Rubriques > Pour la démocratie, les droits, la justice sociale, la solidarité > Démocratie > Démocratie & pouvoir répressif > France > Répressions des libertés individuelles, associatives, syndicales & politiques >

Démocratie et répression syndicale/associative/politique en France : Des blindés et des blessés : la marche contre l’A69 violemment réprimée

 Des blindés et des blessés : la marche contre l’A69 violemment réprimée 10.06.24
Conférences, opération semis, création de bergerie... Ce weekend, près de Castres, ils étaient des milliers rassemblés contre l’A69. La grande marche de samedi, interdite par la préfecture, a subi une forte répression policière.
https://reporterre.net/Des-blindes-et-des-blesses-la-marche-contre-l-A69-violemment-reprimee

 Neuf soignants syndiqués de l’hôpital de Carhaix en garde-à-vue 22.05.24
Neuf soignants du milieu hospitalier syndiqués – six à la CGT, trois à la CFDT – sont convoqués au commissariat de Quimper pour des gardes-à-vue. Leurs convocations font suite au dépôt de plainte de la part de la direction du centre hospitalier universitaire (CHU) Brest-Carhaix contre eux. Motif : les neuf soignants faisaient partie d’une action d’occupation des locaux de l’Agence régionale de santé, située à Quimper, le 14 septembre 2023.
https://rapportsdeforce.fr/breves/neuf-soignants-syndiques-de-lhopital-de-carhaix-en-garde-a-vue-051421232

 Affaire Lafarge - surveiller et punir - 45 000 euros d’amendes pour avoir refusé de donner ses empreintes
16.05.24
Nous étions quelques soutiens des prévenu.es réuni.es dans le public de la salle d’audience ou était jugée le 7 mai, une simple histoire de refus de se soumettre à un relevé d’empreintes signalétiques. L’issue surprenante et non moins révoltante du procès nous invite à livrer ici quelques éléments d’analyse sur les raisons qui ont motivé la décision judiciaire.
La sécurité intérieure est un champ d’expérimentation permanent. Si elle a souvent besoin de faire valoir son arsenal afin de dissuader quiconque de lever le petit doigt et peut-être encore plus à l’approche des JO, elle mène par ailleurs et en toute discrétion des expériences pour tordre les limites du droit et jouer avec ses frontières. Parmi ses nombreuses expérimentations - qui vont de la mise en place à pas forcés de la vidéo-surveillance algorithmique aux techniques de maintien de l’ordre largement décriées - il y a aussi cette manière bien à elle de dresser les services enquêteurs d’élites et leurs bras armés contre celles et ceux suspecté.es de s’organiser pratiquement contre les infrastructures destructrices. La finalité est claire : la judiciarisation à outrance du moindre délit effectué dans un cadre d’action politique.
https://lessoulevementsdelaterre.org/en-eu/blog/affaire-lafarge---surveiller-et-punir---45-000-euros-damendes-pour-avoir-refuse-de-donner-ses-empreintes

 2,76 millions d’euros : le coût de la répression des opposants à l’A69 31.03.24
Depuis plus d’un an, l’État déploie un énorme arsenal répressif pour contrer l’opposition au projet d’autoroute A69 dans le Tarn. Au bas mot, 2,76 millions d’euros ont déjà été dépensés, a compté Reporterre.
https://reporterre.net/2-76-millions-d-euros-le-cout-de-la-repression-des-opposants-a-l-A69

 Incendies, destructions... Pourquoi Darmanin laisse faire les agriculteurs 27.01.24
Alors que les agriculteurs multiplient les actions destructrices, l’impunité totale dont jouit la FNSEA tranche avec la brutalité de la répression contre les écologistes, les quartiers populaires ou les Gilets jaunes.
https://reporterre.net/Incendies-destructions-Pourquoi-Darmanin-laisse-faire-les-agriculteurs

 Comment des députés veulent réprimer encore plus les militants 22.11.23
Dissolution, amendes, intelligence artificielle... Dans deux rapports parlementaires, des députés proposent d’accroître la répression des manifestants. Analyse de textes par la juriste Anne-Sophie Simpere.
https://reporterre.net/Comment-des-deputes-veulent-reprimer-encore-plus-les-militants

 Face aux luttes écologistes, le retour de l’État barbouze
Des boîtiers GPS espions sous des voitures, des caméras de surveillance dissimulées devant des lieux de réunion : les activistes des réseaux Bassines non merci et des Soulèvements de la Terre sont confrontés à une offensive d’espionnage inédite.
https://www.mediapart.fr/journal/france/020623/face-aux-luttes-ecologistes-le-retour-de-l-etat-barbouze

Par Rédaction Yonne Lautre

Le lundi 10 juin 2024

Mis à jour le 10 juin 2024