Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Énergies > Biogaz Méthanisation Gaz renouvelable > Agir en Région > Yonne & Bourgogne Franche-Comté >

Nièvre : Méthanisation industrielle à Moulins-Engilbert : Lettre ouverte aux éluEs et à la population moulinoise

Agir contre la Méthanisation industrielle

Moulins-Engilbert, septembre 2023

Le projet d’implantation d’un méthaniseur agricole porté par l’association moulinoise « Avenir » est en train de se concrétiser sur la commune de Moulins-Engilbert au lieu-dit La Croix Guillier. Alors que ce projet semble avancé, la municipalité a-t-elle pris toute la mesure des risques et des conséquences qu’il ferait encourir à la population moulinoise et à son environnement ?
En ce sens, nous aimerions que nous soit présentée une étude objective sur la faisabilité de ce projet.
Nous exigeons une plus grande transparence et la mise en place d’une concertation publique élargie pour répondre des risques liés à cette technique, aux questions, aux objections, aux inquiétudes légitimes des riverains et des citoyens de Moulins-Engilbert. La construction de méthaniseurs se multiplie depuis peu, hélas trop souvent dans l’opacité. Les nuisances et les dangers qui en résultent doivent pourtant être connus et discutés avec les principaux concernés (pour de plus amples informations, consulter le site : https://www.cnvmch.fr/)
Des nuisances locales sont en effet à craindre, proportionnelles à la taille du méthaniseur, à son fonctionnement et à la qualité du contrôle opéré : fortes odeurs nauséabondes jusqu’à 2km, circulation amplifiée jusqu’à la saturation de camions et de tracteurs en centre-ville, accroissement de déchets sur la voie publique, risque d’incendie et d’explosion, échappement de gaz dangereux voire mortel, bactérie résistante dangereuse pour l’homme, pollution des eaux aux métaux lourds et aux résidus divers après l’épandage du digestat dans les champs...
Le choix du lieu nous semble des plus discutables :
1/ Pourquoi ce site alors que notre commune participe à l’écotourisme en France avec son inscription en tant que Station Verte et commune Porte du Parc Naturel Régional du Morvan.
2/ Pourquoi ce site alors que l’utilisation du gaz produit est réalisée à 18 km du site sur la commune de Cercy-la-Tour ? Cette commune est-elle vraiment motrice dans ce projet ? Son maire soutient-il ce projet ?

3/ Pourquoi ce site alors que les vents d’Ouest, quasiment constants, feront inévitablement refluer les odeurs nauséabondes, voire certains gaz toxiques accidentels, sur La Croix Guillier, La Gretaude, Commagny et sur les communes avoisinantes ? 

4/ La taille modeste du méthaniseur (il y a deux méthaniseurs) est-elle supposée rassurer une population qui n’est pas toujours informée ? Ou serait-ce le moyen d’obtenir un traitement simplifié du projet sans enquête publique ? Sa faible rentabilité ne risque-t-elle pas de nécessiter d’abord son extension puis l’utilisation de cultures énergétiques aberrantes ou de déchets dangereux comme intrants et sa rentabilité croissante justifier plus tard encore celle-ci ? Les risques et les nuisances ne vont-ils pas augmenter, nous laissant sans recours une fois l’implantation réalisée ?

5/ Les nuisances liées à l’implantation d’un pipeline sur 18 km ont-elles été évaluées (Y compris la problématique des fuites de gaz et les problèmes causés sur les terrains traversés) ?

6/ Quelle est l’origine des intrants ? Contiennent-ils des cultures énergétiques ? De quelle distance proviennent les intrants ? Les nuisances liées au transport ont-elles été prises en compte : Coût élevé des carburants ; l’état des routes supportera-t-il un transport accru au risque d’engorger le centre-ville de Moulins-Engilbert ?

7) Comment seront financés l’achat du terrain, le méthaniseur (aides publiques, apports de multinationales (lesquelles ?), mécénats… ? Quels gains et rémunérations réels sont prévus pour les agriculteurs et les éleveurs compte tenu des coûts exponentiels de transport (essence, gazole, usure motrice, temps passé dans les déplacements) ?

Nous ajouterons ceci, sur l’enjeu global : si ce type de technique présente des avantages notamment économiques et sociaux, nous aimerions que les porteurs du projet nous les énumèrent. Il ne s’agit pas d’une technique écologiquement neutre, par exemple avec le risque de rejet d’azote dans l’atmosphère (gaz à effet de serre qui contribue comme le CO2 au réchauffement climatique) et d’enfouissement d’azote dans le sol (lié aux entrants complémentaires, la perturbation du cycle de l’azote étant une des limites planétaires dangereusement dépassées). 

Il nous semble exister de bien meilleures solutions pour la transition énergétique de notre commune.

Pour toutes ces raisons, nous demandons une audience publique.

Membres du Collectif 
Vigilance Méthaniseur Moulins-Engilbert
VIMME

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le dimanche 17 septembre 2023

Mis à jour le dimanche 17 septembre 2023