Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Auteur-e-s de l’Après-Développement à inventer > Auteur-e-s S à Z [Après-Développement à inventer] >

Patrick Viveret : Vidéoconférence-Débat Ce samedi 20 nov. à 17h Ni décroissance ni croissance verte, une « post-croissance » est-elle possible ?

10 février 2016 Patrick Viveret : À quoi sert-il de lutter contre l’évasion fiscale ?


14 novembre 2015 Patrick Viveret : “Il y a des actes barbares, il n’y a pas de Barbares"

« Si la logique de la guerre de civilisations s’imposait aujourd’hui en Europe, cela nous mènerait à des régressions sources de guerre civile »

Ce texte a déjà été publié sur Reporterre le 20 mars dernier. Au lendemain des terribles attentats qui se sont déroulés à Paris le 13 novembre au soir, et qui ont provoqué la mort d’au moins 128 personnes, nous le republions, dans l’émotion, et dans la réflexion.

http://www.reporterre.net/Il-y-a-des-actes-barbares-il-n-y-a-pas-de-Barbares


18 octobre 2015 Patrick Viveret : 18.10.2015 - Les Racines du ciel Un autre monde est possible

Avec Patrick Viveret et Mathieu Baudin pour Le Bonheur en marche (Guérin) qui rassemblent les dialogues de ces deux philosophes lors de leurs marches dans la vallée de Chamonix.

http://www.franceculture.fr/emission-les-racines-du-ciel-1

Pour écouter : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5096037


24 juin 2015 Patrick Viveret : “La Grèce, laboratoire de la fraternité"

Avec Patrick Viveret, philosophe et magistrat honoraire à la Cour des Comptes. Signataire de la tribune "La Grèce est une chance pour l’Europe", il est aussi l’auteur de l’essai "Fraternité, j’écris ton nom !" (Les Liens qui Libèrent, mai 2015).

La Grèce est un berceau de la culture européenne : la mettre à l’écart de l’Europe serait une erreur selon Patrick Viveret. Si on voit souvent en elle le symbole d’une crise qui pourrait concerner aussi l’Europe et le monde, le philosophe la considère avant tout comme un laboratoire de la fraternité... un mot que les "têtes à claques" qualifieront de "Bisounours", mais qui pourrait remettre les choses à leur place, à commencer par l’argent.

http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-grece-laboratoire-de-la-fraternite-2015-06-23

pour écouter : http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=5054797


20 mars 2015 Patrick Viveret : Il n’y a pas de Barbares

« Si la logique de la guerre de civilisations s’imposait aujourd’hui en Europe, cela nous mènerait à des régressions sources de guerre civile »

http://www.reporterre.net/Il-n-y-a-pas-de-Barbares


24 février 2015 Patrick Viveret : “Vivre à la bonne heure"

Dans Vivre à la bonne heure, Patrick Viveret nous invite à un basculement culturel. L’enjeu : réinventer l’humanité pour mettre en marche des alternatives et tendre vers ce que nos amis d’Amérique du Sud appellent le buen vivir.

http://www.reporterre.net/Vivre-a-la-bonne-heure


12 janvier 2015 Patrick Viveret : “Pour empêcher le risque de la logique guerrière : la citoyenneté terrienne"

Le choc du 7 janvier et les rassemblements de dimanche marquent un tournant qui pousse à la réflexion. Pour le philosophe Patrick Viveret, il faut faire face aux logiques de mal-être qui empoisonnent la situation actuelle. Enjeu : repenser le dialogue entre modernité et tradition, en réouvrant la question spirituelle.

http://www.reporterre.net/Pour-empecher-le-risque-de-la


28 septembre 2014 Patrick Viveret "Le socialisme d’aujourd’hui, un éco-socialisme démocratique..."

Par Patrick Viveret, propos recueillis par François Leclercq

Pour toi, qu’est-ce que le socialisme aujourd’hui ?

Le socialisme pour moi aujourd’hui, c’est un éco-socialisme démocratique. C’est-à-dire qui à la fois lie clairement la question de l’urgence écologique et la question de l’urgence sociale dont on voit de plus en plus qu’ils sont inséparables et qui pose la question de la gouvernance démocratique à toutes les échelles de territoire. Et y compris à l’échelle planétaire puisque c’est là que les enjeux fondamentaux pour l’avenir de la collectivité humaine se jouent.

Sur l’appropriation collective des moyens de production ?

D’abord c’est important de faire un bref retour historique parce que la plupart du temps ce qu’on a entendu par appropriation collective des moyens de production, ce fut en réalité l’appropriation étatique des moyens de production. Or cette appropriation étatique a produit les effets pervers que l’on connaît à la fois sous forme d’économie administrée et aussi sous forme de constitution d’une nouvelle classe dirigeante (la Nomenklatura). Et c’est ce qui a conduit historiquement à l’échec.

Mais il y a toujours eu une autre tradition socialiste, le courant de ce qu’on appelle aujourd’hui l’économie sociale ou de l’économie solidaire et qui permet aux acteurs eux-mêmes de devenir mutualistes, coopérateurs et de prendre en charge socialement leur propre entreprise. Cette tradition-là elle est toujours vive et elle sera de plus en plus nécessaire : plus nous allons vers des sociétés de la connaissance plus les processus de socialisation seront importants, parce que la part de l’intelligence, de la connaissance, du savoir dans la création de richesse, fait que tous ces éléments-là sont par nature socialisés.

http://www.lvn.asso.fr/spip.php?article679


3 juin 2012 Patrick Viveret dans "Parenthèses" sur France Inter - 3 juin 2012

La cause humaine

Pour écouter (10 minutes) :
http://www.franceinter.fr/player/reecouter?pause=377257

YF


28 décembre 2011 La sobriété heureuse - Patrick Viveret (vidéo)


21 mai 2011 Patrick Viveret Brèves "La fin d’un monde et comment penser le prochain" (audio)

A Orléans, le 30 avril 2011, accompagné de la diffusion du film "Cleveland contre Wall Street" et avec la présence du philosophe Eric Méchoulan. Soirée co-organisée par le Centre Dramatique d’Orléans, Attac 45 et le cinéma des Carmes.

La crise que nous avons provoquée est aussi celle d’un mode de vie, productiviste et méconnaissant les limites de notre planète. Alors, quelle sortie ? Quels autres rapports humains ? Qu’est-ce que la richesse, à quoi doit servir l’argent ? Quelle participation citoyenne aux affaires du monde ?

Patrick Viveret est philosophe et essayiste.

http://local.attac.org/attac45/spip.php?article672


16 novembre 2021

Par Viveret Patrick

Publié le mardi 16 novembre 2021

Mis à jour le samedi 20 novembre 2021