16 octobre 2023 Part de la logistique dans le financement de l’aide alimentaire

L’Europe, via son programme FSE+, adopté le 28 octobre 2022, promet chaque année à la France environ 107 Millions d’euros pour l’aide alimentaire . FRANCEAGRIMER avance chaque année ces fonds qui permettent de faire fabriquer, emballer et transporter auprès de 4 associations agrées près de 30 produits alimentaires de base pour les pauvres. Ce fonctionnement génère tant de pièces à justifier que de 2014 à 2020 FRANCEAGRIMER n’a pas été remboursé de 100 millions d’euros. Ensuite les associations doivent transporter puis stocker vers les 8000 points de distribution ces produits ce qui génère des frais logistiques énormes. Ne pourrait on pas acheter des bons alimentaires avec l’argent de l’Europe ? FRANCEAGRIMER serait intégralement remboursé et les bénéficiaires pourraient s’acheter ce qui leur convient . Les associations avec moins de logistique à payer pourront acheter d’avantage de produits alimentaires pour le bénéfice des personnes aidées

Un rapport de l’IGAS de décembre 2022 a souligné tous les inconvénients de cette organisation mais rien ne bouge.
https://participationcitoyenne.ccomptes.fr/processes/consultation-2023/f/45/proposals/1300


16 octobre 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le lundi 16 octobre 2023

Mis à jour le lundi 16 octobre 2023