Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Épuisement des ressources & Ravages de l’extractivisme > Afrique >

Ouganda : « C’est plus dangereux pour les femmes » : l’arrivée de Total leur gâche la vie

Agir contre l’Épuisement des ressources & les Ravages de l’extractivisme

 « C’est plus dangereux pour les femmes » : l’arrivée de Total en Ouganda leur gâche la vie 16.05.24
Violences, discriminations de genre... Un rapport édifiant révèle les conséquences désastreuses sur les femmes du projet Eacop en Ouganda, le plus grand pipeline chauffé au monde.
https://reporterre.net/C-est-plus-dangereux-pour-les-femmes-l-arrivee-de-Total-en-Ouganda-leur-gache-la-vie

 Ouganda : Total : les opposants subissent arrestations et pressions 4.11.23
Le projet Eeacop se retrouve de nouveau sous le feu des critiques. Dans son rapport « Working On Oil is Forbidden : Crackdown Against Environmental Defenders in Uganda », publié le jeudi 2 novembre, l’ONG Human Rights Watch dénonce les pressions et les arrestations arbitraires dont seraient victimes des défenseurs de l’environnement et des activistes ougandais opposés au projet d’oléoduc en Afrique de l’Est. Selon les auteurs du rapport, au moins trente manifestants et défenseurs des droits humains, dont beaucoup d’étudiants, ont été arrêtés à Kampala et dans d’autres régions de l’Ouganda depuis 2021.
https://reporterre.net/TotalEnergies-en-Ouganda-HRW-denonce-les-pressions-contre-les-opposants-au-projet-EACOP

Par Rédaction Yonne Lautre

Le jeudi 16 mai 2024

Mis à jour le 16 mai 2024