Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Biodiversité Écologie > Défendre la biodiversité et les sites naturels > Europe & Monde > Afrique : Défense de la biodiversité et des sites naturels >

L’Ouganda alourdit expressément les sanctions contre les infractions et crimes environnementaux

Défendre la biodiversité et les sites naturels

27 mars 2023 L’Ouganda alourdit expressément les sanctions contre les infractions et crimes environnementaux

 En Ouganda, l’exploitation des zones humides favorables aux cultures et des espaces riches en pétrole et en gaz, entraînent des pressions foncières de la part des gardes forestiers, et provoquent l’augmentation des conflits et des crimes environnementaux selon les autorités.
 L’Autorité Nationale de Gestion de l’Environnement, le « NEMA » a averti qu’à partir du 1er avril, elle va alourdir les peines pour les infractions environnementales tant en amendes qu’en peines privatives de liberté, en plus de l’application d’une loi en vigueur sur l’environnement.
 Les leaders de l’opposition saluent cette mesure de l’application de la loi vieille de 24 ans, portant réorganisation de l’environnement. En revanche, ils dénoncent le nombre croissant des expulsions forcées et brutales des communautés. Ces dernières craignent que l’application de la loi cible les personnes à faible revenu.
 La société civile parle d’un manque des titres fonciers appropriés, qui alimente la violation flagrante de certains règlements environnementaux et les expulsions forcées des communautés dans leurs terres.

https://fr.mongabay.com/2023/03/louganda-alourdit-expressement-les-sanctions-contre-les-infractions-et-crimes-environnementaux/


10 février 2023 Ouganda : la faune sauvage a prospéré mais lions et chimpanzés restent menacés

La faune sauvage en Ouganda a largement prospéré ces quarante dernières années, même si des espèces comme les lions ou les chimpanzés y restent menacées, a souligné mercredi le gouvernement.
L’Ouganda, l’un des pays au monde qui abrite la plus grande biodiversité selon l’ONU, a vu les populations de plusieurs espèces sauvages plus que doubler entre 1983 et 2021 « grâce à l’augmentation des mesures de protection dans les zones protégées », a déclaré à la presse à Kampala le ministre de la Faune, Tom Butime.
https://www.goodplanet.info/2023/02/09/ouganda-la-faune-sauvage-a-prospere-mais-lions-et-chimpanzes-restent-menaces/?idU=1


27 mars 2023

 L’Ouganda alourdit expressément les sanctions contre les infractions et crimes environnementaux, Mongobay, mars 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le lundi 27 mars 2023

Mis à jour le lundi 3 juillet 2023