Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Alternatives partout et maintenant > Paix > France >

Agir contre les Armes nucléaires : Pétition La France doit participer à la première réunion du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires

10 octobre 2018 Agir contre les Armes nucléaires : Parce qu’il n’y a pas de Planète B, signez le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires

En avant pour la journée de mobilisation nationale qui aura lieu le 14 octobre 2018 devant 9 bases nucléaires militaires en France : Centre de transmission de la marine nationale (Aude -11), Base aérienne 702 (Avord – 18), Base sous-marine nucléaire (Île Longue – 29), Base aérienne 125 (Istres – 13), Centre de recherche Mégajoule (Barp – 33), Base aérienne 942 (Mont-Verdun – 69), Ministère des Armées (Paris – 75), Base aérienne 113 (Saint-Dizier – 52), Site de recherche et de production d’armes nucléaires (Valduc – 21).
https://www.mvtpaix.org/wordpress/parce-quil-ny-a-pas-de-planete-b-signez-le-traite-dinterdiction-des-armes-nucleaires/


24 septembre 2018 Agir contre les Armes nucléaires : 26 septembre, Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires : agir afin que la BNP Paribas retire ses investissements de l’industrie de l’armement nucléaire

Le 26 septembre est consacrée par l’ONU comme la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires. ICAN, à travers ses différentes branches nationales, appelle à une journée mondiale d’action pour que le secteur financier arrête ses investissements dans les entreprises produisant des systèmes d’armes nucléaires.

Pour cela vous pouvez agir en interpellant votre banque pour que votre argent ne soit pas investi dans des entreprises qui réalisent des profits sur le risque d’une guerre nucléaire ! La BNP Parisbas, une des plus grande banque mondiale que ICAN a rencontré (avril et septembre 2018) est cette année au centre de nos actions.

Au cours de cette journée, nous vous invitons à agir afin que la BNP Paribas retire ses investissements de l’industrie de l’armement nucléaire. Ce 26 septembre prochain, utilisons notre pouvoir pour commencer à mettre fin à aux armes nucléaires. Ces actions peuvent prendre différentes formes : Prenez-vous en photo ou encore allez a la rencontre de votre banquier.

http://icanfrance.org/les-armes-nucleaires-sont-terrifiantes-mais-que-pouvons-nous-faire/


16 mai 2018 Les armes nucléaires : un risque inouï pour l’humanité

Dans « L’illusion nucléaire. La face cachée de la bombe atomique », Paul Quilès, Michel Drain et Jean-Marie Collin décortiquent les silences, les approximations, les contrevérités, les slogans répétés à l’envi et les arguments d’autorité des promoteurs de l’arme atomique.
https://reporterre.net/Les-armes-nucleaires-un-risque-inoui-pour-l-humanite


8 mai 2018 Agir contre les Armes nucléaires : Pétition > Monsieur le Président, la France doit signer le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN)

L’année dernière, 122 pays ont approuvé un traité d’interdiction des armes nucléaires, à l’ONU. C’est désormais au tour des États de se saisir du texte en le ratifiant.

Malheureusement, la France fait encore partie du club très fermé des nations qui possèdent des armes nucléaires et elle refuse de signer le texte. Pourtant, l’utilisation de ces armes de destruction massive relèverait de la folie meurtrière et serait synonyme de crime contre l’Humanité. Le simple fait d’en posséder est déjà polluant, dangereux, trop coûteux et anti-démocratique.

Chaque année, une part importante des ressources publiques est gaspillée pour le maintien et la modernisation de la force de frappe nucléaire. Nous considérons que les fonds publics engagés dans la politique de dissuasion mériteraient d’être employés dans des secteurs socialement et écologiquement utiles.

Au nom de tou.te.s les citoyen.ne.s qui s’engagent à nos côtés, nous demandons à Emmanuel Macron de faire en sorte que la France signe et ratifie elle aussi le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN).

http://www.sortirdunucleaire.org/Petition-TIAN?origine_sujet=LI201805


27 mars 2018 De l’interdiction des armes nucléaires à leur élimination


7 décembre 2017 Rejoignez le Mouvement de la Paix Signez la pétition pour exiger que la France ratifie le Traité d’interdiction des armes nucléaires

Chères amies, Chers amis,

En 2017, nous avons gagné une victoire historique, l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires.
Actuellement, 50 Etats ont déjà signé ce traité et les Nations Unies, le 1er novembre dernier, ont appelé à une Conférence mondiale sur le désarmement nucléaire pour mai 2018.
Or la France s’oppose à toute mise en œuvre de ces décisions et au contraire, a décidé d’engager de nouveaux programmes de modernisation des armes nucléaires pour un coût de 6 milliards d’euros par an.

http://yjk5.r.ca.d.sendibm2.com/bqbnts2073f.html

https://www.mvtpaix.org/wordpress/


2 novembre 2017 Budget 2018 : lettre-pétition aux parlementaires pour la ratification du traité d’interdiction des armes nucléaires

Madame, monsieur,

Les parlementaires seront appelés le 7 novembre à s’exprimer sur les orientations du budget de la défense, dans un nouveau contexte marqué par l’adoption aux Nations Unies, d’un traité d’interdiction des armes nucléaires. Le prix Nobel de la paix 2017 a été attribué à la campagne ICAN pour soutenir le désarmement nucléaire et l’action des sociétés civiles en faveur du désarmement nucléaire.

Or la Ministre des armées a confirmé, à Brest le 21 septembre 2017, l’objectif d’affecter rapidement 6 milliards d’Euros (2020) de dépenses par an pour une nouvelle modernisation des armes nucléaires et plus particulièrement pour un nouveau renouvellement de la flotte de sous-marins nucléaires de la base de Crozon (29).
Le budget de la défense 2018 avec une augmentation de crédits de 1,8 milliards d’Euros s’inscrit dans cette logique.
C’est la raison pour laquelle, le collectif "En marche pour la paix" a décidé de lancer une campagne d’alerte en direction des parlementaires en utilisant la lettre pétition ci-après qui sera adressée aux parlementaires de votre département.

http://yjk5.r.ca.d.sendibm2.com/1x8g28w2073f.html

http://www.mvtpaix.org/utils/petitionparlementaires-interdictionarmesnucleaires-2017.php


9 août 2017 Abolition des armes nucléaires : Carte postale pour Emmanuel Macron

Carte postale à envoyer au Président de la République Française pour lui demander de signer et ratifier le traité d’interdiction des armes nucléaires.

http://www.amisdelaterre.org/Abolition-des-armes-nucleaires-Carte-postale-pour-Emmanuel-Macron.html


8 août 2017 Pour un monde dénucléarisé (2/5). L’arme nucléaire est maintenant illégale !

Cette semaine, Philippe Rio, président de Maires pour la paix France, tient une chronique depuis les commémorations des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki.
http://www.humanite.fr/pour-un-monde-denuclearise-25-larme-nucleaire-est-maintenant-illegale-639994


3 août 2017 Du 6 au 9 août : quatre jours d’actions pour que la France signe le traité d’interdiction des armes nucléaires adopté par l’ONU

À l’occasion de la commémoration des bombardements de Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945), des jeûnes et des actions auront lieu partout en France — comme en Europe, en Afrique et aux États-Unis — pour exiger l’abolition des armes nucléaires et la signature par la France du traité d’interdiction des armes nucléaires adopté par l’ONU.

http://www.sortirdunucleaire.org/Du-6-au-9-aout-quatre-jours-d-actions-pour-que-la


17 juillet 2017 Agir contre les Armes nucléaires : Du 6 au 9 août 2017, quatre jours pour le désarmement nucléaire

Cette année 2017 un tournant historique se profile : un Traité d’interdiction des armes nucléaires est en préparation à l’ONU.

Du 6 au 9 août vous êtes invités à participer à 4 jours d’action pour interpeller l’opinion publique et les médias pour que ce traité soit pris en considération en France.

Pendant ces 4 jours, de nombreuses personnes jeûneront mèneront des actions à Paris, Dijon, Montpellier, Bordeaux, Brest, Cherbourg et aussi en Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, Togo…

Contact, information et inscription : abolitiondesarmesnucleaires orange.fr

http://vigilancehiroshimanagasaki.over-blog.com/2017/06/du-6-au-9-aout-2017-quatre-jours-pour-le-desarmement-nucleaire.html


14 juillet 2017 Agir contre les Armes nucléaires : Le 14 juillet 2017 est nucléaire

Malheureusement, la France et les Etats-Unis ont publié un communiqué commun dénonçant le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires comme une nuisance et une menace pour la paix mondiale.(1)

Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires a été adopté le 7 juillet 2017 sous la tutelle des Nations-Unies par 122 pays. Il s’inspire de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques initiée par la France. Il est complémentaire du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et du Traité sur l’interdiction des essais nucléaires. Dans son préambule, il évoque à la fois les conséquences catastrophiques de l’usage des munitions nucléaires et celles des détonations accidentelles.

Heureusement, la Suède, l’Irlande et l’Autriche ont sauvé l’honneur et l’image de l’Union Européenne en joignant leurs voix aux 119 autres Etats signataires.

Il n’est donc pas exclu qu’à l’avenir la France et d’autres pays détenteurs d’armes nucléaires aient la sagesse et la clairvoyance d’adhérer à ce Traité comme l’article 12 les y invite et d’y proposer des amendements sur le phasage de la destruction des armes nucléaires.

(1) https://usun.state.gov/remarks/7892

ROBIN DES BOIS
Association de protection de l’Homme et de l’environnement
Depuis 1985 / Since 1985
tel : +33 (0)1 48 04 09 36 - fax : +33 (0)1 48 04 56 41
www.robindesbois.org
twitter.com/robindesbois_tw


9 juillet 2017 Un traité d’interdiction des armes nucléaires adopté à l’ONU

Voté par 122 Etats mais aucune puissance atomique, le texte aura une portée avant tout symbolique, selon ses détracteurs.
http://www.lemonde.fr/international/article/2017/07/08/un-traite-d-interdiction-des-armes-nucleaires-adopte-a-l-onu_5157788_3210.html


26 mars 2017 Agir contre les Armes nucléaires : La conférence de négociation

Le 27 octobre 2016, les États membres de l’Organisation des Nations unies (ONU) ont décidé d’entamer les négociations pour un nouveau traité d’interdiction des armes nucléaires en 2017. La conférence de négociation se tiendra au siège des Nations unies à New York, du 27 au 31 mars 2017 et du 14 juin au 7 juillet 2017. Tous les gouvernements, organisations internationales et représentants de la société civile sont invités à participer à ce débat historique. ICAN sera présent tout au long du processus de négociation pour couvrir les débats et fournir des mises à jour et des analyses régulières.
http://icanfrance.org/negociation/


15 mars 2017 Le Réseau "Sortir du nucléaire" soutient la demande d’un référendum pour l’abolition des armes nucléaires

Le 27 mars prochain, une conférence internationale chargée de rédiger un traité d’interdiction des armes nucléaires s’ouvre à New York. L’Assemblée générale de l’ONU l’a décidé le 23 décembre 2016 lors d’un vote historique : 113 pays pour, 35 contre -dont la France - et 11 abstentions. La Chine, l’Inde, le Pakistan, tous trois dotés d’armes nucléaires, se sont abstenus, ce qui laisse espérer qu’ils participeront à la conférence. D’autant que le président chinois Xi Jin Ping a déclaré le 18 janvier 2017 : « Les armes nucléaires devraient être totalement interdites et détruites afin de construire un monde sans armes nucléaires ».
http://www.sortirdunucleaire.org/Le-Reseau-Sortir-du-nucleaire-soutient-la-demande


27 octobre 2016 Agir contre les Armes nucléaires : 98 députés et sénateurs demandent un référendum sur l’abolition des armes nucléaires

L’Assemblée générale de l’ONU pourrait convoquer en 2017 une conférence internationale sur l’interdiction et l’élimination des armes nucléaires. La France s’y oppose et modernise son arsenal. À rebours, une centaine de parlementaires lancent un appel pour un référendum sur le désarmement nucléaire.
https://reporterre.net/98-deputes-et-senateurs-demandent-un-referendum-sur-l-abolition-des-armes


31 août 2016 « La France doit cesser son double jeu et interdire les armes nucléaires »

La France a mis un terme définitif en 1996 à la réalisation d’explosions nucléaires grandeur nature, après en avoir mené 210 au Sahara et en Polynésie. Pour de nombreuses organisations non gouvernementales qui œuvrent pour la paix et le désarmement nucléaire ce fut une grande victoire. Paris a joué la carte diplomatique en ratifiant deux ans plus tard le Traité sur l’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) tout en développant un programme dit de simulation pour poursuivre la modernisation de son arsenal.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/08/29/la-france-doit-mettre-un-terme-a-son-double-jeu-et-travailler-enfin-a-l-interdiction-des-armes-nucleaires_4989484_3232.html


7 août 2016 Agir contre les Armes nucléaires : Garde à vue pour 2 personnes suite au collage d’autocollants anti-nucléaires et deux phrases écrites à la craie sur la façade vitrée du parti Les Républicains

Garde à vue pour 2 personnes suite au collage d’autocollants anti-nucléaires et deux phrases écrites à la craie sur la façade vitrée du parti Les Républicains depuis hier, samedi 6 août à 11h. Les autocollants et l’inscription étaient sans dégradation puisqu’ils ont été enlevés dans l’heure qui a suivi la fin de l’action.

Cette action non-violente devant le siège Les Républicains à Paris, 238 rue de Vaugirard, a été réalisé par des jeûneurs contre l’armement nucléaire, le jour anniversaire de la bombe d’Hiroshima.

L’action consistait à faire un die-in pour rappeler aux candidats à l’élection présidentielle la nécessité d’arrêter l’armement nucléaire français qui coûte autour de 4 milliards d’euros chaque année.
La réaction disproportionnée des forces de police, entraînant plus d’une nuit d’interpellation pour nos 2 militants semble montrer l’hyper sensibilité du monde politique aux critiques de la société civile face à leur politique et en particulier face au nucléaire, qu’il soit civil ou militaire.

Ce jeûne de 4 jours a lieu chaque année.
C’est l’occasion de rappeler les menaces que font peser les armes nucléaires sur les citoyens de la planète et de demander leur élimination.

Renseignements sur le jeûne annuel de 4 jours du 6 au 9 août sur : Vigilance Hiroshima Nagasaki


13 décembre 2015 Agir contre les Armes nucléaires : Banquiers, ne financez pas la Bombe !

Vous êtes client de la BNP Paribas (encore elle), du Crédit Agricole, de la Société Générale, du Crédit Mutuel, du CIC ?
Sachez que votre banque finance les armes nucléaires. Votre argent est investi à la production de ces armes inhumaines. Le saviez-vous ?

« Ne Financez pas la Bombe 2015 », rapport publié par l’organisation néerlandaise PAX, identifie les institutions financières qui ont adopté, mis en œuvre et publié des politiques qui empêchent l’implication financière avec les entreprises qui produisent des armes nucléaires. 13 institutions financières, appelées les “bons élèves”, sont identifiées pour avoir mis en place des politiques irréprochables, soit 5 de plus par rapport à l’année dernière. Le rapport identifie également 40 autres institutions financières, soit 13 de plus que l’an dernier, qui ont engagé des démarches pour exclure les entreprises qui produisent des armes nucléaires de leurs investissements mais dont les politiques sont encore imparfaites, n’empêchant pas toutes les formes d’implications financières avec ces entreprises.

http://icanfrance.org/votre-banque-finance-t-elle-la-bombe-ces-institutions-financieres-qui-montrent-lexemple/


10 septembre 2015 Agir contre les Armes nucléaires : Les Rencontres pour un Monde Vivable Dénucléarisé (RMVD) auront lieu à Saintes du 23 au 25 octobre 2015

Pour un Monde Vivable Dénucléarisé

Les rencontres de SAINTES

(Charente Maritime)

Vendredi 23 au dimanche 25 octobre 2015

Saintes : ils jeûnent pour la fin de l’armement nucléaire

Armes et centrales nucléaires, dérèglement climatique, spéculation et crises financières, guerres de toutes sortes... Autant de menaces sur le monde.

Alors, "comment faire converger la lutte antinucléaire et les autres luttes pour la paix, la justice et la sauvegarde de la planète ?"

Ce sera l’objet d’un débat public lors des 1ères Rencontres pour un Monde Vivable Dénucléarisé (RMVD) qui auront lieu à Saintes du 23 au 25 octobre prochain.

Mais l’intérêt de ces Rencontres ne s’arrête pas là, comme le montre le programme ci-dessous.

RENCONTRES POUR UN MONDE VIVABLE DENUCLEARISE (RMVD)
NI ARMES, NI CENTRALES NUCLEAIRES !
SAINTES 23-25 OCTOBRE 2015
Salles Saintonge, 11 Rue Fernand Chapsal

Pourquoi ces Rencontres ?

Origines

Le mouvement antinucléaire français est presque aussi vieux que « l’aventure atomique » militaire et civile. Le 8 août 1945, Albert Camus préfigurait sa naissance dans son éditorial de Combat, lorsqu’il déclarait : « la civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie ». Le mouvement s’est d’abord dressé, dès les années 50, contre la « sauvagerie » de l’atome militaire, mais aussi, dans les années 70, contre l’atome civil. En 1997, le Réseau « Sortir du nucléaire » se créait avec l’ambition déclarée de le fédérer. Cependant, une crise apparue en 2010 au sein du Réseau l’a profondément divisé. Le 1er février 2015, l’Assemblée générale du Réseau réunie à Dijon ouvrait l’espoir d’une sortie de crise, avec l’élection d’une nouvelle majorité et l’adoption d’une nouvelle ligne. Il fut alors question de tenir un Congrès interne qui aurait dû être à la fois décisionnel et ouvert aux groupes extérieurs au Réseau. Les deux objectifs s’étant avérés incompatibles et le délai trop court, le Réseau a repoussé son Congrès au début de 2016. Pour sa part, l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire, fondée en 1996, a accepté de répondre au vœu de plusieurs groupes à la fois extérieurs et adhérents au Réseau en organisant ces Rencontres, dans l’esprit de toutes celles organisées à Saintes depuis les 1e JDN de 2001 - notamment les Etats généraux pour un monde vivable (EGMV) qui rédigèrent et adoptèrent à l’unanimité, en 2011, la Charte pour un Monde Vivable.

Nous voulons un monde vivable, et vivable pour tous, que l’on vive ou non près d’une centrale, et dans un pays doté ou non d’armes nucléaires. C’est pourquoi nous le voulons sans armes ni centrales nucléaires. Ce motif largement partagé devrait nous permettre de convaincre un nombre croissant de nos concitoyens que le monde doit être dénucléarisé. Et pas seulement « décarboné ». C’est pourquoi ces Rencontres sont ouvertes à toute personne partageant ce double objectif : un monde vivable, libéré du danger nucléaire militaire et civil. Un tel monde est l’affaire de tout le monde.

Objectifs

 Tirer les leçons de l’histoire qui, depuis la création du Commissariat à l’Energie Atomique en 1945, a vu tous les gouvernements français sans exception développer, semi-clandestinement puis ouvertement à partir de 1960, un armement nucléaire qui peut aujourd’hui faire un milliard de morts, et ensuite, à partir du milieu des années 70, imposer le gigantesque programme électronucléaire qui a doté la France de 58 réacteurs : près d’un réacteur par million d’habitants – un record mondial

 Comprendre les raisons pour lesquelles le mouvement antinucléaire français, malgré des moments de forte mobilisation à différents niveaux et malgré une structuration nationale, n’a pu empêcher ni même infléchir cette orientation nucléaire, militaire et civile, des pouvoirs politiques et de la technostructure dirigeante

 Réfléchir aux moyens de renverser le rapport des forces avec le lobby nucléaire, en mobilisant l’opinion publique nationale et internationale contre ses choix néfastes, irresponsables, et obtenir les décisions politiques qui permettront de débarrasser le plus rapidement possible la France, l’Europe et le monde des armes et des centrales nucléaires. Car à tout moment, une catastrophe d’origine civile ou militaire peut survenir. L’urgence est à nos portes

 Aborder sans tabou des sujets controversés ou difficiles : les alternatives à l’électronucléaire ; les délais et scénarios de sortie ; le référendum comme moyen de contrer le lobby nucléaire ; le démantèlement des centrales ; le sort des déchets ; le sort d’AREVA ; le sort des « travailleurs du nucléaire » ; l’omerta et la désinformation médiatiques ; l’action en direction de l’opinion, des élus, des partis, des syndicats, des ONG, des Eglises, de la jeunesse… ; les formes d’organisation, de communication, l’esprit et les pratiques du mouvement antinucléaire...

 En tirer, s’il se peut, un bilan consensuel et une « feuille de route », dont la première étape imposée se présente dès décembre 2015 avec, à Paris, la COP21 - mais que chaque participant restera libre de suivre comme il l’entend

Toutes les INFOS utiles > http://www.acdn.net/spip/spip.php?article935&lang=fr

Programme détaillé > en bas de ce mel

Modalités pratiques > http://www.acdn.net/spip/IMG/docx/rmvd_23-25_octobre_2015_infos_pratiques.docx

Vous voulez participer à ces Rencontres ?

Pour hébergement et restauration, au plus vite contactez : contact acdn.net

et remplir et retourner votre fiche d’inscription à : ACDN, 31 Rue du Cormier, 17100 Saintes

WANTED : le CEDRA recherche région de Bure une personne qui se déplacerait en véhicule à ces Rencontres

RENCONTRES POUR UN MONDE VIVABLE DENUCLEARISE (RMVD)
NI ARMES, NI CENTRALES NUCLEAIRES !
SAINTES 23-25 OCTOBRE 2015

PROGRAMME indicatif *

Vendredi 23 octobre

A partir de 13 h : Accueil des participants Salle Saintonge

14h : - Saintes romaine et romane, de l’amphithéâtre à la crypte Saint Eutrope (visite guidée, sur inscription)
 Ouverture de l’exposition « Les machines à passer le temps », de la Société Universelle d’Innovations
16h : Conférence-spectacle artisanale de Michel Legaux, cofondateur de la S.U.I. : « Comment tuer le temps atomique ? »
17h 30 : Conférence de presse

18h : Allumage de la Flamme du Désarmement Nucléaire Cérémonie publique.

18h 30 : Tour de table : Présentation des participants
19h 30 : Repas à l’Auberge de Jeunesse

21h : Film, suivi d’un débat sur le risque nucléaire. (Ouvert au public)

Samedi 24 octobre

8h 30 : Accueil des nouveaux arrivants

9h : Plénière

9h 30 – 11h : Ateliers Série A : Où en sommes-nous ? (Etat des lieux)

 A1. Après Hiroshima et Nagasaki : Les stratégies de la terreur (Terreur d’Etat et terrorisme) / Les arsenaux et le rôle des lobbies militaro-industriels
 A2. Après Tchernobyl et Fukushima : Effets immédiats, à moyen et à long terme / Irradiation, alimentation, santé
 A3. Après le réchauffement climatique : L’eau et les océans / L’air & la « géo-ingénierie » / la COP 21
 A4. Après la révolution informatique : big data et Big Brother / Surveillance, désinformation, cyberguerre et nucléaire

11h 30 – 12h : Plénière. Mise en commun des ateliers Série A.

12h 30 : Repas à l’AJ

14h - 15h 30 : Ateliers Série B : Comment en sommes-nous arrivés là ?

 B1. Le lobby nucléaire militaire et civil en France, CEA, EDF, AREVA, Ecole des mines, OPECST… Comment prennent-ils et imposent-ils leurs décisions ? Comment leur résister ?
 B2. Responsabilités des antinucléaires dans leurs échecs et leurs succès, en France et ailleurs.
 B3. Croissance, décroissance et pratiques alternatives. Deux modèles de société.
 B4. (Sous réserve)

16h – 17h 30 : Ateliers Série C : Comment en sortir ? Obstacles, opportunités, vraies et fausses solutions.

 C1. La question des délais : Le système peut-il s’effondrer sans d’autres catastrophes ? / « Transition » vs « sortie immédiate »
 C2. La question des déchets : l’héritage maudit. Que faire des déchets ? Que faire des centrales ?
 C3. La question des projets : EPR/ ITER/ ASTRID/ LMJ… Comment y mettre un terme ?
 C4. La question des alternatives : énergies renouvelables/énergies nouvelles/économies d’énergie. Solutions techniques, choix politiques et changements de comportements.

18h : Plénière de synthèse. Mise en commun des ateliers Séries B et C.

19h 30 : Repas à l’AJ

21h : Table Ronde et débat public : « Atome, Climat, Finance, Guerre... Comment faire converger la lutte antinucléaire et les autres luttes pour la paix et la planète ? »

Dimanche 25 octobre

8h 30 - 10h (*) : Ateliers Série D : Que faire ? Objectifs tactiques, stratégiques, et moyens d’action.

 D1. Comment obtenir les décisions politiques ? (Instances de décision, référendum et élections)
 D2. Comment gagner la bataille de l’opinion ? (Médias, relais d’opinion, réseaux sociaux, manifestations…)
 D3. Comment nous organiser ? (Esprit, méthodes, moyens de concertation et de coordination)
 D4. Actions diverses : COP 21 / Rôle des CLI / Actions juridiques / « Don’t Bank the Bomb »…

10h 30 -12h : Plénière de synthèse et de clôture.
Mise en commun des ateliers Série D. Discussion et adoption d’une résolution sur « l’atome et le climat » et d’une « feuille de route » issue des Rencontres.

12h : Extinction de la Flamme du Désarmement Nucléaire

12h 30 : Repas de clôture, festif et républicain.

(*) Attention : passage à l’heure d’hiver dans la nuit du 24 au 25/10


6 août 2015 Soixante-dix ans de fascination nucléaire

Un fait majeur a précédé de peu le soixante-dixième anniversaire du bombardement d’Hiroshima. Le 14 juillet, à Vienne, l’Iran et six grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) signaient un accord historique, qui met sous contrôle étroit le programme nucléaire iranien.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/08/05/soixante-dix-ans-de-fascination-nucleaire_4712673_3216.html


4 août 2015 Agir contre les Armes nucléaires : Du 6 au 9 août, des actions aux quatre coins de la France à l’occasion des 70 ans de Hiroshima-Nagasaki

Pour commémorer les 70 ans des bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki, des actions auront lieu dans plusieurs villes entre les 6 et 9 août à l’appel du Réseau "Sortir du nucléaire". Ces actions ont pour objectif d’exiger le désarmement nucléaire et de rappeler que la France bloque tout processus de désarmement international alors même que l’arme nucléaire continue de faire des victimes.

http://www.sortirdunucleaire.org/Du-6-au-9-aout-des-actions-aux-quatre-coins-de-la


15 novembre 2014 Agir contre les Armes nucléaires : La campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires bat son plein.

La campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires bat son plein.

La troisième conférence sur l’impact humanitaire des armes nucléaires va se dérouler en Autriche les 8 et 9 décembre. Plus de 150 États, des dizaines d’organisations internationales seront présentes, sauf la France !

Les puissances nucléaires comme la France ont très largement décidé de boycotter et de critiquer ces initiatives, sous prétexte qu’elles créaient une diversion dans le processus international de désarmement… Très soudées au départ, elles sont obligées de revenir sur leurs pas, devant la détermination de plus de 150 États à vouloir travailler sur ce sujet. C’est ainsi que les États-Unis viennent d’annoncer le 7 novembre qu’ils seraient présents à Vienne, déjouant les alliances passées avec les autres puissances nucléaires.

La France se doit d’assumer ses responsabilités en tant que troisième puissance nucléaire mondiale.

Le Mouvement de la Paix, membre du collectif Ican France, qui relaie la campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires vous invite à signer et faire signer la lettre ouverte au Président de la République disponible à l’adresse http://icanfrance.org/lettre-ouverte-francois-hollande/ pour l’inciter à faire participer la diplomatie française à la conférence de Vienne.

En bref :

Signez la lettre ouverte à François Hollande - cela ne prend que quelques instants ;

Cette lettre est également téléchargeable en pdf ici.

Faites suivre ce message (en format html) à vos connaissances.

Nous comptons sur vous.

Le Mouvement de la Paix

www.mvtpaix.org


13 novembre 2014 Quand les banques de « l’économie sociale » financent la bombe atomique

L’organisation néerlandaise Pax a analysé les financements dont profitent les industries de l’armement impliquées dans la fabrication, le stockage et l’entretien d’armes nucléaires. La plupart des grandes banques françaises, dont les banques mutualistes, figurent parmi ces investisseurs. Certaines, comme BNP Paribas, se sont pourtant dotées de charte leur interdisant de financer des armes dites « controversées », dont l’arme atomique. Ailleurs en Europe, des fonds d’investissement ont banni ce type de pratiques.

http://www.bastamag.net/L-industrie-des-armes-nucleaires


4 octobre 2014 Demandons à l’ONU d’adopter un Traité d’interdiction des armes nucléaires !

Les Amis de la Terre Côte-d’Or ont pris part, du 6 au 9 août 2014, au premier jeûne-action à DIJON-Valduc, campagne internationale organisée en commémoration d’Hiroshima et Nagasaki.

http://www.amisdelaterre.org/Demandons-a-l-ONU-d-adopter-un.html


7 août 2014 Agir contre les Armes nucléaires : « On est à un quart d’heure de l’apocalypse »

Il y a 69 ans, la première bombe atomique de l’Histoire ravageait la ville d’Hiroshima, au Japon. Pour commémorer cette date anniversaire, une centaine de jeûneurs du réseau Sortir du Nucléaire ont manifesté à Paris leur opposition aux armes nucléaires, et dénoncé les 20 000 bombes nucléaires existantes dans les arsenaux de 9 Etats, chacune avec une puissance, en moyenne, 30 fois supérieure à celle d’Hiroshima

http://www.liberation.fr/video/2014/08/06/nucleaire-on-est-a-un-quart-d-heure-de-l-apocalypse_1076679


15 juin 2014 Le chemin est ouvert vers l’interdiction des armes nucléaires

Après les conférences d’Oslo puis de Nayarit, l’agenda s’accélère : à Vienne puis en Afrique du Sud, un traité d’interdiction des armes nucléaires va être préparé

Le comité préparatoire à la conférence de révision du Traité de Non Prolifération nucléaire (« Prepcom » du TNP) s’est réuni à New York du 28 avril au 9 mai [1]. L’ensemble des États étaient présents, c’est la dernière conférence avant l’assemblée qui en 2015 doit réviser le TNP et faire le point sur le désarmement.

https://blogs.attac.org/paix-et-mutations/article/un-processus-va-enfin-etre-engage


4 juin 2014 Agir contre les Armes nucléaires : DES COUPES BUDGÉTAIRES POUR moins d’ARMES NUCLÉAIRES

Le 11 juin, le budget rectificatif 2014 prévoyant de nouvelles coupes budgétaires sera présenté en conseil des ministres où les propositions du gouvernement seront finalisées. C’est une étape cruciale du processus de décision avant que la mesure ne soit débattue à l’Assemblée nationale et tout se joue maintenant.

Le premier ministre est en position de remettre à l’ordre du jour des coupes dans le budget des armes nucléaires et ainsi arriver à moins d’armes nucléaires en France. Nous devons lui faire savoir que nous soutenons cette mesure. Pour cela, participez à cette action avec Global Zero et envoyez un email au premier ministre.

http://www.globalzero.org/fr/demand-zero/action


21 mai 2014 Pour une Europe sans nucléaire, ni civil ni militaire !

À l’approche des élections européennes, le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle les candidats au Parlement Européen à s’engager résolument pour la sortie du nucléaire et pour l’élimination des armes nucléaires.
Pour une sortie du nucléaire en Europe !

http://www.sortirdunucleaire.org/elections-europeennes-2014


24 mars 2014 Le Japon va renvoyer des centaines de kilos d’uranium aux Etats-Unis

C’est le premier accord de ce type annoncé lors du Sommet sur la sécurité nucléaire (NSS). Le Japon s’est engagé lundi 24 mars à renvoyer aux Etats-Unis des centaines de kilos d’uranium et de plutonium, nécessaires à la fabrication d’une bombe atomique, qui lui avaient été fournis pendant la guerre froide.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/03/24/le-japon-va-renvoyer-de-l-uranium-enrichi-et-du-plutonium-aux-etats-unis_4388947_3222.html


22 septembre 2013 Comment les Etats-Unis ont échappé de peu à une bombe H en 1961

Un rapport déclassifié révélé par le Guardian montre qu’une bombe atomique a failli exploser en Caroline du Nord en 1961.

Une bombe atomique américaine 260 fois plus puissante que celle d’Hiroshima a failli exploser en janvier 1961 en Caroline du Nord (Est des Etats-Unis), rapporte samedi le quotidien britannique The Guardian en citant un document américain « déclassifié ».

http://www.liberation.fr/monde/2013/09/21/comment-les-etats-unis-ont-echappe-de-peu-a-une-bombe-atomique_933638


8 août 2013 Quelles mesures face à une frappe nucléaire ? Des jeûneurs interpellent la Ministre de la Santé

Dans le cadre du jeûne international du 6 au 9 août à Paris pour le désarmement nucléaire, un groupe de jeûneurs occupe le ministère de la Santé (avenue de Ségur) ce jeudi 8 août.

Leur objectif : interpeller la Ministre de la Santé afin de connaître les mesures concrètes de protection de la population mises en place par le ministère de la Santé en cas de frappe nucléaire.

En effet, la France a décidé de boycotter la Conférence sur les conséquences humanitaires catastrophiques d’une frappe nucléaire, qui s’est déroulée à Oslo début mars en présence de 127 États à l’initiative du gouvernement de Norvège.

Retrouvez le programme du jeûne sur notre site : http://groupes.sortirdunucleaire.org/6-9-aout-2013

Consultez en ligne le dossier de presse :
http://groupes.sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/Dossier_presse_jeune_2013.pdf


7 août 2013 Commémoration des bombardements de Hiroshima et Nagasaki : le jeûne international en action

Le jeûne international pour l’abolition des armes nucléaires a démarré à Paris mardi 6 août à 8h par une cérémonie de commémoration en solidarité avec les victimes du bombardement nucléaire de Hiroshima.

Les jeûneurs et leurs soutiens ont ensuite organisé une grande démonstration sur le Champs de Mars ponctuée par un die-in sous la Tour Eiffel.

Des tracts rédigés en dix langues différentes ont été distribuées aux très nombreux touristes.

Dans l’après-midi une partie du groupe a rendu une visite de courtoisie au siège nationale du Parti socialiste. L’an dernier Cette démarche avait donné lieu à une promesse de rendez-vous avec sa secrétaire nationale. Promesse jamais concrétisée.

Cette année la solution retenue a été d’appeler la police pour faire dégager l’entrée du siège du parti !

http://groupes.sortirdunucleaire.org/jeune-international-enaction


6 août 2013 Anniversaire d’Hiroshima : des militants anti-nucléaire jeûnent à Paris pendant quatre jours

Une centaine de militants vont cesser de s’alimenter pendant quatre jours au pied de la Tour Eiffel. Leur but ? Réclamer l’abolition des armes atomiques à l’occasion des 68 ans des bombardements nucléaires de Hiroshima et de Nagasaki.

http://www.franceinfo.fr/monde/paris-quatre-jours-de-jeunes-pour-des-militants-anti-nucleaire-1095585-2013-08-06


23 juillet 2013 Agir contre les Armes nucléaires : Du 6 au 9 août à Paris, Büchel et Burghfield : cent jeûneurs pour le désarmement nucléaire !

Du 6 au 9 août — dates anniversaires des explosions nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki — une centaine de personnes jeûneront pour manifester leur opposition aux armes nucléaires :

• à Paris, devant la Tour Eiffel et face à l’École militaire ;

• à Büchel (Allemagne), devant la base de l’Otan où sont stockées des armes nucléaires ;

• à Burghfield-Aldermaston au Royaume-Uni, devant la base nucléaire.

Cette action s’inscrit dans le prolongement de la Marche internationale pour la paix et la sortie du nucléaire, qui a parcouru en juillet la vallée du Rhône de Narbonne au Bugey. Celle-ci a permis de sensibiliser sur les impacts mortifères de l’ensemble de la chaîne du combustible, qui touchent notamment les peuples autochtones, et d’informer sur la sortie du nucléaire civil et militaire.

Avec cette action, organisée par la Maison de Vigilance, Armes nucléaires STOP et le Réseau "Sortir du nucléaire" et soutenue par la Mairie du IIe arrondissement de Paris et ICAN-France, nous souhaitons provoquer le débat et interpeller l’opinion publique :

• pour que nos dirigeants politiques changent d’attitude et acceptent de remettre en cause une doctrine d’anéantissement de l’Humanité datant de la guerre froide ;

• en hommage à toutes les victimes des bombardements de Hiroshima, Nagasaki et des 2 000 essais nucléaires dans le monde.

Un défi qui mérite 4 jours de jeûne !

http://groupes.sortirdunucleaire.org/annonce-jeune-Hiroshima-Nagasaki


10 juillet 2013 6 -13 Juillet 2013 : Une Semaine d’action mondiale pour l’abolition de l’arme nucléaire

Partagez votre ombre en signe de solidarité avec les victimes des armes nucléaires et exigez leur interdiction totale !

Lyon, 9 juillet 2013 - Du 6 au 13 juillet, la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (ICAN) organise des actions sur tous les continents pour exiger l’ouverture d’un processus visant l’adoption d’un traité d’interdiction totale des armes nucléaires.

Elle invite chacun à partager une photographie de son ombre sur le site www.goodbynuk.es, en signe de solidarité avec les victimes des armes nucléaires.

http://www.icanfrance.org/index.html#Semaine


13 juin 2013 Ile Longue : Des failles sécuritaires

Le journal Le Télégramme (qui est bien moins téméraire d’habitude avec la marine !), nous livre une enquête sur les failles sécuritaires de la base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de l’île Longue, là où réside notre “assurance-vie” !

Les failles : Selon le journaliste, Hervé Chambonnière, les failles sont extrêmement nombreuses : des badges falsifiables, des défaillances des clôtures électriques, les bâtiments maritimes qui assurent la liaison entre Brest et la base seraient une cible idéale, les contrôles insuffisants pour les camions réalisant des travaux sur le site….

http://alternatives-economiques.fr/blogs/collin/2013/06/11/ile-longue-des-failles-securitaires/


31 mai 2013 Festival Debout tout le monde pour la justice la paix et le désarmement nucléaire qui aura lieu à Crozon le dimanche 9 juin 2013

Tous ensemble, dans la richesse de nos diversités, contribuons au succès du Festival « Debout tout le monde pour la justice, la paix, le Désarmement nucléaire »
Une action utile pour obtenir des résultats concrets
L’objectif est de contribuer à un vrai débat sur l’ensemble des questions liées à la paix, à la sécurité nationale et internationale et de peser sur les choix politiques afin d’obtenir de résultats concrets tels que la mise en place d’une convention d’élimination des armes nucléaires ou la tenue de la conférence pour la création d’une ZEAN (zone sans armes nucléaires) au Moyen Orient.

http://culturedelapaix.org/festivaljusticepaix/


9 mai 2013 Agir contre les Armes nucléaires Brèves

D’après ce qu’ils nous rabâchent ailleurs, le coût du démantèlement de Fessenheimne ne va rien coûter puisque tout est pris en compte dans le prix de l’électricité nuke vendue, étude de la centrale, construction, démantèlement, traitement des déchets, surveillance des déchets pendant des milliers d’années etc... hum... hum...

Pour le même sujet, ils disent noir ou blanc selon que cela les arrange ou pas...

Messieurs les poly-tiques, ôtez vous les mensonges, les croissance infinies, la bombe, les centrales nuke du crâne, et... il ne vous restera que les jeux des bacs à sable !

http://www.atlantico.fr/decryptage/fessenheim-combien-coute-reellement-fermeture-centrale-nucleaire-henri-prevot-720232.html#bGAAhhD1LGyOtk9c.03

tique : variété d’ixode, de l’ordre des Acariens, hématophage, parasite des Vertébrés, notamment des Ruminants, du chien et parfois de l’homme auxquels il peut transmettre diverses maladies à virus.

poly-tique : variété d’homo sapiens sapiens, parasite des Vertébrés, notamment l’homme auxquels il peut transmettre diverses maladies psychiatriques et ionisantes...

"Ces résultats intègrent la totalité des coûts présents et futurs pour la filière nucléaire, c’est-à-dire la recherche-développement, le traitement des combustibles usés, le démantèlement des installations et la gestion des déchets." venant de http://www.cea.fr/jeunes/themes/l-energie-nucleaire/questions-sur-le-nucleaire

Michel D.


9 mai 2013 Une bombe atomique sur les côtes de Bretagne

6 mai 2013 - Spectaculaire destruction en vol d’un missile nucléaire tout près des côtes de Bretagne le 5 mai ! Heureusement, ce missile ne comportait pas de charge nucléaire...

L’essai raté du missile M51 effectué par la Marine nationale n’a heureusement pas fait de victimes, mais il rappelle à notre mémoire qu’il existe encore des dizaines milliers d’armes nucléaires dans les arsenaux de 9 pays et comme toute technologie, elle peut faillir ! Si ce tir avait porté sa charge nucléaire, toute la Bretagne jusqu’aux côtes d’Angleterre auraient subi d’atroces destructions.

http://www.icanfrance.org/


5 mai 2013 L’armée rate un tir d’essai de missile nucléaire au large du Finistère

Un missile balistique stratégique M51, sans charge nucléaire, lancé dimanche matin lors d’un tir d’essai, s’est « auto-détruit » peu après son décollage. Le missile a été lancé à partir du sous-marin nucléaire lanceur d’engin « Le Vigilant », depuis la baie d’Audierne (Finistère).

Le missile « s’est auto-détruit dans la première phase de propulsion, pour une raison inconnue, selon le capitaine de corvette Lionel Delort, officier de communication de la préfecture maritime de l’Atlantique.

http://www.leparisien.fr/politique/l-armee-rate-un-tir-d-essai-de-missile-nucleaire-au-large-du-finistere-05-05-2013-2780557.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter


24 janvier 2013 Agir contre les Armes nucléaires Brèves UTILISATION DES ARMES A L’URANIUM « APPAUVRI » LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE

Objet : non utilisation, destruction et interdiction des armes à l’uranium « appauvri » par l’Etat français

Monsieur,

Vous avez choisi, récemment, de faire intervenir les différents corps de l’armée française sur le territoire du MALI.

A cette occasion, permettez-moi de vous envoyer cette LETTRE OUVERTE.

Réalisateur du film « URANIUM EN LIMOUSIN » et également enseignant en Haute-Savoie auprès d’enfants de la maternelle, permettez-moi de vous indiquer que je reste très sensible à tout ce qui touche aux Droits de l’Homme et plus généralement à l’intégrité humaine.

En effet, la France, les Etats-Unis et quelques autres utilisent, lors de conflits (à travers par exemple les interventions de l’OTAN, les mandats de l’ONU ou en nom propre des pays) divers, des armes dites « munitions flèches » à l’uranium « appauvri ».

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/


16 janvier 2013 MALI : L’OMERTA SUR L’UTILISATION DES ARMES A L’URANIUM “APPAUVRI” PAR LA FRANCE (Thierry LAMIREAU)

Le 12 octobre 2012, lors d’une interview exclusive par FRANCE 24, TV5 Monde et RFI, François HOLLANDE indiquait en substance : “La France, l’Afrique, désormais deux mots distincts. Il n’y aura plus de “Françafrique”.

Ceci, bien sûr, était un mensonge parmi tant d’autres !

Le colonialisme est toujours là, bien évidemment….ne serait-ce que pour voler les ressources minières diverses…et les otages de AREVA en sont une preuve pour l’instant encore vivante.

La majorité des problèmes en Afrique existent parce que la France et d’autres pays ont laissé s’installer (voire ont installé directement) des Présidents dictateurs et corrompus.

http://lesoufflecestmavie.unblog.fr/


8 août 2012 Hiroshima, Nagasaki : plus de 60 ans après, l’impossible dialogue sur les armes nucléaires en France

Depuis lundi 6 août, quatre-vingt personnes se sont engagées dans un jeûne international en souvenir des victimes du nucléaire et pour l’abolition totale des armes nucléaires. Les jeûneurs et les jeûneuses, venus des quatre coins de la France ainsi que de Finlande, États-Unis, Allemagne, Lituanie, ont organisé durant ces 4 jours, plusieurs actions d’interpellation pour alerter l’opinion publique sur l’urgence de la mise en œuvre d’une Convention internationale d’élimination des armes nucléaires.

Ce mercredi 8 août, dans la matinée, les forces de l’ordre les ont empêchés de pénétrer pacifiquement au Ministère de la Défense. Nullement découragés par ce déploiement policier, les jeûneurs et les jeûneuses maintiennent leur programme d’actions cette après-midi et demain.

Le jeudi 9 août à 11 heures au Mur pour la Paix, face à la Tour Eiffel, ils vous invitent à la commémoration du bombardement atomique de Nagasaki.

Retour sur une matinée mouvementée

Une importante délégation de jeûneurs et de jeûneuses s’est rendue pacifiquement au Ministère de la Défense afin d’obtenir une réponse à leur demande de rendez-vous formulée par courrier plusieurs semaines auparavant. Quelques centaines de mètres avant le Ministère, ils ont été encerclés et immobilisés durant 2 heures par des forces de l’ordre en tenue de combat.

Dans l’esprit de la désobéissance civile, quelques personnes avaient prévu de pénétrer dans le hall d’entrée du Ministère pour obtenir une audience. Cette tentative s’est également heurtée aux forces de l’ordre. Après quelques contrôles d’identité, le groupe a été contraint de s’éloigner en métro.

Une fois de plus, le Ministère de la Défense et les responsables en charge de la politique de défense refusent tout débat avec les citoyens sur la question des armes nucléaires. Une telle attitude est complètement incompatible avec la concertation annoncée pour l’élaboration d’un nouveau Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale. Des demandes de rendez-vous avaient également été adressées à d’autres ministères ainsi qu’au Parti socialiste. Toutes sont restées sans réponse.

Dans la poursuite de l’action, un petit groupe a réussi à pénétrer au siège du PS et à obtenir une entrevue.

Rendez-vous demain pour la commémoration du bombardement atomique de Nagasaki

Nullement découragés par ce déploiement policier, les jeûneurs et les jeûneuses maintiennent leur programme d’actions cette après-midi et demain.

Ils demandent que la France s’engage immédiatement dans des mesures concrètes de désarmement — arrêt de la modernisation, démantèlement de la force aéroportée, etc. — et prenne de fortes initiatives internationales en faveur du désarmement nucléaire.

Les jeûneurs vous invitent à la commémoration du bombardement atomique de Nagasaki demain, jeudi 9 août à 11 heures, au Mur pour la Paix, face à la Tour Eiffel.

Après la cérémonie, ils se retrouveront à la Mairie du 2e (8, rue de la Banque) pour partager une collation de rupture du jeûne. Nous vous invitons à les rencontrer à 14 heures.

Maison de Vigilance,
Réseau "Sortir du nucléaire",
Armes nucléaires STOP

Informations, photos et vidéos sur le site www.vigilancehiroshimanagasaki.com


6 août 2012 Hiroshima commémore la bombe

Soixante-sept ans après le premier bombardement nucléaire de l’Histoire, la ville d’Hiroshima s’est recueillie, comme chaque année, à l’heure de l’explosion. La cérémonie de cette année faisait également écho à la catastrophe nucléaire de Fukushima, en mars 2011.

Des dizaines de milliers de personnes ont commémoré lundi le bombardement atomique sur Hiroshima, il y a 67 ans, sur fond de contestation croissante du nucléaire dans le Japon d’après Fukushima.

http://www.liberation.fr/monde/2012/08/06/hiroshima-commemore-la-bombe_837936


6 août 2012 Agir contre les Armes nucléaires Brèves Du 6 au 9 août 2012, jeûne international pour l’abolition

Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de plus de 930 associations
et 57 000 personnes
Agréée pour la protection de l’environnement
http://www.sortirdunucleaire.org/

Armes nucléaires Stop
http://armesnucleairesstop.org/
Armes nucléaires Stop

Communiqué de presse - Lundi 6 août 2012
Jeûne International pour l’abolition des armes nucléaires du 6 au 9 août - Le programme

Le Jeûne International pour l’abolition totale des armes nucléaires et le souvenir de toutes les victimes des armes nucléaires rassemblera plus de 70 personnes à Paris du 6 au 9 août. De nombreuses personnes jeuneront également en régions.

Nous vous invitons à nous rejoindre lors d’événements forts ponctuant ces journées :

Lundi 6 :

8 h : Rendez-vous au Mur pour la Paix pour la commémoration du bombardement de Hiroshima, à laquelle est invité l’Ambassadeur du Japon : allumage de la Flamme de l’Abolition, danse traditionnelle japonaise (Bhutô), lecture de textes.

Présence jusqu’à 18 h (stands d’informations, expositions, etc.).

Mardi 7 :

Présence de 10 h à 18 h au Mur pour la Paix.

14 h : Chaîne humaine à proximité de la Tour Eiffel.

19 h 30 : Cinéma La Clef, 34 rue Daubenton, Paris 5ème : projection du film "Pluie Noire" suivie d’un débat.

Mercredi 8 :

Présence de 10 h à 18 h au Mur pour la Paix.

14 h : die-in sous la Tour Eiffel.

21 h 30 : Rendez-vous place Stalingrad, pour une marche aux flambeaux le long du canal Saint-Martin.

Jeudi 9 :

Présence au Mur pour la Paix de 10 h à midi.

11 h : commémoration du bombardement de Nagasaki. Les traditionnels origamis des Grues de la Paix seront déposés au Mur pour la Paix.

14 h : rupture du jeûne en Mairie du 2ème (8, rue de la Banque).

Des demandes de rencontres officielles (Élysée, ministère de la Défense, des Affaires étrangères, Assemblées parlementaires...) ont été formulées par les associations organisatrices. Nous vous tiendrons informés des suites éventuelles.

Réseau Sortir du Nucléaire, Armes Nucléaires Stop, Maison de Vigilance

Pour suivre le Jeûne International et télécharger le dossier de presse :
http://www.vigilancehiroshimanagasaki.com
http://groupes.sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/Dossier_presse-V2.pdf


1er août 2012 Agir contre les Armes nucléaires Brèves Le Jeûne de Taverny du lundi 6 août au jeudi 9 août 2012

Retrouvez nous du lundi 6 août au jeudi 9 août 2012 :

Salle des Fêtes- Place Charles de Gaulle- 95150 Taverny

Vingt septième commémoration des bombardements atomiques des villes d’Hiroshima et de Nagasaki, nous jeûnerons durant ces quatre tristes journées anniversaires en exigeant l’abandon unilatéral par la France de son arsenal nucléaire terroriste.

N’OUBLIEZ PAS VOTRE SAC DE COUCHAGE (parapluie et tapis de sol recommandés).

http://sanurezo.org/spip.php?breve7

Je vous transmets aussi ces liens qui contiennent tous les renseignements nécessaires pour nous joindre et appréhender la situation :

http://sanurezo.org/spip.php?article50

http://sanurezo.org/spip.php?article27

http://sanurezo.org/spip.php?article29

http://sanurezo.org/spip.php?article30

http://sanurezo.org/spip.php?article35

http://sanurezo.org/spip.php?article81

Amitié Solidaire & AntiNUcléaire.

Pierre R. trésorier des Jeûneurs Vigilants de Taverny


13 juillet 2012 Mettre le désarmement nucléaire à l’ordre du jour !

http://www.sortirdunucleaire.org/
Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de plus de 930 associations
et 57 000 personnes
Agréée pour la protection de l’environnement
http://www.sortirdunucleaire.org/

Armes nucléaires STOP
http://armesnucleairesstop.org/

Maison de Vigilance
http://www.maisondevigilance.com/
Armes nucléaires Stop

Communiqué de presse - 13 juillet 2012
Mettre le désarmement nucléaire à l’ordre du jour !
Le 14 juillet 1789, les citoyens français ont exprimé leur volonté de libération. Nous, citoyens du monde, exprimons en ce 14 juillet 2012 notre exigence de libérer le monde des armes nucléaires. C’est le sens du jeûne international pour l’abolition des armes nucléaires organisé à Paris du 6 au 9 août 2012 en mémoire des victimes des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki par la Maison de Vigilance, le Réseau « Sortir du nucléaire » et le collectif Armes nucléaires STOP avec le soutien de la Mairie de Paris 2ème.

L’élaboration du Livre Blanc sur la Défense, prévu pour la fin de l’année 2012, doit être l’occasion d’engager un véritable débat citoyen pour une nouvelle politique de sécurité humaine.

Nous demandons que la France s’engage en faveur d’une politique de désarmement nucléaire, en particulier en votant la Convention d’élimination des armes nucléaires acceptée à l’ONU par les 3/4 des États membres. Nous demandons que la France engage des mesures concrètes de désarmement nucléaire.

Récemment, des déclarations de personnalités et de nombreuses actions courageuses de jeûneurs ont alerté l’opinion publique sur ces urgences.

La France pourrait devenir le leader de l’Europe pour le désarmement nucléaire. Le jeûne international des 6-9 août exprime cette exigence. Nous invitons les citoyen-ne-s à rejoindre les jeûneurs qui seront présents au Mur pour la Paix, devant la Tour Eiffel.

Vous êtes invités à la conférence de presse le 2 août à 11 heures à la Mairie de Paris 2ème, 8 rue de la Banque.

Maison de Vigilance, Réseau "Sortir du nucléaire", Armes nucléaires STOP

Informations sur le site www.vigilancehiroshimanagasaki.com


24 juin 2012 POUR UNE CONVENTION D’ELIMINATION DES ARMES NUCLEAIRES

Empêchons les puissances nucléaires de tergiverser ! C’est le moment de signer la Cyber-Lettre pour l’élimination des armes nucléaires

Signez la cyber-pétition en ligne

Les déclarations de Michel Rocard, celles de Paul Quilès, le sondage du Mouvement de la Paix, autant d’éléments qui replacent l’abolition des armes nucléaires dans le débat public. Voir sur ce lien le communiqué du Mouvement de la Paix.
>
> C’est le moment d’amplifier la mobilisation. Aussi, nous vous invitons à écrire au Président de la République, aux ministres des Affaires Etrangères et de la Défense pour que la France s’engage dans un processus de désarmement et soutienne à l’ONU le modèle de Convention d’élimination des armes nucléaires.
>
> En France, un Collectif de la Campagne internationale pour abolir l’arme nucléaire (ICAN) rassemble déjà 63 organisations qui œuvrent ensemble à préserver les générations futures de la menace atomique.

Pour agir :

Signez la
cyber-pétition en ligne
qui sera envoyée en votre nom à l’Elysée et aux ministres concernés - cela ne prend que quelques instants ;

Téléchargez la pétition en format papier (pdf)


2 juin 2012 Du 6 au 9 août 2012, jeûne international à Paris pour l’abolition des armes nucléaires

Le 2 juin 2012 est la Journée mondiale pour l’Abolition des Armes nucléaires. Nous saisissons cette occasion pour annoncer la tenue d’un Jeûne International du 6 au 9 août à Paris pour l’abolition des armes nucléaires.

(...)

Un Jeûne International pour l’Abolition des armes nucléaires aura lieu à Paris, du 6 au 9 août 2012, dates de commémoration des bombardements nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki.
Plusieurs associations, impliquées dans la campagne internationale ICAN (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons), préparent cet événement important dont la Mairie du 2ème arrondissement de Paris est également partenaire. La Maison de Vigilance a organisé depuis 28 ans de tels jeûnes, initiés par Théodore Monod et Solange Fernex. Cette année, la mobilisation de nouveaux acteurs donnera une dimension internationale à cette action de protestation et d’interpellation.

Pourquoi un jeûne international ? Pour reprendre l’appel de Stéphane Hessel et d’Albert Jacquard dans leur récent pamphlet : "Exigez le désarmement nucléaire total !"

http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/communiques/affiche.php?aff=878


31 mai 2012 Soutien à Jean-Marie Matagne, en grève de la faim depuis le 15 mai pour l’élimination des armes nucléaires

Communiqué de presse - 31 mai 2012

Le Réseau « Sortir du nucléaire » exprime son soutien à Jean-Marie Matagne, qui est entré dans sa troisième semaine de jeûne de revendication. Le président d’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) a cessé de s’alimenter le mardi 15 mai, jour de la prise de fonction de François Hollande.

Jean-Marie Matagne a choisi cette forme d’action non-violente et courageuse pour alerter les citoyens, le nouveau gouvernement et les candidat-e-s aux élections législatives sur la nécessité pour la France de s’engager dans la négociation multilatérale d’une Convention d’Élimination de toutes les armes nucléaires. Il demande au Président François Hollande de consulter les Français sur cette question : « Approuvez-vous que la France participe avec les autres États concernés à l’élimination complète des armes nucléaires, sous un contrôle mutuel et international strict et efficace ? »

http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/communiques/affiche.php?aff=877


30 mai 2012 Agir contre les Armes nucléaires Brèves 15e jour de grève de la faim pour l’abolition des armes nucléaires

(CSGF-RAHAN) - 29 mai 2012

Jean-Marie Matagne entre mardi 29 mai dans son 15e jour de grève de la faim pour obtenir un référendum sur la participation de la France au processus d’abolition des armes nucléaires. Depuis le 15 mai, il a perdu 10 kilos, mais sa santé est bonne et son moral intact. Ce week-end, les journaux et hebdos de Charente Maritime (Sud Ouest, Le Littoral, La Haute Saintonge, L’Angérien libre…) et les radios locales ont bien rendu compte de son action.

Son comité de soutien (CSGF-RAHAN) poursuit l’extension et la coordination de la solidarité au niveau national. La perspective de jeûnes symboliques d’accompagnement se précise. De nombreux messages de soutien lui sont parvenus de toute la France et de l’étranger. Sa détermination est totale. Il attend une réponse du Président de la République à sa demande d’audience.

Il a publié hier, sur le blog de Jean-Marie Collin (expert en armements et en désarmement) et sur le site d’ACDN un article intitulé : "Abolition des armes nucléaires : Un ’contrôle mutuel et international strict et efficace’ est-il possible ?"

http://reporterre.net/spip.php?article3002


11 mai 2012 Agir contre les Armes nucléaires Brèves Pour retirer les armes nucléaires américaines d’Europe

Le 20 mai prochain, François Hollande prendra sa première grande décision internationale : les gouvernements de l’OTAN vont se réunir à Chicago pour examiner le sort des armes nucléaires américaines stationnées en Europe. La France bloque le processus de retrait de ces armes depuis des années. Pour que notre nouveau Président change de cap par rapport à ses prédécesseurs, signez la pétition maintenant !
Aux gouvernements membres de l’OTAN

La guerre froide est terminée depuis plus de 20 ans. Garder des armes nucléaires américaines en Allemagne, Turquie, Hollande, Belgique et Italie ne fait plus aucun sens. Ces armes nucléaires sont les vestiges d’un monde révolu : elles ne règlent en rien les problèmes d’instabilité géopolitique actuels. Elles sont dangereuses et coûteuses. Nous vous demandons de faire aujourd’hui un pas historique vers un monde sans armes nucléaires en les retirant du sol européen.

http://nukesout.org/fr/


30 avril 2012 Agir contre les Armes nucléaires Brèves cyberaction N° 473 : UN RÉFÉRENDUM POUR ABOLIR LA GUERRE NUCLÉAIRE !

cyberaction mise en ligne le 30/04/2012 par : ACDN
Elle sera envoyée à : Les deux candidats du second tour de la présidentielle

Elle prendra fin le : 06/05/2012

Une nouvelle guerre dite "préventive" menace d’embraser le Moyen-Orient : Israël, qui s’y prépare depuis 2005, serait sur le point d’attaquer les installations nucléaires de l’Iran. Cette guerre peut et doit être évitée. Ses effets seraient catastrophiques pour les habitants de la région et sans doute pour le monde entier. L’appel aux Européens lancé en 2007 par Michel Rocard, Yehuda Ataï et Jean-Marie Matagne : "Empêcher la guerre contre l’Iran", est donc toujours d’actualité, de même que leur appel de 2009 "Pour un Moyen-Orient sans armes de destruction massive".

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/referendum-abolir-guerre-nucleaire-nbsp-470.html


3 avril 2012 Le drone atomique est (presque) paré à décoller

Un laboratoire US de recherche sur les armements a planché sur un concept d’avion guidé, propulsé par un réacteur nucléaire. Résultat : c’est techniquement faisable, mais politiquement indéfendable.

C’est un document étrange qui a récemment été mis en ligne sur le site de la fédération des scientifiques américains (FAS). Sur trois pages, des scientifiques des laboratoires Sandia font un rapide compte rendu d’une recherche un peu étonnante.

http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-drone-atomique-est-presque-pare-a-decoller,28373


28 mars 2012 « Présidentielle 2012 » Votre candidature Objet : non utilisation, destruction et interdiction des armes à l’uranium « appauvri » par l’Etat français

LAMIREAU Thierry
6 bis, route de la FULY
74150 RUMILLY
email : t.lamireau free.fr
Tél : 06 32 18 94 37
Réalisateur du film “URANIUM EN LIMOUSIN”
RUMILLY, le 26 Mars 2012
LETTRE OUVERTE
« Présidentielle 2012 »
Votre candidature
Objet : non utilisation, destruction et interdiction des armes à l’uranium « appauvri »
par l’Etat français
Madame, Monsieur,
Vous avez choisi d’être candidat (e) à l’élection présidentielle 2012 de la Nation
française.
A cette occasion, permettez-moi de vous envoyer cette LETTRE OUVERTE.
Ces derniers jours vous avez bien voulu réagir par rapport à l’horrible « affaire
Mohamed MERAH ».
Certains ont souligné « l’horreur » et notamment par rapport à l’exécution des enfants
dans les locaux même de leur école.
Il a été également indiqué que ces enfants « étaient aussi nos enfants ».
Réalisateur du film « URANIUM EN LIMOUSIN » et également enseignant en Haute-
Savoie auprès d’enfants de la maternelle, permettez-moi de souligner que dans le
domaine de « l’horreur » il y a pire, notamment de la part de certains Etats comme la
France.
En effet, la France comme les Etats-Unis et quelques autres utilisent, lors de conflits (à
travers par exemple les interventions de l’OTAN) divers, des armes dites « munitions
flèches » à l’uranium « appauvri ».
Certains aéronefs (avions de chasse, hélicoptères d’attaque) ont ainsi envoyé ces armes
sur les sols de l’ex-Yougoslavie, en Bosnie, en Serbie, au Kosovo, en Afghanistan, en
Irak, en Libye, au Liban, etc.
Ainsi, cette utilisation d’armes nucléaires s’est banalisée dans l’indifférence générale.
L’uranium métal inclus dans le pénétrateur de ces armes est, si l’on peut dire, l’arbalète
des temps modernes.
L’uranium « appauvri » est plus dense que le plomb et, de ce fait, au lieu de traverser un
char en traverse deux ou pénètre dans des bâtiments en béton à des profondeurs encore
plus importantes.
Après le lancement de l’obus, le sabot s’ouvre en libérant le pénétrateur à une vitesse
supersonique de 1700 mètres par seconde.
A cette vitesse, l’impact est celui d’un caillou dans l’eau, le blindage de l’objectif visé
jouant le rôle de l’eau et la flèche de l’arme celui du caillou.
Mais ces armes possèdent d’autres effets, ceux-là, plus dévastateurs et à très longs
termes.
L’entrée brutale dans la cible entraîne une surpression terrible capable de faire sauter
une tourelle de char comme un bouchon de champagne. De plus, la vitesse et le contact
entre les deux matériaux (celui de l’arme et de la cible) dégagent une énorme chaleur de
rayonnement dont l’effet destructeur s’ajoute aux précédents. Enfin, l’uranium est un
matériau pyrophorique, c’est-à-dire qu’il prend feu dans l’air. L’uranium s’oxyde si vite
qu’il prend feu en libérant IN SITU différentes particules radioactives ET chimiques.
Je tire ces informations d’un document de l’OTAN en date du 25 août 1992 (Document
AC/258-D/425).
L’on peut lire dans ce même document :
« Un dépôt important de poussière d’uranium, de l’ordre de quelques g/m2, peut avoir
un effet toxique sur les plantes et sur le bétail en pâture. Le dépôt d’uranium
« appauvri » pourrait alors finir par être ingéré par l’homme, si la contamination se met
dans la chaîne alimentaire.
Le taux de conversion de l’uranium « appauvri » métallique en oxyde, sous la forme de
particules d’un format potentiellement respirable (très petites), est bien plus important
(de 10 à 1000 fois) en cas d’explosion qu’en cas d’incendie. En outre, des éclats
d’uranium « appauvri » en feu peuvent être projetés à des distances considérables,
créant des sources secondaires de fumée d’uranium « appauvri » et de contamination de
la surface. »
Les pays voisins des régions bombardées n’ont pas été épargnés par les retombées de
particules radioactives et chimiques...comme le Koweït, l’Arabie Saoudite, l’Iran, des
régions d’Albanie, de Macédoine, de Grèce, du Pakistan, pour ne citer qu’eux.
Il y a donc une pollution des sols, des eaux et de l’air pour plusieurs milliards d’années
et cela provoque des problèmes importants de morbidités (nombreuses maladies
induites), de mortalité et d’apparition de malformations congénitales monstrueuses
puisque l’ADN est touché...il y a donc une transmission aux générations suivantes.
L’uranium « appauvri » est un déchet nucléaire « recyclé » par les pays utilisateurs
comme une munition classique.
C’est un déchet radioactif issu de l’enrichissement de l’uranium destiné aux réacteurs
nucléaires civils et militaires.
Il contient environ 0,2% d’uranium 235 et 99,75% d’uranium 238 dont la demie vie
(période) est de 4,5 milliards d’années (l’âge de la terre !). On l’appelle « appauvri »
parce que son activité est de 40% inférieure à celle de l’uranium naturel...ce qui ne
signifie nullement qu’il est moins dangereux !
Il faut, en effet, rappeler que l’uranium « appauvri » utilisé dans l’armement est
mélangé à de l’uranium issu des usines de retraitement qui contient des produits de
fission hautement radioactifs comme l’uranium 236, le plutonium 238 et 239, le
technétium 99 ou le ruthénium 106 qui potentialisent de fait sa nocivité.
Le mythe de la « guerre propre » a fait long feu...si je puis dire !...pour les peuples
autochtones comme pour les militaires et journalistes ayant approché de trop près les
pollutions de ces armes.
L’Agence Internationale de l’Energie Atomique prévoit d’ailleurs un excès d’un demi
million de morts rien que pour l’Irak !
Il y a une violation des règles internationales de radioprotection.
Selon le Droit International sur le contrôle des armements, les armes à l’uranium
« appauvri » sont illégales (Convention de LA HAYE de 1899 et 1907, de GENEVE de
1925 et 1949, Charte de NUREMBERG de 1945, Convention des Nations Unies du 10
octobre 1980 dite « Convention des armes inhumaines ») pour les raisons citées
précédemment.
« Dans la plupart des rapports officiels, la question du respect de la réglementation et
des normes de radioprotection est totalement éludée. Pareillement, le terme de « déchets
radioactifs » et les prescriptions qui s’y rapportent sont tabous. C’est pourtant la
terminologie appropriée pour décrire les obus et munitions à l’uranium appauvri
dispersés dans l’environnement. » (Document CRIIRAD Corinne Castanier et Bruno
Chareyron).
La désinformation, qui présente l’uranium « appauvri » comme un produit anodin,
permet aux pays comme la France de se défausser de la prise en charge des coûts de
décontamination mais surtout de banaliser dans l’indifférence générale l’usage de telles
armes dans les conflits en condamnant pour « l’éternité » des populations civiles
innocentes.
Les armées de près de 50 pays sont équipées de ces munitions à l’uranium « appauvri » !
Arrêtons ce massacre sous couvert de l’OMS et de l’ONU !
L’utilisation de ces armes à l’uranium « appauvri » est un CRIME CONTRE
L’HUMANITE !
Il y a donc, malheureusement, pire que la folie fanatique d’un individu comme celle de
Mohamed MERAH...il y a la folie meurtrière des Etats comme la France et bien
d’autres.
Vous êtes candidat(e) à l’élection présidentielle, je souhaiterais donc connaître votre
engagement concernant ce grave problème...bien plus important que celui d’un individu
fanatique puisqu’il concerne l’engagement moral de notre Nation vis-à-vis du peuple
français et des Nations de la planète.
Vous engagez-vous à arrêter (dès votre arrivée à la tête de notre pays), détruire et
interdire l’usage des armes à l’uranium « appauvri » en France et à œuvrer sans relâche
auprès des instances internationales comme l’ONU pour que les armes à l’uranium
« appauvri » soient définitivement interdites dans tous les conflits sur la planète ?
Certain de votre bienveillante attention et de votre réponse réalisée avec la plus grande
célérité, veuillez agréer Madame, Monsieur, l’assurance de mes meilleurs sentiments.
Thierry LAMIREAU


8 octobre 2011 A Fallouja, les "bébés monstres" soulèvent des questions sur les armes américaines utilisées en 2004

"L’armée américaine a-t-elle utilisé l’arme nucléaire en Irak ?" C’est la surprenante question posée par France Info vendredi 10 juin. En partenariat avec Paris-Match, Angélique Férat, la correspondante de la radio dans la région, s’est rendue à Fallouja, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Bagdad. En avril puis novembre 2004, la ville, bastion de l’insurrection sunnite, a été prise d’assaut et partiellement détruite par les forces américaines. Depuis, la ville connaît un nombre très élevé d’enfants malformés à la naissance, à tel point que selon la journaliste "chaque famille ou presque a son ’bébé-monstre’ à Fallouja". Les autorités irakiennes refusent de se pencher sur le sujet et aucune statistique officielle n’existe.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/06/10/a-fallouja-les-bebes-monstres-soulevent-des-questions-sur-les-armes-americaines-utilisees-en-2004_1534674_3218.html


26 juillet 2011 Agir contre les Armes nucléaires Brèves Appel international de physiciens pour un embargo sur l’emploi de bombes à l’uranium "appauvri" en usage actuellement par l’occident en Lybie.

L’Association Internationale des Physiciens Pour la Prévention de la Guerre Nucléaire (IPPNW) tire la sonnette d’alarme sur l’utilisation par les puissances occidentales d’armes à l’Uranium dit "appauvri" et les très graves effets sur la santé des populations civiles et des militaires. Ces armes de destruction intensive (les bombes sales des pays riches) ont été utilisé en Irak, dans les Balkans, et aujourd’hui en Libye par l’aviation occidentale. Loin d’être "appauvri" la radioactivité de ces bombes est terrible : les particules d’aérosol générées dans un état « céramique » très dur sont retenues dans les poumons et près des ganglions lymphatiques pour une période prolongée. Conséquence : l’augmentation du risque de dommages cellulaires dû aux radiations alpha. La folle Areva (NC) à fabriqué au 30 décembre 2001 plus de 190 000 tonnes d’Uranium UA (sur le site de Pierrelatte notamment). Les scientifiques lancent un appel à l’embargo sur l’emploi de ces bombes à l’uranium UA.

http://www.spiritsoleil.com/nonaunucleaire/sud-est/index.php?post/2011/07/25/Appel-international-de-physiciens-pour-un-embargo-sur-l-emploi-de-bombes-%C3%A0-l-uranium-appauvri-en-uasge-actuellement-par-l-occident-en-Lybie.


25 juin 2011 Agir contre les Armes nucléaires Brèves Contre la prolifération des armes nucléaires !

Par Rédaction (24 juin 2011)

A l’occasion de la journée internationale pour l’abolition de l’arme nucléaire le 25 juin et du sommet réunissant les 5 puissances nucléaires officielles à Paris, plusieurs organisations appellent à une action symbolique « pour dénoncer le suicide collectif vers lequel l’armement nucléaire nous conduit ».

http://www.bastamag.net/article1621.html


9 août 2010 Agir contre les Armes nucléaires Brèves Après Hiroshima, le débat sur une Convention d’abolition sur la place publique...

55.000 personnes ont assisté, ce 6 août 2010, à la cérémonie de commémoration des bombardements d’Hiroshima en 1945 par l’aviation US. "Nous devons transmettre partout sur la planète le désir ardent dessurvivants pour l’abolition des armes nucléaires", leur a déclaré Tadatoshi Akiba, le maire d’Hiroshima, créateur du réseau international "Mayors for Peace" qui compte plus de 4 000 collectivités locales associées dans le monde.
Les représentants officiels de 74 pays étaient présents ainsi que de nombreuses ONGs, comme pour la France, le Mouvement de la paix.

http://culturedepaix.blogspot.com/2010/08/apres-hiroshime-le-debat-sur-une.html


3 août 2010 Armes nucléaires, Planète en danger Brèves la Maison de Vigilance de Taverny vous invite à un jeûne d’interpellation et d’actions du 6 au 9 août 2010

la Maison de Vigilance de Taverny
vous invite à un
jeûne d’interpellation et d’actions
du 6 au 9 août 2010
(dates de commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki)
devant le Mur pour la Paix, place Joffre, Champ de Mars à Paris

POUR :
 L’abolition des armes nucléaires avant 2020
 Le respect du Traité de Non Prolifération
 Le soutien de la France à une Convention d’élimination des armes nucléaires
 Les activités indiquées sont proposées et soumises à approbation des jeûneurs pour
modifications, les jeûneurs pourront faire d’autres suggestions...

http://www.maisondevigilance.com/projets.htm


1er juillet 2010 Armes nucléaires, Planète en danger Brèves Au JT de 12 h, france 3 a traité le sujet Bombinette atomique à St-Dizier.

Au JT de 12 h, france 3 a traité le sujet Bombinette atomique à St-Dizier.

Le journaliste a fait état du communiqué ci-dessous,
et pour la première fois à la télé,
La Fédération Grand-Est STOP déchets nucléaires a été citée !!!

Evidemment ça repassera ce soir au JT de 19 h.

Je le mettrai en ligne prochainement.

A+

Michel GUERITTE

Fédération Grand-Est STOP déchets nucléaires
BP 17 - 52101 SAINT DIZIER Cedex - FRANCE
www.burestop.org - www.villesurterre.com


Communiqué
Jeudi 1er Juillet


Missile nucléaire dans le ciel de Champagne-Lorraine

‘’Opérationnel’’ ! Derrière ce petit mot se cache une décision lourde de conséquences. Ce jeudi 1er juillet, au cœur de la Champagne-Ardenne/Lorraine, les ‘’Rafale’’ de la Base aérienne de Saint-Dizier (Haute-Marne) auront carte blanche pour embarquer le feu atomique… en toute discrétion.

« Sujet sensible » s’entend-on répondre par la BA 113 (Base aérienne) de Saint-Dizier. Bien la peine d’accoler ‘’transparence’’ à tout ce qui touche au nucléaire, d’avoir initié un ‘’Haut Comité à la transparence’’, d’avoir créé des ‘’Commissions d’Information’’ sur certains sites militaires, dont la BA 113 (décret du 17 juillet 2003). « Une quoi ? Commission d’information…. connais pas » ajoute le service ‘relations publiques’ de la Base aérienne. Peut-être en saura-t-on un peu plus du côté de la préfecture (Chaumont), où la demande court actuellement à travers les services, et la hiérarchie.

C’est donc par un média et des associatifs spécialisés que des informations ont filtré. Non, les FAS –Forces aériennes stratégiques- n’avaient encore aucun Rafale doté de la bombe nucléaire. Ce 1er juillet sera donc bien une première : Saint-Dizier, par l’escadron 1/91 Gascogne, sera et restera LA SEULE base de France à voir des Rafale (type F3) embarquer la bombe atomique (1). Et pas n’importe quelle bombinette, le missile ASMP-A. ASMP pour ‘Air Sol Moyenne Portée’ et A pour ‘Amélioré’ : plus vite, plus loin… et beaucoup plus ruineux. Il se dit qu’un seul missile de la version ‘non améliorée’ coûterait la somme folle de 15 millions d’euros ! Et le pays en compterait plusieurs dizaines en stock.

Suivant la doctrine des présidents Chirac puis Sarkozy, si la dissuasion nucléaire a pour objectif de ‘défendre les intérêts vitaux’ du pays elle a effectivement bien des proies à protéger dans le Grand-Est : cocotes-minutes atomiques (Chooz, Nogent-sur-Seine, Cattenom, Fessenheim), poubelles et sites radioactifs (Soulaines, Morvilliers, Epothémont, Bure, FAVL), dépôt de munitions dont certaines à uranium (Brienne-le-Château), INBS-Installations nucléaires de base-Secrètes (Pontfaverger-Moronvilliers, Valduc, sur le Plateau de Langres et où sont fabriquées… les têtes nucléaires TNA des missiles)…

Mais, une réflexion taraude : si la BA 113 est une base ‘’stratégique’’, et si elle recèle en plus un DAMS (Dépôt atelier de munitions spéciale) -c’est à dire qu’y sont stockés des missiles nucléaires - ça signifie que Saint-Dizier devient une cible capitale pour un ennemi potentiel, et donc une région complète dévastée et contaminée en cas de frappe !

Si elles savaient, les populations de la grande région feraient-elles confiance à l’habituel « dormez tranquilles » ?

(1) une autre base se trouve également concernée, Istres, mais par des ‘Mirage’, appelés à disparaître


28 avril 2010 Armes nucléaires, Planète en danger Brèves CONTRE les ARMES NUCLÉAIRES L’Elysée bloquée par les antinucléaires

Réseau "Sortir du nucléaire" - Fédération de 880 associations agréée pour la protection de l’environnement
http://www.sortirdunucleaire.org/

L’Elysée bloquée par les antinucléaires

Une quinzaine d’activistes qui menaient une action pacifiste de protestation contre le nucléaire militaire devant l’Elysée ont été arrêtés ce matin.

Cette action était destinée à mettre en évidence la violation par la France du Traité de Non Prolifération par la France (dont la révision commence dans quelques jours à New York). L’action se déroulait dans le cadre d’un jeûne-action pour l’abolition des armes nucléaires, coordonné par le Réseau "Sortir du nucléaire" (plus d’informations sur http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/jeune-action-pour-l-abolition-des/)
Parmi les activistes arrêtés, on compte plusieurs personnes qui jeûnent depuis deux jours déjà, dont un homme de 78 ans.

Les photos (spectaculaires) de l’arrestation sont visibles sur le site du Réseau "Sortir du nucléaire" http://groupes.sortirdunucleaire.org/blogs/jeune-action-pour-l-abolition-des/article/photos-du-blocage-de-l-elysee-par

ou peuvent être téléchargées ci-dessous :

http://dl.free.fr/q4MjDgAp1


26 avril 2010 Armes nucléaires, Planète en danger Brèves CONTRE les ARMES NUCLÉAIRES dix jours de jeûne-action Paris, 27 avril – 7 mai 2010

Réseau « Sortir du nucléaire » - communiqué de presse du 26 avril 2010

CONTRE les ARMES NUCLÉAIRES
dix jours de jeûne-action
Paris, 27 avril – 7 mai 2010

Contact presse : Xavier Renou 06 64 18 34 21 - xrenou2 wanadoo.fr

La Conférence d’examen du Traité de non-prolifération des armes atomiques (TNP) se tiendra à New York du 3 au 28 mai 2010.
La communauté internationale, derrière Barack Obama, se dit prête à engager un processus de désarmement nucléaire.
Mais la France s’y oppose encore, et le gouvernement passe outre le droit international, en développant les missiles M51 à tête nucléaire.

CONFÉRENCE DE PRESSE mardi 27 avril à 11h
en présence de Mgr Gaillot et des 8 jeûneurs (dont le sénateur Jacques Muller)
24 rue de la Banque (cour de la mairie du 2ème)

PROGRAMME : http://www.sortirdunucleaire.org/dossiers/jeune-abolition.html


20 mars 2010 Armes nucléaires, Planète en danger Brèves Nucléaire : une dissuasion partagée avec les Britanniques ?

Le quotidien britannique The Guardian affirme dans son édition d’aujourd’hui que la France a proposé au Royaume-Uni de partager entre les deux pays "la permanence à la mer" des Sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), ce qui reviendrait à faire partiellement dissuasion commune. Le quotidien cite un "responsable français" affirmant : "Nous avons évoqué l’idée de partager la permanence à la mer dans le cadre d’une discussion plus large concernant le partage des tâches de défense". Une information confirmée de source gouvernementale britannique. Des discussions à haut niveau ont eu lieu entre Paris et Londres, depuis une rencontre entre Sarkozy et Brown en mars 2008. En réalité, ce dialogue, très discret, à démarrer au moins depuis les années 90.

http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2010/03/nucl%C3%A9aire-une-dissuasion-partag%C3%A9e-avec-les-britanniques-.html


11 mars 2010 Armes nucléaires, Planète en danger Brèves Le risque nucléaire est avant tout climatique

La perspective d’un conflit nucléaire entre l’Inde et le Pakistan inquiète la commission internationale pour la non-prolifération et le désarmement nucléaires, créée en 2008 à l’initiative du premier ministre australien, Kevin Rudd. Un rapport conjoint australo-japonais, intitulé Conséquences climatiques catastrophiques des conflits nucléaires, souligne les risques climatiques qu’entraînerait un conflit régional, même considéré comme mineur.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/01/26/le-risque-nucleaire-est-avant-tout-climatique_1296776_3244.html


23 janvier 2022

https://www.mvtpaix.org/wordpress/

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le dimanche 23 janvier 2022

Mis à jour le dimanche 23 janvier 2022