Yonne Lautre

« Attac France Elections juin 2006 : La preuve de la fraude » par Jean Tosti

vendredi 4 août 2006 par Tosti Jean

Depuis quelques jours, l’équipe Nikonoff-Cassen multiplie les contre-feux tentant d’expliquer qu’il n’y a pas eu fraude, et que les anomalies constatées sont le seul fait du hasard. Curieux hasard quand même, qui aboutit à des lots aussi improbables que B4 et T3, pour ne citer que les deux plus célèbres.

Reste que, pour prouver qu’il y a eu fraude, il faut arriver à démontrer que certains bulletins n’ont pu être rédigés que pendant la semaine du dépouillement, alors qu’une bonne partie des résultats était déjà connue. Cette démonstration est assez facile à faire à l’aide des lots B3 et B5, figurant dans le tableau joint.

On y voit, et c’est une constante des paquets douteux déjà mis en évidence, que le but de la fraude était de favoriser 16 candidats, qui ont en effet réussi à terminer parmi les 25 premiers le 17 juin. Mais là n’est pas le plus important : afin d’atténuer la grossièreté de la fraude, on a voulu panacher les bulletins en y ajoutant des noms de la liste suggérée par Susan George. Seulement, comme on avait trop peur de perdre l’élection, on a choisi les candidats qui n’avaient plus la moindre chance d’être élus. Et voilà comment, dans les lots B3 et B5, on retrouve en tête des candidats « georgiens » (derrière Aurélie Trouvé, mais presque toujours devant J.-M. Harribey et toujours devant Geneviève Azam), les candidats dont les noms suivent, classés selon leur score :

Jean-Luc Cipière

Jean Tosti

Gérard Jouve

Roland Nurier

Florent Denimal

Renaud Dumas

Quant aux autres candidats proposés par Susan George, ils sont tous derrrière, souvent très loin derrière.

Quelle probabilité pour qu’un tel résultat se produise autrement que par la fraude ? Je ne suis pas probabiliste, mais je ne m’avance guère en disant « aucune ». Je rappelle qu’au final, selon le rapport de l’huissier, Jean-Luc Cipière est 32e, Jean Tosti 40e, Gérard Jouve 47e ; quant à Roland Nurier, Florent Denimal et Renaud Dumas, ils sont respectivement 49e, 50e, et 51e. Leur position état à peu près la même, voire pire, au soir du dimanche 11 juin.

Que vous soyez dans un « camp » ou dans l’autre, lisez tous attentivement le document joint. Ensuite, je crois que le doute ne sera plus guère permis.

Bien cordialement
Jean Tosti
Attac 66


titre documents joints

Tableau Preuve de la fraude

4 août 2006
info document : Zip
22 ko

Jean Tosti 04.08.06


Tableau Preuve de la fraude

4 août 2006
info document : Excel
26.5 ko

Jean Tosti 04.08.06


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3061 / 4788256

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site S’engager pour les alternatives partout et maintenant, (...)  Suivre la vie du site Forums Sociaux Altermondialismes  Suivre la vie du site Attac  Suivre la vie du site Attac Campagnes Débats   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License