Yonne Lautre

« Stop aux produits toxiques dans les produits de soin » par Catie Pourlaix

mercredi 3 février 2010 par Yonne Lautre

Le docteur Sherry Rigers (1990), spécialiste en médecine environnementale, commente : Les jeunes enfants vivent de façon dangereuse. Jouer sur le sol les expose au formaldéhyde et autres contaminants des pesticides et nettoyants domestiques.
Les enfants respirent aussi plus rapidement que les adultes, alors ils inspirent 3 fois plus de contaminants.
De plus, parce que leur système immunitaire et d’excrétion n’est pas complètement développé, ils ne peuvent filtrer les toxines aussi bien qu’un adulte.
Nous commençons seulement à comprendre à quel point les toxines affectent la vie des enfants. Le taux de cancer et de problèmes d’apprentissage des enfants est plus élevé que jamais.

« Faites une vérification rapide des étiquettes de vos produits de soin... »

Alcool : Il est utilisé dans les bains de bouche. Il est Impliqué dans les cancers oraux, de la langue et de la gorge. La voie buccale est la plus rapide à atteindre le système sanguin.

Aluminum : Il est employé dans les déodorants. Il peut entrainer des réactions inflammatoires. Les glandes sudoripares peuvent être endommagées par une utilisation répétée. Il irrite la peau. Il peut être relié au dommage des nerfs et désordres du cerveau tel que la maladie d’Alzheimer.

Colorants (teinture au goudron de charbon) : On les trouve dans les shampoings colorants. Des chercheurs américains ont constatés que l’utilisation de colorants pour les cheveux multipliait par cinq le risque de cancer du sein. Ils sont fréquemment contaminés avec du plomb et de l’arsenic. Ils peuvent causer des dommages aux yeux.

Bentonite ou Kaoline : Utilisé pour éteindre les feux de forêt. Peut fournir une barrière anti-respirante à la peau.

Benzoic ou Benzyl : Il contient des bagues d’enzène et du toluène, des agents potentiellement cancérigènes, des dis rupteurs endocriniens et il peut aussi causer des malformations à la naissance. Le chlorure de benzyle irrite les muqueuses et les yeux

Teintures au goudron de charbon : Est-ce que vous mangez du pétrole brut ? Si vous mangez de la nourriture qui contient des colorants synthétiques (« colorants alimentaires ») alors la réponse est oui. Ces colorants artificiels qui se retrouvent dans les produits familiers des super marchés tels que nourriture, médicaments et des produits non comestibles tels que les dentifrices et rince- bouches, sont synthétisés à partir du pétrole.
Ils sont originellement fabriqués à partir de l’huile de goudron de charbon et on les identifie encore dans l’industrie comme « colorants de goudron de charbon. » (Source : U.S. Food & Drug Administration)
Qu’est-ce qui ne va pas avec un peu de pétrole dans mon régime ?
Les scientifiques ont découvert que ces produits chimiques peuvent déclencher un large éventail de problèmes de comportement, de capacité à apprendre et de santé. Les colorants FD&C ou D&C, peuvent causer des réactions allergiques sévères, des attaques d’asthme, des maux de tête, la nausée, la fatigue, la nervosité, un manque de concentration et le cancer.

DEA ou TEA (Diéthanolamine) : C’est un composé présent dans les bains moussants, shampoings, savons liquides, lotions corporelles et beaucoup d’autres produits. C’est un cancérigène potentiel qui peut former des nitrosamines cancérigènes.

Dioxines : C’est un produit dérivé du processus de blanchissement du papier dans les moulins à papier. Les contenants traités aux dioxines parfois transfèrent des dioxines au produit lui-même. Les dioxines ont sont les nouveaux produits ajoutés à la liste des cancérigènes connus.

Fluoride : On le trouve principalement dans les dentifrices. Poison. Merck’s index, le principal livre de référence de la profession pharmaceutique, liste les usages industriels de composés fluoriques comme étant « un insecticide, particulièrement destiné aux fourmis et coquerelles. » Sous l’entête « Toxicité humaine », l’indexe dit "Des symptômes sévères résultent de l’ingestion de 0.25 à 0.45 grammes et la mort résulte de l’ingestion de 4 grammes. Divers scientifiques estiment qu’un excès de fluor exerce une influence négative sur le système nerveux et sont préoccupés par le nombre croissant de cas d’intoxication au fluor et d’ostéoporose.

Formaldéhyde : On l’utilise dans une variété de produits de nettoyage, de soins personnels, de cosmétiques et dans des kits de manucure conventionnels Un gaz toxique, sans couleur qui est un irritant et un cancérigène.

Laureth (éthoxylé), ou PEG : Il est employé dans une très large variété de produits d’hygiène corporelle. Il peut contenir du dioxane, un agent potentiel causant le cancer, un estrogène mimique et un dis rupteur endocrinien.

Glycol de propylène : Il est utilisé dans les cosmétiques, les lotions pour la peau, les lingettes pour bébés et les dentifrices. C’est également un antigel industriel et l’ingrédient principal de l’huile hydrauliques. Il a été démontré qu’il cause la dermatite, des anormalités au reins et au foie. Il peut empêcher la croissance des cellules de la peau et peut être irritant pour la peau.

Sodium Laureth/Lauryl Sulfate (SLES/SLS) : Il est utilisé dans les shampoings et après-shampoings, dans les lotions, les dentifrices et les savons. Mais, c’est surtout l’ingrédient principal des dégraissants industriels destinés aux machines, voitures et sols de garage. Il Peut endommager les dents des enfants. Il contient des dis rupteurs endocriniens, des mimiques d’estrogène et il est possible qu’il puisse causer la perte des cheveux. Il se produit dans le coeur, le foie, les poumons et le cerveau. Il Peut retarder la cicatrisation, causer des cataractes, rendre la peau rude et conduire au mauvais développement des yeux chez les enfants de moins de six ans. Il Peut aussi causer des ulcères de la bouche.

Talc : Il est utilisé dans les maquillages et bloque les pores de la peau (la peau ne sait plus respirer). Il est associé à une augmentation du cancer des ovaires.

Toluène : Le toluène est reconnu comme responsable de maux de tête, de vertiges et de somnolence. Il est irritant pour la peau et présente une toxicité auditive spécifique. L’exposition au toluène aggraverait chez l’homme les effets du bruit. De plus, il est désormais classé comme reprotoxique (toxique pour la reproduction) catégorie 3 (pour le développement du foetus). Les risques cancérigènes de ce composé sont également avérés.
_ La peau est perméable et tous les ingrédients toxiques qu’on applique sur notre corps se retrouvent très rapidement dans le sang... Le danger est donc bien réel.
_ Il existe des alternatives non-toxiques qui sont meilleurs pour nous et la planète...

Pour toutes questions, contactez-moi : Catie Pourbaix - lyly.cat hotmail.com

Des liens pour retrouver les sources de cet article et aller plus loin :

www.greenpeace.org/france/vigitox/document-et-liens/documents-téléchargables/guide-cosmetox

www.facebook.com/group.php?gid49518387054

www.amidelaterre.org/Les-ingrédients-nanotechnologiques.html

www.danger-sante.org/cosmetique-produit-beaute-maquillage


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 442 / 3956090

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Pollutions et santé  Suivre la vie du site Habillement Jouets Soins Hygiène & Polluants   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.6 + AHUNTSIC

Creative Commons License