Rubriques > Pour la démocratie, les droits, la justice sociale, la solidarité > Économie > Commerce mondial, OMC , AGCS > Agir contre les Accords de Libre-échange ultra-libéraux >

Agir en France contre les Accords de Libre-échange ultra-libéraux : UE-Mercosur : l’Elysée prétend que les négociations ont été « stoppées ». La Commission dément

 UE-Mercosur : l’Elysée prétend que les négociations ont été « stoppées ». La Commission dément 30.01.24
Ce lundi, l’Elysée a annoncé que la Commission européenne avait « stoppé » les négociations avec les pays du Mercosur. Ce mardi midi, la Commission dit le contraire : « les discussions se poursuivent et l’Union européenne continue de remplir son objectif de parvenir à un accord ». L’annonce de l’Elysée avait de quoi surprendre alors qu’un round de négociation de haut-niveau s’est tenu ces 25 et 26 janvier au Brésil et que les négociateurs auraient avancé sur des sujets difficiles. L’annonce de l’Elysée et le démenti de la Commission européenne sont source de confusion et ne peuvent que jeter de l’huile sur le feu en pleine mobilisation du monde agricole. Pour le collectif national Stop Mercosur regroupant les organisations de la société civiles mobilisées depuis des années sur cet accord, il est urgent d’envoyer au rebut cet accord UE-Mercosur si anachronique, ainsi que d’abandonner la ratification (Nouvelle-Zélande, Chili, Kenya, Mexique etc) et la négociation de nouveaux accords (Inde, Australie, Indonésie, Thaïlande, etc).
https://www.collectifstoptafta.org/accord-ue-mercosur/article/ue-mercosur-l-elysee-pretend-que-les-negociations-ont-ete-stoppees-la

 Accord UE-Mercosur : l’exécutif se dit « contre » à Paris mais est aux abonnées absents à Bruxelles 28.01.24
Le Premier ministre Gabriel Attal vient de rappeler l’opposition de la France au très nocif accord de libéralisation du commerce entre l’Union européenne et les pays du Mercosur. Pourtant, la Commission européenne a affirmé cette semaine vouloir conclure ces négociations d’ici à fin février. De nouvelle réunions entre les négociateurs en chef de l’UE et du Mercosur se sont même tenues ces jeudi 25 et vendredi 26 janvier au Brésil, dans la plus grande opacité. Emmanuel Macron avait promis de « bloquer » ces négociations. Ce n’est manifestement pas le cas.
https://www.collectifstoptafta.org/accord-ue-mercosur/article/accord-ue-mercosur-l-executif-se-dit-contre-a-paris-mais-est-aux-abonnees

https://www.collectifstoptafta.org/

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mardi 30 janvier 2024

Mis à jour le 30 janvier 2024