Rubriques > Pour la démocratie, les droits, la justice sociale, la solidarité > Droits > Droits des Femmes > Agir pour les Droits des Femmes > Afrique : Agir pour les Droits des Femmes >

République Démocratique du Congo : Voilà pourquoi nous avons besoin d’un café féministe  !

Agir pour les Droits des Femmes

 Voilà pourquoi nous avons besoin d’un café féministe  ! 16.04.24
Nul besoin d’être féministe pour se rendre compte de l’étendue des inégalités hommes-femmes dans nos sociétés. En Belgique, comme ailleurs. En République Démocratique du Congo, nos partenaires productrices de café endossent l’immense majorité du travail et sont pourtant exclues de la phase ultime (et génératrice de revenus), c’est-à-dire la commercialisation de la récolte, systématiquement confiées aux hommes. Les banques refusent souvent de leur octroyer un prêt si leurs maris ne se portent pas garant. Idem pour l’acquisition d’une propriété ou d’un terrain.
https://www.oxfamfairtrade.be/fr/2024/03/voila-pourquoi-nous-avons-besoin-dun-cafe-feministe/

 Tatiana Mukanire-Bandalire : « Je ne suis pas née féministe » 19.01.24
Survivante du viol comme arme de guerre, Tatiana Mukanire a été soignée et accompagnée dans sa longue reconstruction par le Prix Nobel de la Paix, le gynécologue Denis Mukwege. Elle est aujourd’hui coordinatrice nationale du Mouvement national des survivantes des violences sexuelles en République démocratique du Congo (RDC) et au-delà de la RDC, elle parcourt le monde pour en finir avec l’impunité des auteurs de violences sexuelles et atrocités contre les femmes et les filles. Elle est la Femme Engagée du jour.
https://www.50-50magazine.fr/2024/01/16/tatiana-mukanire-bandalire-je-ne-suis-pas-nee-feministe/

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mardi 16 avril 2024

Mis à jour le 16 avril 2024