vers des modes de transports électriques ou les technologies vertes.
https://www.greenpeace.fr/espace-presse/rapport-ruee-vers-les-metaux-des-grands-fonds-lexploitation-miniere-en-eaux-profondes-nest-pas-necessaire-a-la-transition-energetique/


14 février 2023 L’industrie minière prépare le pillage des fonds marins : danger imminent pour les baleines

L’exploitation minière en eaux profondes pourrait représenter un « risque important pour les écosystèmes océaniques » et avoir des effets « durables et irréversibles », notamment sur des espèces menacées au niveau mondial comme la baleine bleue. C’est ce contre quoi nous mettent en garde des scientifiques de l’université d’Exeter (Royaume-Uni) et du laboratoire de recherche de Greenpeace dans une étude validée par des pairs [1] publiée aujourd’hui. L’étude examine les chevauchements entre les zones de présence de cétacés (tels que les baleines, les dauphins et les marsouins) et les sites cibles de l’exploitation minière en eaux profondes, en particulier dans l’océan Pacifique. Les scientifiques soulignent que des recherches urgentes sont nécessaires pour évaluer les menaces qui pèsent sur ces mammifères, notamment la pollution sonore due aux opérations minières envisagées.
https://www.greenpeace.fr/espace-presse/exploitation-miniere-en-eaux-profondes-danger-imminent-pour-les-baleines/


21 août 2023

 ‘Ruée vers les métaux des grands fonds. Réflexions sur l’exploitation minière en eaux profondes’, Greenpeace Allemagne, mars 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le lundi 21 août 2023

Mis à jour le lundi 21 août 2023