Rubriques > Pour les forêts et l’agroforesterie > Agir en région > Yonne Bourgogne & Franche-Comté > Agir pour la forêt dans l’Yonne >

S’opposer aux coupes rases de taillis dans l’Yonne, notamment du 1er avril au 31 juillet

Par ces quelques lignes je viens relater ce qui s’est passé cette semaine dans la forêt qui jouxte notre exploitation maraichère.

Lundi en début de matinée des bruits d’engin inhabituels suivis de sinistres craquements nous ont alertés !

La saison des coupes de bois est pourtant terminée depuis plusieurs semaines, car les arbres ont mis leurs feuilles depuis début avril. À notre grande surprise une machine de la taille d’une grosse pelleteuse est en train de sectionner le taillis de charme qui pousse sous les chênes.

A l’aide d’une grosse pince, comme un énorme sécateur il coupe les arbres d’abord à mi-hauteur puis au ras du sol et les dépose ensuite en tas.

Nous savons qu’à cette époque les oiseaux nidifient dans les arbres en grand nombre.

Nous avons pris des renseignements auprès d’une association qui nous confirme que du 1er avril au 31 juillet les coupes de haies sont interdites afin de ne pas déranger cette nidification.

Nous sollicitons le maire de la commune pour qu’il s’informe auprès du forestier de la légalité des travaux. Réponse nous est faite que tout est en règle car les forêts ne rentrent pas dans le cadre de cette interdiction, ce que confirme le service « environnement » de la DDT de l’Yonne.

L’ONF quant à lui reste injoignable.

Nous en déduisons que les oiseaux des bois ont moins de chance que ceux des haies !

Il ne faut pas se faire d’illusion, ces nouvelles pratiques de coupe de taillis vont être de plus en plus fréquentes suite à la demande croissante de bois sous forme de granulés pour poêles et autres chaudières.

En effet quelle différence de rendement entre le bûcheron qui coupe 5 stères par jour et la machine qui en abat plus de 100 !

Sans remettre en cause ce mode de chauffage, il faut absolument encadrer ces pratiques de bûcheronnage, et comme pour les haies ne pas faire de coupe pendant la période de nidification soit du 1er avril au 31 juillet, il faut aussi laisser une bande de 5 mètres minimum le long des chemins et parcelles adjacentes de taillis non coupés.

Ces deux mesures me semblent facilement applicables.

Pascal Ferté

Par Ferté Pascal, Rédaction Yonne Lautre

Publié le mardi 31 mai 2022

Mis à jour le mercredi 1er juin 2022