Yonne Lautre

Éditorial de la Lettre d’info de Yonne Lautre : Sécurité … vous avez dit sécurité... ?

mercredi 26 mai 2021 par Rédaction de Yonne Lautre

Chaque mercredi, la rédaction de Yonne Lautre envoie une lettre aux abonné.es de celle-ci. Cette lettre liste les articles parus depuis le mercredi précédent.
Depuis septembre 2019, les membres de la rédaction de Yonnelautre se chargent, en alternance, de l’éditorial de cette lettre et ces éditoriaux sont publiés ci-dessous, au fil des semaines.
Ainsi des points de vue différents, pluriels, s’expriment au gré des engagements et des urgences de chacun.e.

Il paraît que nous sommes très nombreux à craindre pour notre sécurité.
Les médias ne parlent que de cela.
Les hommes et femmes politiques n’ont que ce mot à la bouche.
Les pouvoirs publics veulent tant en faire pour notre sécurité !
Et on nous promet plus de forces de police, plus de surveillance, plus de radars de toutes sortes,
et j’en passe !
Sécurité.
Personne ne m’a jamais demandé, à moi, si je souhaitais plus de sécurité .
Sûr que j’aurais répondu oui.
Mais de quelle sécurité est-ce que je parle ?
Et pour qui voulons nous de la sécurité ?
La sécurité que je souhaite, c’est celle qui permettra à chacune et chacun de vivre décemment, dans un logement, sans être inquiet de devoir le quitter parce que … plus de sous pour payer les charges.
La sécurité que je souhaite, c’est celle qui fera que tous nous aurons confiance que nos enfants et petits enfants ne seront pas atteints de maladies terribles à cause de la pollution.
La sécurité que je souhaite, c’est celle qui permettra à tout parent de faire les courses et nourrir ses enfants pour qu’ils aillent à l’école en n’ayant pas le ventre vide, et qu’ils pourront apprendre et jouer, avec des copains.
La sécurité que je souhaite c’est celle qui nous permettra à tous d’être des voisins qui se parlent, qui échangent des bouquins, dont les enfants jouent ensemble ’’en bas’’ sans danger .
La sécurité que je souhaite n’accuse pas les autres d’être trop pauvres, d’être différents ; la pauvreté n’est pas une entrave à notre sécurité, non, la pauvreté est violence et entrave à la sécurité des personnes démunies.
La sécurité que je nous souhaite à tous c’est celle qui nous amène à des coups de main, à du partage, à se parler ;
et ce n’est pas l’arme de qui que ce soit qui va m’offrir cette sécurité.
C’est plutôt la présence de tous les groupes sociaux dans les instances et assemblées de notre république démocratique, j’allais dire encore démocratique !
Cette sécurité c’est celle de l’estime de l’autre et de la vie ensemble,
c’est celle du combat ensemble pour l’avenir de tous, pour un climat respecté, pour l’élimination de la pauvreté qui est violence pour tant de nos amis.
Pour cette sécurité là, qui nous offrira la paix, je veux bien partager temps et énergie, idées et passions... !!!!
Avec vous ?

Françoise Leclerc du Sablon

« Considérer les progrès de la société à l’aune de la qualité de vie du plus démuni et du plus exclu, est la dignité d’une nation fondée sur les Droits de l’Homme »

Réforme du CESE : ATD Quart Monde doit continuer à porter la voix des plus pauvres au CESE !


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 5680 / 6653008

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Qui sommes-nous ? S’informer et participer, éditos, (...)  Suivre la vie du site Éditos   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License