Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Biodiversité Écologie > Protection des Animaux > Agir en Région > Occitanie >

Lozère : À la rencontre du cheval de Przewalski, qui vit en semi-liberté dans les Cévennes, avec Florian Drouard de l’association TAKH

Agir pour la protection de la vie animale

 À la rencontre du cheval de Przewalski, qui vit en semi-liberté dans les Cévennes, avec Florian Drouard de l’association TAKH 21.03.24
Depuis plus de 30 ans, un troupeau de chevaux de Przewalski vit en semi-liberté dans un enclos de plus de 400 hectares dans les Cévennes. Le projet porté par l’Association pour le cheval de Przewalski TAKH vise à préserver l’espèce et à la réintroduire dans son milieu naturel : les steppes d’Asie centrale. Petit cheval sauvage, il tire son nom de l’explorateur naturaliste polonais Nikolaï Mikhaïlovitch Prjevalski, colonel dans l’armée de l’Empire russe, qui l’a découvert à la fin du XIXe siècle. Considéré comme le dernier cheval sauvage, le cheval de Przewalski a failli disparaître à l’état naturel. Cependant grâce aux spécimens conservés dans les parcs zoologiques et à des programmes de réintroduction, il a pu de nouveau galoper dans la steppe en Mongolie et en Chine. Il fait également partie du paysage du Causse Méjean en Lozère. Dans cet entretien de notre rubrique À la rencontre du Vivant, Florian Drouard revient sur cette histoire. Il est responsable opérationnel des translocations au sein de TAKH. Il nous en dit plus cet équidé sauvage venu d’Orient qu’on peut voir en France bien qu’il ait frôlé l’extinction au siècle dernier.
https://www.goodplanet.info/2024/03/20/a-la-rencontre-du-cheval-de-przewalski-qui-vit-en-semi-liberte-dans-les-cevennes-avec-florian-drouard-de-lassociation-takh/?idU=1

Par Rédaction Yonne Lautre

Le jeudi 21 mars 2024

Mis à jour le 21 mars 2024