Rubriques > Pour les Alternatives, la Biodiversité, le Climat > Biodiversité Écologie > Abeilles & autres pollinisateurs > En savoir plus >

Pollinisateurs Pollinisation : Une étude montre des biais dans l’évaluation de la toxicité des néonicotinoïdes pour les pollinisateurs sauvages

Pollinisateurs

25 avril 2023 Pollinisateurs Pollinisation

Pollinisation : les insectes pris au piège du leurre amoureux des orchidées
Découvrez une stratégie de pollinisation extraordinaire. Certaines orchidées attirent leurs pollinisateurs en imitant leur femelle. L’insecte dupé transporte le pollen d’une fleur à l’autre.
https://theconversation.com/pollinisation-les-insectes-pris-au-piege-du-leurre-amoureux-des-orchidees-203012


28 décembre 2022 Pollinisateurs Pollinisation

Chaque année, il y a 427 000 décès prématurés dus au déclin des insectes pollinisateurs
Chaque année, les populations mondiales d’insectes diminuent de 1 à 2 %. Une « apocalypse », telle que définie par une série de 12 études scientifiques qui ont cartographié le problème en 2021. Les causes établies incluent le changement climatique, la pollution par les insecticides et les herbicides, la pollution lumineuse, l’arrivée d’espèces envahissantes et les changements dans l’agriculture et dans les terres utilisation. L’impact anthropique est donc « le » responsable. Beaucoup moins étudié, cependant, il est l’impact du déclin des insectes sur la santé humaine.
https://jiec.fr/provoque-427-000-deces-prematures-par-an/


20 juin

 Une étude montre des biais dans l’évaluation de la toxicité des néonicotinoïdes pour les pollinisateurs sauvages 20.06.24
Des lacunes et des biais dans les évaluations des risques écologiques des pesticides de la famille des néonicotinoïdes sur les espèces d’insectes sauvages viennent d’être mis au jour par une nouvelle étude scientifique. « Nos travaux passent en revue les études publiées et utilisées pour évaluer le risque des pesticides. Nous avons pu voir qu’une majorité de ces travaux étaient fortement biaisées car ils portent sur l’abeille mellifère domestique. Ce fort accent mis sur l’abeille domestique a conduit à sous-estimer les risques d’exposition des pollinisateurs sauvages aux pesticides »¸ explique Mathilde Tissier, chargée de recherches à l’Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien de l’université de Strasbourg. La co-auteure de l’étude publiée en mai dernier dans la revue scientifique Conservation Letters indique que travailler sur les néonicotinoïdes, substance interdite en Europe avec encore quelques dérogations en France mais toujours beaucoup utilisée dans le monde, permet d’avoir 30 années de recul pour observer les évolutions dans la mesure de la toxicité. Les auteurs ont analysé les études de la base de données ECOTOX, celle-ci peut servir dans les protocoles d’évaluation des risques avant la mise sur le marché des produits phytosanitaires.
https://www.goodplanet.info/2024/06/19/une-etude-montre-des-biais-dans-levaluation-de-la-toxicite-des-neonicotinoides-pour-les-pollinisateurs-sauvages/?idU=1

 Les fleurs laissent tomber les insectes pollinisateurs 13.05.24
Tandis que les insectes déclinent, les fleurs évoluent rapidement pour devenir moins attractives et dépendantes des pollinisateurs. Un cercle vicieux, les insectes ayant besoin du nectar des fleurs.
https://theconversation.com/les-fleurs-laissent-tomber-les-insectes-pollinisateurs-228731

 Les pollinisateurs nocturnes malmenés eux aussi par la pollution atmosphérique 10.02.24
La pollinisation de plantes dépendant d’insectes nocturnes, comme les papillons de nuit, est menacée par la pollution atmosphérique, selon une étude publiée jeudi dans la revue Science.
Un polluant présent dans l’air particulièrement la nuit réduit drastiquement la capacité de ces pollinisateurs à traquer les odeurs florales, révèle cette étude d’une équipe de l’Université de Washington, aux Etats-Unis.
https://www.goodplanet.info/2024/02/09/les-pollinisateurs-nocturnes-malmenes-eux-aussi-par-la-pollution-atmospherique/?idU=1

 Pollinisateurs essentiels, les papillons de nuit sont en net déclin
En ville, les papillons de nuit jouent un rôle tout autant crucial que les abeilles pour la pollinisation des plantes. Ils représentent un tiers des insectes pollinisant les fleurs, les arbres et autres plantes cultivées dans les espaces urbains. Et pourtant, ceux-ci, sous extrême pression à cause du changement climatique, sont en net déclin. C’est la conclusion d’une étude publiée le 5 juin par des chercheurs anglais de l’université de Sheffield, dans la revue Ecology Letters.
https://reporterre.net/Pollinisateurs-essentiels-les-papillons-de-nuit-sont-en-net-declin

 Pollinisation : les insectes pris au piège du leurre amoureux des orchidées, The Conversation, avril 2023

Par Rédaction Yonne Lautre

Publié le jeudi 20 juin 2024

Mis à jour le jeudi 20 juin 2024