Rubriques > Pour les forêts et l’agroforesterie > Agir en région > Yonne Bourgogne & Franche-Comté > Agir pour la forêt dans l’Yonne >

Yonne : Amis campeurs, passez votre route, le camping d’Auxerre est fermé ! Lettre à la Chambre régionale des Comptes de Bourgogne-Franche-Comté

 Lettre à la Chambre régionale des Comptes de Bourgogne-Franche-Comté 2.04.24
Mesdames et Messieurs les Conseillers
De la Chambre régionale des Comptes de Bourgogne-Franche-Comté
28-30 rue Pasteur
21011 Dijon Cedex

Mesdames et Messieurs les Conseillers,
Le 21 décembre 2023, la Ville d’Auxerre a vendu le camping municipal et son annexe d’une surface totale de plus de 4 hectares (43 618 m2) situé sur les parcelles cadastrées CO 464 et CO 431, 8 route de Vaux, à la SAS AJA-Football et à l’AJA Omnisport.
Le prix de vente est de 308 000 euros, soit 6,97 euros le m2 (la délibération est en pièce jointe).
Ce prix de 6,97 euros/ m2, est très loin des prix réels auxerrois qui vont de 74 euros 
(https://www.solvimo.com/estimation/terrain/auxerre-89000)
 à plus de 200 euros 
(https://www.seloger.com/immobilier/achat/immo-auxerre-89/bien-terrain/),
selon les sites de vente professionnels.
Ce prix de 6,97 euros est de 10 à 29 fois moins cher que le prix du marché.
Notons que le terrain du camping est viabilisé (eau potable, gaz, électricité, eaux usées, téléphone) et bien desservi par une route qui le longe, ce qui le rend encore plus attractif. Il est végétalisé avec des arbres en pleine maturité et en excellente santé. C’est un parc urbain de haute qualité.
Au prix de seulement 100 euros le m2, les 40 000 m2 du camping valent 4 millions d’euros, loin des 308 000 euros auxquels ce bien a été vendu.
Il y a donc là une erreur manifeste d’appréciation fixant un prix trop bas qui pourrait être sanctionnée par le juge (Conseil d’État, 8 février 1999, Ville de Lourdes).
La Ville d’Auxerre s’est appuyée sur l’avis du Pôle d’évaluation domaniale pour fixer ce prix d’achat. Or, dans l’avis du Pôle d’évaluation domaniale annexé à la délibération (pièce jointe), l’inspectrice des Finances publiques, évaluatrice, écrit :
L’évaluation est élaborée sur la base des éléments communiqués par le consultant et en possession du service à la date du présent avis.
C’est à dire qu’elle n’a pas fait de recherche de prix indépendante et qu’elle s’est contentée de compiler les données fournies par la Ville d’Auxerre. C’est inadmissible et déontologiquement condamnable. Ce n’est pas du tout ce qu’on attend d’une évaluation des services de l’État.
Les données fournies par la Ville d’Auxerre (prix des terrains) sont très peu nombreuses (cf. la pièce jointe) et ne correspondent pas du tout à l’état du marché. Elles ont manifestement été choisies pour obtenir un prix du m2 très inférieur au prix courant. De plus, elles ne concernent que des parcelles très petites, sans grande valeur, et sans comparaison possible avec les 40 000 m2 du camping et de son annexe.
Cette vente à bas prix d’un bien communal lèse gravement les contribuables et les finances de la Ville qui perdent, au bas mot, 3,7 millions d’euros.
Aussi nous souhaitons que la Chambre régionale des Comptes de Bourgogne-Franche-Comté se saisisse du dossier et acte ce que doit.
Veuillez recevoir, Mesdames et messieurs les Conseillers, nos salutations respectueuses
Denis Martin
Président de l’association Auxerre Écologie Solidarités

 Amis campeurs, passez votre route, le camping d’Auxerre est fermé ! Rassemblement de contestation
Lundi 1er avril 2024

Depuis 1969, d’avril à octobre, le camping d’Auxerre accueillait des touristes, des travailleurs saisonniers, des nouveaux auxerrois à la recherche d’un logement, des sportifs et des festivaliers, dans un camping calme et ombragé,
C’est fini ! Le camping d’Auxerre est mort ! Le maire d’Auxerre a fait voté la vente de ce terrain municipal à l’AJA football.
Le maire, comme à son habitude, a décidé sans concertation avec les Auxerrois et sans étudier d’autres solutions pour répondre aux besoins de l’AJA.
Or il en existe une, dans le quartier des Montardouins situé tout proche qui permettrait de contenter tout le monde.
Un recours au tribunal administratif de Dijon est entrepris pour faire annuler la délibération du conseil municipal.
En attendant, nous appelons à un
Rassemblement de contestation
Lundi 1er avril 2024

 RDV jeudi 21.12.23 à 19h dans la salle du conseil municipal d’Auxerre
Jeudi (21 décembre), le Conseil municipal se réunit à 18 H, à la mairie d’Auxerre.
La vente du camping municipal à l’AJA est à l’ordre du jour.
Nous organisons une action de protestation contre ce mauvais coup porté au tourisme, aux saisonniers et à l’environnement (abattage des arbres).
RDV à 19 h dans la salle du conseil. Au moment du vote de cette délibération, nous brandirons des panneaux avec des photos du camping et des oiseaux nicheurs. Nos élus remettront les 400 pétitions recueillies dans la rue (+ 750 en ligne). Ils liront des extraits de la Déclaration des Droits de l’Arbre.
Venez nombreux !
Denis Martin

 5.11.23 Les écologistes profitent de la foire d’Auxerre pour alerter sur le projet de vente du camping
La foire Saint-Martin à Auxerre hier, a été comme toujours un grand succès populaire. Le rendez-vous automnal a réuni des milliers de spectateurs et des centaines d’exposants.
https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-ecologistes-profitent-de-la-foire-d-auxerre-pour-alerter-sur-le-projet-de-vente-du-camping-2257560

 4.11.23 L’AJA souhaite agrandir son stade en rachetant le camping d’Auxerre, des associations s’y opposent
Ce n’est pour l’instant qu’un projet au stade de la négociation, mais il suscite déjà l’opposition de plusieurs associations écologistes. La ville d’Auxerre et l’AJA sont en discussion pour la vente du camping municipal. Cette cession permettrait au club de football d’agrandir son stade. Les militants dénoncent la disparition d’un parc arboré de trois hectares.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/yonne/auxerre/l-aja-souhaite-agrandir-son-stade-en-rachetant-le-camping-d-auxerre-des-associations-s-y-opposent-2867453.html

 1.11.23 32 espèces d’arbres, ainsi que des arbustes...
Tulipier de Virginie, Hêtre pourpre
Frênes, Érable sycomore
Platanes (dont un de 4m de circonférence), Mûriers
Ormes d’Amérique, Tilleul
Marronniers, If de l’ouest
Pin Weymouth, Arbre de Judée
Érable plane, Chêne chevelu
Peuplier retombant, Épicéa
Cyprès chauve, Prunier
Chêne des marais, Figuier
Bouleaux, Poirier
Saule Marceau, Pêcher
Saule a feuilles de romarin, Cerisier
Merisier, Prunier
Charme (remarquablement beau), Néflier
Sequoia géant, Noyers
Sequoia toujours vert (3m55 de circonférence), Pommier

 26.10.23 NON à la disparition du camping municipal et de son parc arboré de 3 hectares :
une autre solution est possible pour répondre aux besoins de l’AJA football et l’AJA tenni
s

Le 28 septembre 2023, en conseil municipal, nous avons interpellé le Maire sur un projet qui se prépare sans information aux élus et sans concertation avec les habitants : la municipalité d’Auxerre envisage de vendre le camping municipal à l’AJA.
Nous avons appris par voie de presse (l’Yonne Républicaine du 2 octobre et du 24 octobre) que le projet du club de football était la reconstruction à l’identique des 8 terrains de tennis et du club housse de l’AJA Tennis, actuellement situés juste à coté de la tribune du stade de l’abbé Deschamps, en lieu et place du camping.
Nous ne sommes pas d’accord pour 2 raisons :
• Le camping de l‘Arbre sec participe à l’économie locale, il est un atout pour l’attractivité de notre territoire. Il accueille des touristes qui viennent découvrir notre ville d’Avril à Octobre (et consommer), il accueille aussi des festivaliers et des travailleurs saisonniers. De nombreux camping-car y font étape (nous savons que leur stationnement au Parc Roscoff n’est pas satisfaisant pour les riverains).
• Le camping est un parc de 3 hectares, planté de 400 grands arbres d’essences variées (nous en avons recensé au moins 32). Cet espace de verdure en ville abrite de nombreux insectes, oiseaux et un couple d’écureuils. Il offre un cadre ombragé et calme très apprécié des campeurs. Il est un îlot de fraîcheur.

Dans une ville à +2 degrés en 2050 (on est déjà à +1,7 degrés en France d’augmentation des températures), il faut penser « atténuation » des conséquences du réchauffement climatique. Il est impératif de conserver tous les espaces végétalisés existants (il faudrait retirer du bitume et planter plus). Ce qui implique en terme d’urbanisme de cesser d’étendre la ville sur des espaces naturels, revoir notre façon de penser pour « construire la ville sur le ville ».

Nous entendons le projet de l’AJA de se mettre aux normes de sécurité exigées par la FFF pour un club de ligue 1.
C’est pourquoi, nous proposons aux clubs sportifs et au Maire d’Auxerre d’étudier une autre solution : vendre à l’AJA football une parcelle dans la friche industrielle du quartier Batardeau-Montardouin pour y reconstruire les infrastructures du club de l’AJA tennis. Ce lieu s’inscrirait dans une continuité d’installations sportives situées autour de l’Arbre sec (terrains de football, terrains de tennis, piste d’athlétisme, kayak, gymnastique, centre nautique)
La ville d’Auxerre doit conserver ce terrain municipal pour poursuive l’activité d’accueil des touristes.
Nous demandons le renouvellement de la DSP pour la gestion du camping sur la saison 2023/2024. Il ne faut pas d’année blanche, les touristes que nous attendons se détourneraient de notre ville pour plusieurs années.
Florence Loury et Denis Roycourt, conseillers municipaux, Auxerre Écologie Solidarités

 02.10.23 Le camping municipal sera bientôt vendu à l’AJ Auxerre
Encore un mauvais coup de Crescent Marault : il vend le camping municipal à l’AJA pour en faire un parking.
L’article de Yonne Républicaine ne prend en compte que l’avis de l’AJA. Rien sur la disparition d’un hébergement qui fonctionne très bien l’été et même en inter-saison avec des journaliers qui viennent travailler dans les vignes, pour les cerises ou autre apprenti ou stagiaire cherchant un hébergement temporaire et pas cher. Ce camping a un rôle social et touristique indéniable.
Rien sur les beaux arbres et la micro-faune qui peuplent ce camping, à l’heure du réchauffement climatique qui devrait nous imposer de garder ces espaces.
Rien sur un futur camping. Quand on lit l’article, on voit que Marault n’envisage pas de remplacement. Il n’arrête pas de parler d’économie et de rayonnement de la ville. Pour lui, le tourisme n’a pas de vocation économique ? Le tourisme ne sert pas au rayonnement de la ville ?
Faites tourner l’info !
Bien amicalement
Denis Martin

 13.09.23 Yonne : Auxerre : NON à la disparition du camping municipal et de son parc arboré de 3 hectares

NON à la disparition du camping municipal et de son parc arboré de 3 hectares ;
Nous avons appris l’intention de Crescent Marault, maire d’Auxerre, de vendre le camping municipal de notre ville à l’AJA afin que le club sportif puisse y construire un parking.
Nous sommes opposés à cette décision prise sans aucune concertation avec les habitants et les élus.
Le camping de l‘Arbre sec, c’est :
un atout pour l’attractivité de notre territoire. Il permet l’accueil de touristes qui viennent découvrir notre ville d’Avril à Octobre et aussi de festivaliers et de travailleurs saisonniers. De nombreux camping-car y font étape (nous savons que leur stationnement au Parc Roscoff n’est pas satisfaisant pour les riverains).
Le camping municipal participe à l’économie locale.
un parc de 3 hectares, planté de grands arbres d’essences variées. Cet espace de verdure en ville abrite de nombreux insectes, oiseaux et un couple d’écureuils. Il offre un cadre ombragé et calme très apprécié des campeurs.
Nous demandons que la ville d’Auxerre conserve ce terrain municipal et y poursuive l’activité d’accueil des touristes.
Si l’accès aux terrains de football était le problème, alors, nous proposerions de travailler avec le service urbanisme à la création d’un cheminement piéton qui connecterait le centre de formation au parking de la Noue. [la distance à parcourir est de 500 m, c’est à dire 5 min à pied]
Si un nouveau camping municipal était en projet, en un autre lieu, alors, nous demanderions que ce terrain arboré devienne un parc municipal ouvert aux promeneurs, notamment aux habitants des Piedalloues, aux collégiens de Paul Bert et aux sportifs de l’AJA.
Dans le contexte de réchauffement climatique que nous connaissons, il est indispensable de conserver tous les espaces végétalisés déjà existants dans notre ville, îlots de fraîcheur et de biodiversité.
Auxerre Écologie Solidarités

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mercredi 3 avril 2024

Mis à jour le 3 avril 2024