14 décembre 2018 Pédagogie Montessori : les ressorts d’un engouement qui dure

La pédagogie Montessori est depuis quelques années l’objet d’un véritable phénomène de mode en France. On ne compte plus les « coffrets » Montessori, les ouvrages sur des activités à faire à l’école ou à la maison, ni même les nouvelles écoles privées « alternatives » ou les formations utilisant le nom de Montessori.

Comment faire la différence entre les démarches sérieuses et le simple marketing, l’effet d’aubaine ou encore les contenus politiquement ou idéologiquement orientés ? De quoi cette mode est-elle le nom, et est-elle une première ? Qu’est-ce que cette pédagogie, née au début du XXe siècle, a encore à dire à notre école aujourd’hui ?
Une pédagogie de la liberté

https://theconversation.com/pedagogie-montessori-les-ressorts-dun-engouement-qui-dure-105269


3 novembre 2016 Une école sans note, sans programme, sans leçon, et qui réussit, ça marche

Laisser les enfants choisir leurs objectifs, supprimer la hiérarchie, oublier les classes d’âge et le programme scolaire… Les écoles pratiquant une pédagogie alternative se multiplient en France, bousculant les certitudes. Et si l’Education nationale s’y mettait ?
https://reporterre.net/Une-ecole-sans-note-sans-programme-sans-lecon-et-qui-reussit-ca-marche


1er septembre 2015 Rentrée scolaire : l’institutrice qui voulait révolutionner le système éducatif français

Des enfants épanouis et solidaires, qui savent lire, multiplier ou diviser dès la maternelle. Ce sont les résultats étonnants d’une expérimentation menée entre 2011 et 2014 dans une classe de Gennevilliers, en banlieue parisienne, en zone prioritaire d’enseignement. Pendant trois ans, Céline Alvarez a tenté de mettre en pratique dans une école publique les principes de la pédagogue Maria Montessori, enrichis avec les neurosciences et la linguistique française. Un bouleversement des pratiques traditionnelles des enseignants, pour repenser l’école sur la base de la confiance. Malheureusement, le ministère de l’Education nationale ne lui a pas permis de poursuivre cette expérimentation. Entretien et vidéos.

http://www.bastamag.net/Rentree-scolaire-l-institutrice-qui-voulait-revolutionner-le-systeme-educatif


22 avril 2015 Les nouveaux programmes scolaires sont-ils trop jargonneux ?

Là où vous diriez « les élèves apprennent à nager », les projets de nouveaux programmes scolaires fixent pour objectif de « traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête » dans un « milieu aquatique profond standardisé ». Des termes et expressions que divers médias ont moqués, déclenchant mercredi 22 avril les foudres des professeurs de sport.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/bac-lycee/article/2015/04/22/les-nouveaux-programmes-scolaires-sont-ils-trop-jargonneux_4620789_4401499.html


14 avril 2015 Nouveaux programmes scolaires : cycles de trois ans, autonomie des profs

Les nouveaux programmes scolaires pour la rentrée 2016 ont été publiés ce lundi par le ministère de l’Education. Ils concernent les élèves de l’école élémentaire à la classe de 3e, et les enseignants auront davantage d’autonomie.

http://www.franceinfo.fr/actu/education/article/nouveaux-programmes-scolaires-cycles-de-trois-ans-et-autonomie-des-profs-favorisee-667495


5 novembre 2014 60 000 postes dans l’éducation, vraiment ?

François Hollande avait promis 60 000 postes pour l’école à l’horizon 2017. A la moitié du quinquennat, le ministère de l’éducation nationale reconnaît en avoir créé 3 856 dans l’enseignement public (2 906 dans le primaire et 950 en collèges et lycées).

Il s’agit là de vrais postes, d’emplois de titulaires, pérennes, à temps plein devant les élèves – quand l’essentiel des créations faites depuis 2012 concerne des stagiaires. Quelque 28 000 postes consacrés à la formation ont en effet bien vu le jour. Leur nombre autorise le gouvernement à afficher ses « créations massives » et à se féliciter qu’il est bien en route pour les emblématiques 60 000. Sauf qu’un stagiaire ne sera enseignant à temps plein que si un poste de titulaire est créé.

http://www.lemonde.fr/education/article/2014/11/05/60-000-postes-dans-l-education-vraiment_4518526_1473685.html


2 septembre 2014 L’Ecole d’aujourd’hui, c’est l’école de demain

Dans cette école élémentaire parisienne, le maître mot, c’est la “coéducation”. Travailler main dans la main avec les parents, le secret de sa réussite.

http://www.telerama.fr/idees/l-ecole-d-aujourd-hui-c-est-l-ecole-de-demain,116130.php#xtor=EPR-126-newsletter_tra-20140902


14 février 2014 Les différences entre éducation et instruction

14.02.2014 - Les Idées claires de Danièle Sallenave
Les différences entre éducation et instruction 3 minutes

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4797002


19 décembre 2013 Education : ce qu’il faut retenir de Pisa 2012

C’est une école française à deux vitesses que dessinent les résultats de Pisa. Retour sur les principaux enseignements de cette enquête en trois infographies interactives.

Le programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa) est une enquête pilotée par l’OCDE qui évalue tous les trois ans les compétences en mathématiques, en lecture et en sciences des élèves de 15 ans dans 65 pays (mais pour comparer des choses comparables, nous nous sommes limités ici aux pays de l’OCDE). La dernière livraison, publiée début décembre, s’intéresse plus particulièrement aux performances des élèves en maths.

http://www.alternatives-economiques.fr/education--ce-qu-il-faut-retenir-de_fr_art_633_66244.html


12 décembre 2013 Vincent Peillon temporise sur les classes prépas, accélère sur l’école

Le ministre de l’Education nationale affirme ce jeudi ne pas avoir abandonné la remise à plat du métier de professeur dans les classes préparatoires, mais prendre son temps sur ce sujet. En revanche, il annonce la simplification des tâches administratives pour les directeurs d’école, des décharges pour les enseignants en éducation prioritaire, ou la création de postes de formateurs pour le secondaire...

http://www.humanite.fr/societe/vincent-peillon-temporise-sur-les-classes-prepas-a-555203


4 décembre 2013 Éducation : "Une fracture scolaire très dangereuse pour l’avenir démocratique du pays"

Alors que les résultats de l’enquête Pisa, révélée ce matin par l’OCDE, montre un nouveau recul de l’école française, le sociologue Jean-Pierre Terrail donne des pistes pour relancer la démocratisation de notre système éducatif.

http://www.humanite.fr/societe/education-une-fracture-scolaire-tres-dangereuse-po-554445


3 décembre 2013 Pisa : « Tous les signaux permettaient de prévoir cette aggravation des inégalités »

Le sociologue Sylvain Broccolichi décrypte les raisons des mauvais résultats de la France au sein de l’OCDE dans la grande enquête Pisa sur l’éducation.

http://www.liberation.fr/societe/2013/12/03/pisa-tous-les-signaux-permettaient-de-prevoir-cette-aggravation-des-inegalites_963857


2 décembre 2013 L’attente déçue des profs des écoles

Un sondage commandé par le principal syndicat du primaire, le Snuipp, révèle un étonnant décalage entre la politique de Vincent Peillon et la façon dont elle est perçue sur le terrain, à quatre jours d’un appel national à la grève.

http://www.liberation.fr/societe/2013/12/02/l-attente-decue-des-profs-des-ecoles_963653


17 novembre 2013 Réforme du métier d’enseignant : autre sujet explosif pour Peillon

Déjà aux prises avec la fronde contre les nouveaux rythmes scolaires, Vincent Peillon lance lundi les discussions avec les syndicats sur la réforme du métier d’enseignant, autre sujet très sensible.

Les attentes des syndicats d’enseignants sont fortes et la tâche de Vincent Peillon, déjà aux prises avec la très contestée réforme des rythmes scolaires, difficile. "Il y a des débats lancinants depuis 20 ou 25 ans : le statut, la bivalence... dont chacun sait quand il les manie que ça bloquerait tout le système", avait déploré le ministre de l’Éducation en septembre. "Il faut changer l’image qu’on a du métier des enseignants", avait-il expliqué : "ils ont une diversité de tâches, qui n’est pas uniquement de faire cours (...) il faut reconnaître ces différentes activités".

http://sauvons-lecole.over-blog.com/article-reforme-du-metier-d-enseignant-autre-sujet-explosif-pour-peillon-121164965.html


3 septembre 2013 Ecole : quand des profs expérimentent une classe sans note

L’école peut-elle changer ? Les profs peuvent-ils expérimenter des projets, pour modifier les façons de faire, les pédagogies, les habitudes ? Et quand des projets innovants font leurs preuves, peut-on les développer, les généraliser ? Témoignage dans un collège parisien, sur un projet de classe sans note, qui bouscule les parents, chamboule les habitudes, émancipe les élèves... et rencontre des résistances de l’administration locale de l’Éducation Nationale.

http://www.bastamag.net/article3223.html


2 septembre 2013 Pré-rentrée des enseignants sous le signe du changement

Plus de 800 000 enseignants rentrent lundi 2 septembre, un jour avant leurs 12 millions d’élèves, lors de la première rentrée orchestrée par le gouvernement Ayrault, marquée par des créations de postes et de nouveaux rythmes pour près d’un quart des écoliers.

http://www.lemonde.fr/education/article/2013/09/02/pre-rentree-des-enseignants-sous-le-signe-du-changement_3469574_1473685.html


12 mars 2013 Tribune : La loi de refondation de l’école au regard de l’histoire des réformes scolaires

Par Pierre Roche, auteur de Histoire de l’enseignement en France (PUF). Comment comprendre la loi de refondation de l’école ? Quels enseignements peut-on tirer de l’examen d’ un siècle de réformes scolaires, des principaux documents à valeur de programme et de projet qui ont pris la forme de loi depuis le projet des Compagnons de l’après Première guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui ? Quelles politiques scolaires dominantes durant ce siècle ? Comment rendre compte de cette succession de discours avec ses continuité et ses ruptures réelles ou apparentes ? Pourquoi assiste-t-on à fin de la démocratisation de l’enseignement avec ses dimensions politiques ?

http://www.humanite.fr/societe/tribune-la-loi-de-refondation-la-question-de-l-his-517147


11 mars 2013 École : décryptage d’une refondation minimaliste

Le projet de loi « pour la refondation de l’école de la République » sera débattu jusqu’au 19 mars. Ce texte d’orientation et de programmation comporte 
59 articles, modifiant le Code de l’éducation, et un rapport annexé, qui 
détaille les moyens budgétaires sur cinq ans et explique les enjeux de cette 
« refondation ». Un texte qui remet sur pied une formation des enseignants mais ne rompt pas avec la logique du socle commun.

http://www.humanite.fr/societe/ecole-decryptage-d-une-refondation-minimaliste-517133


11 février 2013 Le partage des savoirs Réflexions sur une refondation de l’école

Enrôlée dans la fabrication des compétences, l’école a perdu de vue sa mission première : aider les enfants à grandir, à se construire et à vivre fraternellement en société en s’appropriant une culture. Mais quelle culture ? Et quel partage des tâches avec les familles ? Ce livre fait des propositions pour guérir l’école des politiques qui ont conduit à la régression éducative de notre pays. Elles battent en brèche les idées reçues.

La culture scolaire est beaucoup plus qu’une addition de compétences et l’école ne peut rester indifférente aux mutations des pratiques culturelles. Il n’est plus possible de passer par pertes et profits les 130000 jeunes qui quittent l’école sans diplômes. C’est pourquoi le collège ne doit plus être le lieu de l’anxiété, où l’on somme des jeunes à peine sortis de l’enfance de bâtir un projet professionnel. Les filières étanches ne correspondent plus à la manière dont les jeunes construisent aujourd’hui leurs parcours. L’établissement scolaire est le lieu du collectif et les rythmes scolaires sont d’abord des rythmes sociaux. Cela signifie aussi que le métier d’enseignant n’a jamais réclamé autant d’investissement personnel et de formation, de qualification et de reconnaissance.

http://www.syllepse.net/lng_FR_srub_84_iprod_572-Le-partage-des-savoirs.html


1er février 2013 Prime de 400 euros aux professeurs des écoles : l’entourloupe de Peillon ?

Vincent Peillon se dirait prêt à faire un geste financier en faveur des professeurs des écoles. Pour les aider à digérer la réforme des rythmes scolaires, les 300 000 enseignants pourraient toucher une prime annuelle de 400 euros… Financée par une prime annuelle du même montant non reconduite.

http://www.humanite.fr/societe/prime-de-400-euros-aux-professeurs-des-ecoles-l-en-514342


12 novembre 2012 Freinet, Montessori, Steiner : ces écoles qui changent la vie des élèves et des profs

Par Nolwenn Weiler (12 novembre 2012)

Développer son autonomie et son esprit critique, apprendre à apprendre : c’est le credo des écoles alternatives. En France, 20 000 élèves expérimentent les pédagogies alternatives – Freinet, Montessori ou Steiner – dans une centaine d’établissements. Des méthodes d’apprentissage qui ont fait leur preuves depuis plus d’un siècle, mais peinent à se diffuser dans l’Éducation Nationale. Vincent Peillon saura-t-il s’en inspirer pour son projet de refondation de l’école ? Petit tour d’horizon de ces pédagogies qui pourraient ré-enchanter l’école.

http://www.bastamag.net/article2682.html


24 octobre 2012 Vous avez dit refondation. Les nouveaux vieux habits du néolibéralisme scolaire.

« La concertation appelle l’ensemble des acteurs à une réflexion profonde pour mettre l’École en accord, en harmonie avec les mutations de fond qui touchent notre société. »

Rapport de la concertation.

Tous semblait commencer pour le mieux. Après des années de politiques néolibérales débridées appliquées au management de l’école et encensées par une droite décomplexée, l’heure était à la refondation ou plus précisément selon les mots ministre à « refonder l’École de la République autour de principes susceptibles d’inspirer désormais l’action publique en matière éducative.... d’éclairer les choix du gouvernement sur les lignes d’évolution souhaitables que fixera la prochaine loi d’orientation et de programmation »

http://www.gauche-anticapitaliste.org/content/vous-avez-dit-refondation-les-nouveaux-vieux-habits-du-neoliberalisme-scolaire


19 octobre 2012 Refondation de l’école Brèves 20h30, soirée spéciale "Refonder l’école de l’égalité" avec en invité, Vincent Peillon

V.Peillon

20h30, soirée spéciale "Refonder l’école de l’égalité" avec en invité, Vincent Peillon ministre de l’éducation nationale.

Edwy Plenel, Frédéric Bonnaud, ainsi que Lucie Delaporte, journaliste à Mediapart, l’interrogeront sur trois grands thèmes (l’école des enseignants, l’école des élèves, l’école dans la société)

http://www.mediapart.fr/


18 octobre 2012 Refondation de l’école Brèves Réinvestir dans l’école

Pour faire repartir le mouvement de démocratisation scolaire, il faut redonner des moyens à l’école. Mais en ciblant ceux qui en ont le plus besoin.

http://www.alternatives-economiques.fr/reinvestir-dans-l-ecole_fr_art_1164_60398.html


9 octobre 2012 Refondation de l’école Brèves Concertation sur l’école : le compte n’y est pas !

Sociologue, Choukri Ben Ayed critique le rapport de la concertation. Pour lui, la refondation prolonge les politiques libérales des gouvernements précédents. Le rapport reste dans des formules vagues par exemple quand il évoque " les pratiques pédagogiques dites « efficaces »". La co-éducation avec les collectivités territoriales est aussi présentée comme un élément de creusement des inégalités.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/10/09102012Article634853618631571249.aspx


28 décembre 2021

Par Rédaction Yonne Lautre

Le mardi 28 décembre 2021

Mis à jour le 19 juin 2022