Yonne Lautre

« L’éolien spéculatif doit-il tuer l’éolien ? » par Jean-Paul Couillault

dimanche 11 avril 2021 par Couillault Jean-Paul

De nouveaux projets de parcs éoliens dans l’Yonne et partout en France font que nous choisissons de remettre en Une cet article, écrit en 2010, mais qui reste, selon notre rédaction, un bon outil pour réfléchir.
Le 14 novembre 2020, l’auteur a complété le texte.

Le déferlement de projets éoliens dans l’Yonne suscite des controverses sans fin entre pro et anti. En tant que partisan du développement des énergies renouvelables, je ne comprends pas toujours les arguments des anti, mais j’admets que la plupart des projets proposés en commission des sites ne sont pas défendables.

Certes l’éolien en France ne remplacera pas à lui seul le nucléaire, le pétrole, le gaz, le charbon... et la production d’électricité éolienne est, par essence, discontinue.
Mais : pensez vous que l’éolien est inutile parce que nous avons déjà tout ce qu’il nous faut ? Pensez vous que le nucléaire est une énergie propre ?
Qu’elle ne génère pas de déchets ?
Qu’elle n’évapore pas 1,5 milliards de mètres cube d’eau par an en France dans les tours aéroréfrigérantes ?
Que les rejets de produits radioactifs sont sans effet sur la nature, les animaux, la santé humaine ?
Que pensez-vous des propos de ce militant anti éolien rencontré dans une réunion publique : « On sait bien que le nucléaire c’est dangereux, mais il n’y en a pas dans notre commune, alors on s’en fout ». 
Si vous n’êtes pas pro nucléaire, pourquoi reprendre sans analyse critique les arguments outranciers produits par Fédération des Energies Durables, pilotée par des partisans de l’atome ?

C’est vrai, l’éolien se développe grâce au prix de rachat du KWh à un prix intéressant (8,2 centimes le KWh). Du fait que le « retour sur investissement » se fait en environ 7 à 8 ans, les banquiers et les multinationales salivent. Hélas, nous vivons dans un monde libéral où l’argent est roi.
Comment pouvons-nous éviter que les capitaux privés s’investissent sur des créneaux qui rapportent ? Que feriez-vous si un investisseur, public ou privé, vous proposait des parts dans un parc éolien local avec un rapport de 8% par an ? [1]

Étes-vous prêts à mettre de l’argent dans un projet éolien (coopératif, associatif, citoyen.. rayer les mentions inutiles) ? [2].
Si c’est l’aspect capitaliste qui vous gène, pourquoi ne pas réclamer aussi la disparition des grandes surfaces des multinationales de l’agroalimentaire, vêtements, articles de sport... ?

Une éolienne « industrielle » mesure environ 140 mètres de haut en bout de pale : mât de 95m et pales de 45m environ pour une 2 MW. De plus elles sont placées sur les crêtes pour bien recevoir le vent, et de fait elles se voient de loin.
Trouvez vous que toute atteinte au paysage est une agression ?
Les lignes à haute tension, les silos ...trouvent-ils grâce à vos yeux ?
Comment trouvez-vous nos entrées de ville avec leurs grandes surfaces, leurs hectares de parking et leurs milliers de voitures, grandes dévoreuses d’espace et d’énergie ?
Que pensez-vous des lotissements avec leurs pavillons cubiques, leurs paraboles et leurs piscines en plastique ?
Que pensez-vous des paysages « emblématiques » de l’agriculture productiviste sans arbres, sans haies, sans grâce ?
Admettez-vous que pour jouir du « confort moderne » il faille accepter les poteaux électriques, les lignes téléphoniques, les pylônes de téléphonie mobile...dans notre environnement ?

Les éoliennes sont souvent présentées comme pouvant nuire au tourisme local, parce qu’elles défigureraient les paysages et les alentours des monuments classés ou inscrits.
Comment peut-on évoquer le tourisme, alors que dans la plupart des communes concernées il n’y a ni hébergement touristique, ni commerce, ni restauration ?
Pensez-vous qu’accueillir un car de touristes pour une visite de deux heures soit du tourisme acceptable ?
Que la création de parkings aux abords des lieux touristiques pour recevoir cars, autos, caravanes, camping-cars est un mal nécessaire ?
Que le télescopage entre monument historique et autos est un anachronisme acceptable ?
Militez-vous pour développer un tourisme écologique (Sentiers de pays, accueils pour les randonneurs et cyclotouristes, auberges, coins pique-nique, points de ravitaillement, vente de produits locaux...) ?

Le bruit généré par les éoliennes serait un des arguments fort pour leur interdiction.
Avez-vous déjà visité un parc d’éoliennes un jour de vent ?
Savez-vous qu’à 100 mètres d’une éolienne le bruit du vent dans les arbres couvre le bruit des pales ?
Comment supportez-vous la tondeuse à gazon, la taille-haie, le roto fil, la tronçonneuse thermique de vos voisins ?
Que faites-vous pour limiter vos propres nuisances sonores ?

Les anti éoliens militent pour l’utilisation de la biomasse (Paille, bois énergie, méthanisation...). La paille était autrefois utilisée comme litière pour les animaux de la ferme, transformée en fumier avant de retourner à la terre comme amendement. Brûler un peu de paille ou la transformer en isolant est une bonne idée. Mais la totalité de la paille doit-elle servir à produire de l’énergie ?
Utiliser des amendements chimiques à la place de fumier est-ce une solution viable ? Le bois se prête à toutes les utilisations : bois d’œuvre (charpente, menuiserie...), bois de chauffage (bûche, plaquettes, granulés).
Peut-on craindre la surexploitation des ressources forestières (bois et haies) ? Le nettoyage excessif des forêts est-il sans conséquence écologique ?
La plantation d’arbres à pousse rapide est-elle souhaitable ?

La méthanisation des déchets agricoles : fumiers, lisiers, déchets alimentaires, déchets d’abattoirs, boues de station d’épuration...produit du biogaz transformable par cogénération en électricité et chaleur (réseau de chaleur, chauffage de serres en remplacement du charbon ou du fuel lourd, piscines municipales...).
Le résidu, quasiment inodore, constitue un amendement de qualité. En Allemagne, 4000 installations de méthanisation agricole fonctionnent, 5 seulement en France alors que le potentiel est énorme.
Manque de chance : à Pont-sur-Vanne le projet actuel de méthanisation se heurte à une association locale qui n’en veut pas.
Et vous, accepteriez-vous une station de méthanisation dans votre commune ?

Bien sûr, il faudrait orienter davantage les subventions vers les économies d’énergie dans l’habitat  : doubles ou triples vitrages, isolation en sous toiture de 30 cm d’épaisseur, isolation des murs (par l’extérieur de préférence), étanchéité à l’air du bâti, ventilation mécanique, chaudières à condensation, poêles de masse... et dans les transports, réduction de l’utilisation des voitures et des camions.
A propos, votre maison est-elle bien isolée ?
Quel est l’état de la laine de verre posée peut-être il y a 20 ans ?
Trouvez-vous comme mon voisin, qui consomme 4000 litres de fuel par an pour chauffer son pavillon, que : « Isolation, double vitrage, tout ça coûte trop cher » ?
Trouvez-vous normal que pour produire toute l’énergie qu’il « nous faut », les multinationales de l’énergie, creusent, forent, génèrent des marées noires, dispersent des stériles radioactifs dans la nature, pillent les ressources de l’Afrique, déforestent pour planter des palmiers à huile, transforment presque 100 millions de tonnes de maïs en agro carburant alors que des millions d’humains manquent de nourriture... ?
Pensez-vous que le taux de CO2 atmosphérique est sans influence sur le climat ?
Pensez-vous que puisque les énergies fossiles sont en vente libre et que nous avons encore la possibilité de les acheter, les conséquences ne nous regardent pas ?
Pensez-vous, comme cet industriel, interrogé sur son usine polluante et forte consommatrice d’énergie : « De toute façon, mes enfants ils feront comme moi, ils se démerderont » ?
Combien faites-vous de km pour aller travailler, conduire les enfants à l’école, chercher une lettre recommandée, faire vos courses d’alimentation, aller chez le médecin ?
Pensez-vous que la voiture électrique résoudra, à terme, tous les problèmes de déplacement ?

Si l’on arrive à faire des économies d’énergie dans l’habitat, les transports et l’agriculture, la biomasse pourra-t-elle seule remplacer, dans 30 ans le pétrole, dans 50 ans le gaz et dans 70 ans le nucléaire ?

N’aura-t-on pas besoin des toutes les énergies renouvelables (Solaire thermique, photovoltaïque, éolien, biomasse, hydraulique, houlomotrice, cogénération domestique...) ?

Pensez-vous que dans l’avenir l’énergie sera disponible en permanence, comme maintenant, à un coût accessible pour tous ?

Que pensez-vous du projet « smart grid » qui préconise en priorité la consommation d’énergie locale ?

La défense de l’environnement ne pouvant pas se résumer à être contre les éoliennes, que proposez-vous pour relocaliser rapidement les activités vitales : alimentation, énergie, équipements de base, construction à partir de matériaux locaux, entretien et réparation des équipements existants, enseignement de l’écologie, du jardinage naturel, récupération des savoirs faire anciens, promotion de la traction animale, production d’isolants, de textiles... ?

Pensez-vous qu’une fois écarté le problème des éoliennes vous pourrez tranquillement retourner à votre vie antérieure comme si rien ne s’était passé ?

Si tel n’est pas le cas, notre intérêt commun est de réfléchir tous ensemble à des solutions pour demain.

Compléments du 14.11.20 :
— La méthanisation industrielle n’est pas sans comporter des risques environnementaux (voir récents incidents en Bretagne, par exemple). La prudence est de mise, et chaque projet est à apprécier dans son contexte.
— L’éolien spéculatif est à dénoncer et à combattre, comme toute forme de développement spéculatif qui asservit les territoires au lieu de les servir.
— Les tarifs de rachats du MWh éolien a diminué depuis 2010, il est maintenant de l’ordre de 70 €

Jean-Paul Couillault

[1Voir l’association Grange d’Eole, Sainte-Savine, www.grangedeole.fr et le parc éolien de la Chapelle Vallon (env 10 km au nord de Troyes)

[2Voir « L’éolienne des enfants », ABSL Vents d’Houyet, Belgique


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 598 / 6744465

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site En savoir plus sur ce Monde qui se réchauffe, se dérègle (...)  Suivre la vie du site Énergies  Suivre la vie du site Éolien & Éolien citoyen  Suivre la vie du site Yonne   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.2.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License