Rubriques > Pour les terres, l’air, l’eau, l’alimentation, contre les pesticides > Pesticides > Agir en Région > Nouvelle Aquitaine >

Gironde : Pesticides dans le vin : le combat d’une lanceuse d’alerte réduite au silence

Agir contre les pesticides

30 octobre 2023 Gironde : Pesticides dans le vin : le combat d’une lanceuse d’alerte réduite au silence

Condamnées à verser 143 000 euros et à garder le silence pour avoir publié une étude sur les pesticides dans les vins labellisés, une association et sa porte-parole ont réuni la somme et obtenu le droit de faire appel.
https://reporterre.net/Pesticides-dans-le-vin-le-combat-d-une-lanceuse-d-alerte-reduite-au-silence


18 septembre 2023 Gironde : « On est empoisonnés légalement » : dans le Bordelais, les militants anti-pesticides tentent de résister au lobby viticole

Dénonçant un risque élevé pour la santé, des riverains de vignobles ont tenté d’obtenir des informations et des garanties de protection. Mais malgré quelques concessions et une décision du Conseil d’Etat dans leur sens, nombre d’entre eux sont épuisés par des années d’opacité, d’omerta locale et de contre-attaques judiciaires.
https://www.liberation.fr/environnement/biodiversite/on-est-empoisonnes-legalement-dans-le-bordelais-les-militants-anti-pesticides-tentent-de-resister-au-lobby-viticole-20230917_CLBVTYOHL5AJNBHKCNKFCAIFIY/


17 janvier 2019 Pesticides à Parempuyre (Gironde) : le combat victorieux d’un collectif de parents d’élèves

Pendant des mois, accompagnés de plusieurs associations, des parents d’élèves ont fait entendre leur voix contre un projet de construction de collège en face d’un vignoble qui utilise des pesticides à Parempuyre (Gironde). Mercredi, le vignoble a annoncé sa prochaine conversion au bio.

L’an dernier, la mairie de Parempuyre a évoqué la future construction d’un collège dans la commune. Une nouvelle qui aurait dû être bien accueillie par les parents. L’établissement actuel est saturé année après année, il accueille aujourd’hui 830 élèves mais sa capacité maximale est de 700 places. En apprenant le lieu choisi par la mairie et le conseil départemental, certains parents d’élèves ont décidé de contester le projet. Ils s’inquiètent de voir grandir leur enfant au milieu des pesticides. Le terrain de 20 000 mètres carrés est en effet bordé par les 25 hectares de vignes du domaine du Château Clément-Pichon.
Le domaine annonce se convertir au biohttps://www.franceculture.fr/emissions/le-reportage-de-la-redaction/pesticides-en-gironde-le-combat-victorieux-dun-collectif-de-parents-deleves


30 octobre 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Le lundi 30 octobre 2023

Mis à jour le 27 décembre 2023