Rubriques > Pour la démocratie, les droits, la justice sociale, la solidarité > Agir en Europe ou dans le Monde > Asie : Pour la démocratie, les droits, la justice sociale, la solidarité >

Iran : Une fournaise sous embargo financier : la tenaille qui s’est refermée

Pour la démocratie, les droits, la justice sociale, la solidarité

 Une fournaise sous embargo financier : la tenaille qui s’est refermée 31.01.24
Pénuries médicales, explosion des prix alimentaires, dépréciation abyssale du rial… Depuis 2018, les sanctions qui frappent la République islamique d’Iran produisent des effets dévastateurs. Malgré les promesses de campagne, l’élection de Joe Biden n’a pas conduit à un assouplissement significatif de l’embargo financier. Le récent embrasement du Moyen-Orient pourrait au contraire signer son rétablissement intégral. Par-delà les dommages immédiats qu’elles causent au tissu social iranien, les sanctions économiques ont d’autres conséquences plus redoutables, de long terme : elles enferment le pays dans un modèle de surexploitation des matières premières, dont la pénurie commence à poindre. Alors qu’à Téhéran on souffre de la vie chère, dans la fournaise du Khouzestan c’est la disparition de l’eau que l’on redoute. Et tandis que dans tout l’Iran les effets du stress hydrique s’intensifient, à Washington une série d’acteurs profite directement de ce statu quo. Reportage.
https://lvsl.fr/une-fournaise-sous-embargo-financier-la-tenaille-qui-sest-refermee-sur-liran/

 Où en est la lutte de la population un an après la mort de Mahsa Amini ? 26.10.23
De très nombreuses Iraniennes, et de très nombreux Iraniens, continuent de défier le régime, malgré une répression impitoyable.
https://theconversation.com/ou-en-est-la-lutte-de-la-population-iranienne-un-an-apres-la-mort-de-mahsa-amini-215846

 Pourquoi le combat de Fariba Adelkhah est le combat de tous 20.10.23
Nous apprenons avec joie le retour en France de la chercheuse Fariba Adelkhah. Arrêtée en 2019 en Iran, son terrain de recherche depuis des années, condamnée à cinq ans de prison en mai 2020 pour atteinte à la sécurité nationale, elle avait bénéficié d’une « libération temporaire » en octobre 2020, avant d’être à nouveau incarcérée en janvier 2022, puis libérée en février dernier mais avec l’interdiction, jusqu’à hier donc, de quitter le territoire de la République islamique. Nous vous proposons à cette occasion de relire cet article que sa collègue Béatrice Hibou lui avait consacré un an après son arrestation.
https://theconversation.com/pourquoi-le-combat-de-fariba-adelkhah-est-le-combat-de-tous-139892

 Iran : une frénésie d’exécutions pour des infractions liées aux stupéfiants
Depuis le début de l’année, les autorités iraniennes ont exécuté au moins 173 personnes condamnées pour des infractions liées à la législation sur les stupéfiants, à l’issue de procès systématiquement iniques. C’est près de trois fois plus que l’année dernière sur la même période.
https://www.amnesty.fr/peine-de-mort-et-torture/actualites/iran-peine-de-mort-stupefiants-2023

https://fr.wikipedia.org/wiki/Iran

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mercredi 31 janvier 2024

Mis à jour le 31 janvier 2024