Rubriques > Énergies, Ressources, Transports, Pollutions > Nucléaire > Agir en Région > Auvergne-Rhône-Alpes >

Savoie : PROLONGATION DES CENTRALES NUCLÉAIRES : UNE PROCÉDURE OUVERTE CONTRE LA FRANCE POUR DÉFAUT D’ÉTUDE D’IMPACT

Agir contre le Nucléaire

9 octobre 2023 Savoie : PROLONGATION DES CENTRALES NUCLÉAIRES : UNE PROCÉDURE OUVERTE CONTRE LA FRANCE POUR DÉFAUT D’ÉTUDE D’IMPACT

La France a-t-elle respecté ses obligations au titre de la convention d’Espoo en ce qui concerne la prolongation de la durée de vie d’un réacteur de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) ? Le comité d’application de cette convention internationale, qui porte sur l’évaluation de l’impact transfrontière sur l’environnement des activités, a de très gros doutes. D’autant que Paris a indiqué au comité que les modifications n’avaient pas d’impact transfrontalier, en omettant de mentionner la demande de l’Italie de s’impliquer dans une procédure transfrontalière.
https://savoie-antinucleaire.fr/2023/10/07/prolongation-des-centrales-nucleaires-une-procedure-ouverte-contre-la-france-pour-defaut-detude-dimpact/


9 octobre 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Le lundi 9 octobre 2023

Mis à jour le 9 octobre 2023