Yonne Lautre

« Services publics dans l’Yonne : focale sur la santé », notes de Philippe Crabbe

à partir des échanges du mini-forum « Santé »
dimanche 22 février 2009 par Yonne Lautre

Ce que je peux signaler suite au mini forum, est la grande inquiétude de la population devant la difficulté grandissante de l’accès aux soins.

Des personnes de Clamecy ont parlé de leurs mobilisations lors du démantèlement de leur hôpital.

L’inquiétude est réelle devant le vieillissement du corps médical en milieu rural et la difficulté de fidéliser l’installation de médecins en cabinet ou en maison de santé, pourtant une alternative intéressante pour redistribuer la réponse médicale.

Des personnes handicapées ont exprimé leurs difficultés à avoir des interlocuteurs institutionnels dans les hôpitaux pour leur prise en charge.

Un usager de CAT a demandé pourquoi ces institutions étaient devenues des mini entreprises dans lesquelles la rentabilité et la réponse aux donneurs d’ordre est plus importante que leur prise en charge nécessaire aux regards de leurs handicaps.

Des aidants de parents en maison de retraite dénoncent la pénurie de personnels qualifiés dans ces établissements et pourtant, depuis les conventions tripartites signées avec les CG, l’augmentation non négligeables des prix de journées. ces établissements appartiennent de plus en plus souvent à des grandes multinationales qui investissent dans ce que mon collègues co animateur « l’or » gris, en référence à une sollicitation dont il a fait l’objet de la part de ces sociétés.

Il a été fait mention également de la généralisation des dépassements d’honoraire de la part de certains professionnels du soins.

Comme nous le signalions, tous deux, les lois doivent corriger les dérives, mais nos élus dans nos assemblées sont en majorité des médecins, qui influent sur les orientations de ces même lois.

La loi actuellement en discussion à l’assemblée, ne réfléchit que sur le versant rentabilité du soin, et non la recherche d’une véritable politique de santé publique.

Les questions environnementales ne sont pas prises en compte, l’avenir est critique avec les atteintes dues aux produits que nous manipulons aujourd’hui, mis sur le marché sans études d’impacts sur notre santé.

Il n’est pas étonnant que le gouvernement « réfléchisse » à réformer les ALD pour à terme faire disparaître la prise en charge à 100% de ces malades.

Le principe de solidarité est de nouveau mis à mal.

Avec mon collègue, nous avons trouvé les personnes présentes inquiètes mais mobilisées, attendant des initiatives pour faire part de cette inquiétude.

Pour mon collègue et moi même, une des solutions est de mutualiser les luttes et non lutter localement pour « son » hôpital« pour sa »maison médicale" mais pour une véritable politique de santé publique à cours (il y a urgence) mais aussi à long terme (vieillissement de la population et apparition des affections chroniques).

Ce fut très enrichissant et .....rassurant sur la mobilisation possible.

A très bientôt.

Philippe pour les Verts de l’Yonne.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 156 / 3955246

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site S’engager pour les alternatives partout et maintenant, (...)  Suivre la vie du site Santé & Alternatives  Suivre la vie du site Yonne & Bourgogne & Franche-Comté   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License